Parcelle

Si vous rêvez depuis longtemps de créer un réservoir compact pittoresque dans votre chalet d’été ou si votre parcelle a accès à une rivière ou à un petit étang naturel, vous rencontrerez tôt ou tard le problème de la préservation de ses rives, en raison de la tendance constante à l’effritement des rives de l’étang. Ce processus est tout à fait naturel et contribue non seulement à la perte de forme du réservoir, mais également à son envasement et à sa transformation en marais. L'intensification des travaux de construction et, par conséquent, divers facteurs d'origine humaine dans les zones côtières contribuent également à la destruction naturelle du littoral et, dans le pire des cas, à l'inondation des bâtiments résidentiels. Pour apprivoiser l'élément aquatique obstiné et prolonger la joie de communiquer avec lui, il est nécessaire de veiller à la mise en œuvre opportune de mesures de renforcement des côtes, dont la négligence entraînera non seulement l'affaissement du sol, mais également son effondrement partiel. Ces processus sont dangereux non seulement pour les êtres humains et leurs habitations, mais également pour les plantes et autres éléments du paysage. Il est donc nécessaire de prendre des mesures préventives opportunes pour renforcer les rives de l’étang. Quelle est l'essence de ces événements? Considérez cet article.

Le contenu

Renforcement des berges de l'étang: nuances importantes

Avant de répondre à la question: «Comment renforcer les rives de l’étang de vos propres mains?», Il est nécessaire de considérer un certain nombre de points que chaque propriétaire doit évaluer avant de travailler directement au renforcement de la côte. Quelles sont les caractéristiques de la protection bancaire et que faut-il rechercher dans chaque cas? Considérez plus loin.

  • Premièrement, il faut prêter attention aux caractéristiques du sol;
  • Deuxièmement, il est important de prendre en compte les particularités de la rive de l’étang, par exemple sa hauteur, la pente de sa pente;
  • Troisièmement, il est important de prendre en compte la manière dont la terre tombe, uniquement à partir de la surface de la côte ou dans sa partie sous-marine;
  • En outre, il est important de prendre en compte la date de construction du réservoir et la durée de la délestage de ses rives.
  • Il est nécessaire de prendre en compte l’emplacement de l’étang, car c’est de là que dépend le choix de la méthode privilégiée de renforcement des rives du réservoir, car il est important de ne pas perturber le paysage général du site en cours de travail;
  • Il est important de prendre en compte l'objectif de la zone côtière, qu'il s'agisse d'une maison d'habitation située à proximité ou d'un coin désertique.
  • Et, enfin, nous ne devons pas oublier les caractéristiques du climat dans chaque région, par exemple la netteté des différences de température et les précipitations annuelles moyennes.

Les principaux moyens de renforcer le littoral

Pour assurer le succès à long terme des activités de renforcement des côtes, il est nécessaire d’aborder de manière globale la solution de ce problème. Avant de commencer à chercher la réponse à la question: "Comment renforcer la rive de l'étang?", Nous examinons les principaux moyens de renforcer les rives de l'étang dans le pays, qui peuvent être divisés en types suivants:

Technique, impliquant l'utilisation de structures techniques spécialisées, par exemple, des géogrilles, des matelas spéciaux ou des structures en gabions;

Biologique, impliquant la plantation de plantes qui contribuent à l'affaiblissement des processus d'érosion, par exemple le mélèze, la canne à sucre ou d'autres espèces herbacées. Cependant, l’inconvénient de cette méthode est l’effet, différé dans le temps, pour lequel les experts recommandent de privilégier les méthodes techniques.

Si nous examinons plus en détail les méthodes techniques de renforcement du littoral, nous citerons notamment les techniques suivantes les plus souvent utilisées dans la pratique des propriétaires terriens:

  • Mesures de protection du rivage avec l'utilisation de mailles anti-érosion, caractérisées par un faible poids, mais également une résistance et une flexibilité élevées. La base de sa capacité de renforcement des berges est le remplissage du géomat avec des particules de sol végétal, après quoi les systèmes racinaires des végétaux le fixent à la couche de sol sous-jacente, le transformant en un champ renforcé puissant;
  • L'utilisation de géogrilles - une méthode presque similaire à la précédente. Après avoir rempli les cellules de treillis de matériaux antidérapants, tels que des galets de rivière ou de mer, ainsi que des éclats de marbre, il peut être utilisé pour organiser une descente confortable dans l’eau;
  • Pour renforcer les berges de l’étang, vous pouvez utiliser un tapis de noix de coco constitué d’un ensemble de cordons entrelacés à structure fibreuse et de densité irrégulière. Il est situé sur la surface marginale de l'étang;
  • L'installation de gabions est un autre moyen technique populaire de renforcer le réservoir. Ce sont des murs de soutènement en forme de boîte et sont utilisés lorsque d’autres méthodes ne donnent pas de résultats efficaces. Dans ce cas, ils deviennent des éléments indispensables au renforcement des rives en effondrement, tout en s'intégrant harmonieusement dans le paysage environnant.

Rive de l'étang photo

La nécessité d'une action urgente: étudier la situation

Avant de décider de renforcer les berges de l’étang, il est nécessaire de procéder à une préparation technique de la zone, qui consiste en premier lieu à étudier l’environnement:

  • D'abord, déterminez les zones caractérisées par des pentes abruptes;
  • Ensuite, faites une étude approfondie de l’ensemble de la bande côtière;
  • Produire la définition des données sur le niveau d'eau et d'autres paramètres hydrologiques.
  • Un indicateur de la fiabilité du littoral est sa stabilité, même à l’état non tendu. Si tel n’est pas le cas, d’une manière ou d’une autre, il est nécessaire de modifier la pente des pentes, ce qui nécessitera des calculs mathématiques complexes.

Base technique pour les activités de renforcement des côtes:

Dans la plupart des cas, les mesures de protection du littoral sont réalisées à l'aide de machines lourdes, telles que bulldozers, tracteurs, dragues, qui seront nécessaires pour remplir les géogrilles et géomates de sédiments de fond. Si vous avez besoin de renforcer les rives de l'étang de petite taille, vous pouvez vous débrouiller avec l'utilisation de dragues manuelles, dont l'utilisation vous permettra d'obtenir des résultats efficaces. Comme ils ont des dimensions compactes et un faible poids, vous pouvez les déplacer manuellement sur le site.

Renforcer les rivages sensibles: les principales méthodes et leurs caractéristiques

Si votre bassin est caractérisé par la présence d'un rivage en pente, vous pouvez utiliser les méthodes suivantes pour le renforcer:

  • Utilisation de géogrilles;
  • Utilisation de tapis de noix de coco;
  • Renforcer la côte à l'aide de matelas Reno.
  • Considérez chaque méthode plus en détail.

Fortification de Geolattice

Cette méthode est considérée comme l’une des activités de renforcement des côtes les plus efficaces. La géogrille est une structure tridimensionnelle composée de bandes de polymère, fixées dans des cellules séparées, situées principalement dans un motif en damier. Ce faisant, la géogrille est étirée sur la pente et sécurisée avec des ancres. Ensuite, les cellules sont remplies de terre ou de gravier et ensemencées avec des plantes dont les racines renforcent davantage la pente côtière. Alors, considérons l'ordre de travail plus en détail.

Tout d’abord, préparez le matériel et les outils nécessaires:

  • Géotextiles non tissés;
  • Géogrille;
  • Pierre concassée;
  • Béton résistant au gel;
  • Pelle;
  • Grattoir;
  • Agrafeuse pneumatique;
  • Ancres en forme de L.

La séquence des travaux:

Les travaux doivent commencer par la préparation de la surface de travail, qui consiste à enlever le sol de surface. Ensuite, la surface traitée est nivelée et recouverte de géotextile non tissé, qui sert de couche de drainage. Ensuite, une géogrille est disposée sur la surface, qui est pré-tendue et sécurisée à l'aide d'ancres, qui sont décalées. Dans ce cas, la géogrille sous forme développée prend la forme d'un rectangle. Les modules de la géogrille sont fixés ensemble à l’aide d’un pneumostépler et d’ancrages communs. Ensuite, les cellules de la géogrille doivent être remplies de matériaux de sol, tels que sol, gravats, béton résistant au gel. Si vous souhaitez surprendre des invités avec un design non standard ou tout simplement pour faire plaisir à vos yeux, vous pouvez remplir les cellules de la géogrille avec des matériaux multicolores.

Renforcer les rives des tapis de noix de coco

Ce matériau est le plus utilisé pour renforcer les rives de l’étang avec une base en film. En effet, il présente une couleur sombre caractéristique et peut masquer avec succès une pellicule inesthétique en cas de diminution du niveau de l'eau. De plus, la structure en polymère du matériau favorise la germination de la flore qui aime l'humidité, ce qui constitue également un renforcement supplémentaire du sol et une décoration décorative du littoral. La technologie de pose de tapis de noix de coco n’est pas une complexité Considérez cela plus en détail:

  • Le matériau de pose commence par le rivage. Dans le processus, le matériau ne nécessite pas de tension;
  • La partie inférieure du matériau est placée à 0,5 mètre près du bord du réservoir;
  • La partie supérieure est fixée sur un terrain avec des barres d'armature;
  • Le tapis de noix de coco est fixé sur le film de PVC à l’aide d’une colle de montage hydrofuge;
  • La technologie de recouvrement de 15-20 cm est utilisée pour fixer le joint de surfaces. Il est important de noter que le recouvrement se fait du côté inaccessible à la visualisation;
  • Le tapis, qui est sur le dessus, est recouvert d'un substrat végétal;
  • Un tapis immergé dans l'eau doit être recouvert de sable ou de gravier fin.
  • Après avoir mis en œuvre des activités de protection du littoral, il est nécessaire de renforcer le littoral avec une pierre naturelle ou artificielle. Si vous n’avez pas cette chance, vous devez recourir à l’aide de la végétation. Flora, qui joue le rôle d’élément décoratif, borde l’étang de façon efficace et a l’air le plus naturel et le plus élégant.

Avantages des tapis de noix de coco

  • Haute résistance aux UV;
  • Résistance et stabilité accrues aux substances formées à la suite de la décomposition de substances d’origine organique;
  • Le plus grand respect de l'environnement;
  • Structure fibreuse dont la particularité est la capacité des plantes à s'y développer;
  • Disponibilité du matériel et facilité d'installation.

Renforcer les rives de l'étang à l'aide de matelas Reno

Bien que les matelas Reno aient beaucoup en commun avec les gabions traditionnels, ils se distinguent de ces derniers par une largeur considérable et une hauteur réduite (pas plus de 17-30 cm). Les matelas Renault sont des structures de type gabion de type plan en treillis métallique, caractérisées par une double torsion avec un revêtement en polymère ou en zinc. Pour concevoir était caractérisé par une rigidité suffisante, la conception est divisée en sections à l'aide de diaphragmes internes.

Renforçant les rives de l’étang, des sections de matelas Reno sont remplies de pierres naturelles, créant ainsi une solide structure monolithique. Les caractéristiques distinctives des matelas Reno, telles que la résistance, la perméabilité et la stabilité structurelle, ont seulement augmenté au fil des ans, en raison de la croissance progressive de la végétation à travers les cellules du matelas. En raison de la structure en treillis des matelas, l'eau et l'air les traversent librement, ce qui rend la construction résistante à la pourriture. Grâce à ces avantages, la durée de vie opérationnelle de la structure dépasse 25 ans.

Les matelas Reno sont principalement utilisés pour couvrir de grandes surfaces. Ils protègent non seulement la côte des processus érosifs, mais servent également de base à des murs de soutènement particuliers, représentés par des gabions en forme de boîte. Grâce à la flexibilité des matelas, vous pouvez leur donner la forme souhaitée au cours de leur installation.

Renforcement des pentes raides: quelles options choisir?

Pour renforcer les rives de l’étang, caractérisées par la présence de pentes abruptes, les options suivantes conviennent:

  • Renforcement avec murs de soutènement;
  • Renforcement des berges de l'étang avec des pieux en bois;
  • Et enfin, l'utilisation de gabions.

Considérez chacun individuellement.

Renforcement des berges de l'étang

Si vous avez affaire à un terrain difficile, l'option idéale pour la protection des rives sera l'utilisation de murs de soutènement, dont la construction peut être réalisée en brique, en bois, en pierre ou en blocs préfabriqués. En utilisant cette option, vous pouvez complètement changer la perception visuelle de l’étang, ainsi que développer considérablement son espace. Les murs de soutènement, caractérisés par une grande résistance, sont capables de résister avec succès à la sédimentation des sols côtiers, ainsi qu'à son flou. L'utilisation de murs de soutènement reste pertinente si un aménagement vertical de la zone côtière et du littoral est nécessaire. Dans la plupart des cas, l’installation de murs de soutènement s’effectue sur le soubassement, dans le rôle duquel se trouvent des structures ou des pieux Renault. En cas de forte mobilité et de sol excessivement meuble, la hauteur du mur de soutènement ne doit pas être inférieure à 1 mètre.

Renforcement des berges de l'étang avec des pieux en bois

Bien que les pieux en béton armé aient la plus grande résistance, les pieux en bois ont été les plus utiles dans la pratique du renforcement des rives de l'étang.

En utilisant des espèces telles que le chêne, le mélèze et d'autres races qui se caractérisent par une résistance élevée pour leur fabrication, vous pouvez construire un modèle robuste, dont la période de fonctionnement sera d'au moins 50 ans. Les spécialistes dans ce domaine accordent la plus grande préférence au mélèze de Sibérie orientale, dont les propriétés spéciales lui permettent de conserver ses propriétés d'origine pendant de nombreuses années. De plus, le rivage escarpé, encadré de troncs traités, sélectionnés en diamètre, a l’air très impressionnant. Quant aux pieux en béton armé, malgré leur grande résistance, ils ont un aspect gris et terne. Cependant, la qualité de la structure de protection du rivage peut se détériorer si le bois s'assombrit.

Renforcement des rives de l'étang avec des structures en gabions

Le désir humain constant de vivre en harmonie avec la nature et avec lui-même et le développement simultané de technologies innovantes ont conduit à une augmentation progressive de la demande de renforcement des rives de l’étang avec des structures en gabion pouvant réduire l’impact de l’eau sur la côte et empêcher son érosion. Du point de vue de la construction, les gabions sont des blocs massifs remplis de pierre, par exemple des cailloux ou des pavés.

En raison de sa structure réticulaire, les gabions sont résistants aux eaux souterraines et à une certaine mobilité du sol. Les maîtres affirment que la durée de vie des gabions est d’au moins 80 ans, alors que leur force ne fait que croître avec l’âge en raison de la végétation qui les a poussés. L'utilisation de blocs de gabions contribue à la création d'un rivage continu idéal, qui acquiert non seulement une apparence noble. Mais aussi parfaitement en harmonie avec le paysage environnant. L'utilisation de gabions n'interfère pas avec la croissance de la végétation et des arbustes côtiers et peut être associée avec succès au renforcement de la côte de différentes manières, par exemple, le mélèze ou les géogrilles.

Méthodes biologiques - renforcement de la côte du mélèze

Les moyens biologiques de renforcer le littoral, malgré le résultat tardif, sont considérés parmi les plus fiables et les plus durables. L'un des moyens les plus écologiques et les plus fiables de prévenir l'envasement et la croissance excessive d'un étang avec des roseaux, ainsi que de renforcer ses rives, est de planter du mélèze de Sibérie, surpassant les autres types de bois par ses caractéristiques. Malgré le long séjour dans l'eau, les troncs de mélèze ne sont pas sujets à la pourriture et résistent même aux gelées les plus sévères. Sa force et sa durabilité n’ont également aucun sens à mentionner en plus. Les troncs de mélèze sont très respectueux de l'environnement et leur présence dans l'eau ne viole pas l'écosystème du réservoir. La protection des berges à l'aide de mélèzes ne nécessite aucun entretien supplémentaire pendant sa très longue durée de vie (plus de 50 ans).

Quand effectuer des activités de protection du littoral?

De nombreux propriétaires qui ont décidé d’équiper l’étang sur le site de leur pays se sont probablement demandé: «Quand devons-nous commencer à appliquer des mesures de protection du rivage?» Les experts estiment que cela devrait être fait au stade de l’aménagement de la fosse. Si nous parlons de réservoir naturel, des mesures préventives visant à renforcer ses rives sont mises en œuvre peu de temps après la menace de destruction de ses rives. Des mesures opportunes empêcheront la destruction du rivage de l’étang et réduiront considérablement les réparations éventuelles.

Protection de banque à faire soi-même - gabions, mélèze, languette en PVC

Une parcelle de campagne ou d'arrière-cour surplombant une rivière, un lac ou un étang a bien sûr son charme: une vue magnifique, la proximité de l'eau... Mais il y a aussi des inconvénients: les rives floues et sablées peuvent conduire à une réduction de la masse d'eau et de ses environs. Et cela peut même provoquer l’effondrement de bâtiments situés près du rivage.

Oui, et il n’est pas prudent d’être sur une telle côte - à tout moment, le sol peut «flotter» - et vous flottez littéralement. Pour éviter une telle situation, vous devez réfléchir à temps sur la manière de renforcer les rives de l’étang dans le pays et sur un autre réservoir auquel votre site se rend.

Pour que le sol autour d’un réservoir naturel ou artificiel soit stable et ne subisse pas les effets négatifs de l’érosion hydrique, des affaiblissements, des glissements de terrain et des inondations, il est nécessaire de renforcer le littoral. Cela peut être fait par une entreprise spécialisée, mais dans certains cas, il est possible de construire les rives de l'étang de vos propres mains.

Pourquoi les rivages sont détruits

Le rivage peut s’effondrer sous l’influence de:

  • courants et vagues;
  • les changements de niveau d'eau;
  • averses de tempête;
  • les eaux de crue;
  • les eaux souterraines;
  • la croissance de la végétation;
  • mobilité au sol.

Les principaux moyens de renforcer

Renforce la pente côtière de différentes manières et à l'aide de différents matériaux. Tous diffèrent par leurs caractéristiques de qualité, à long terme et par leur coût. Les trois types de protection des banques suivants sont les plus couramment utilisés: fortification avec des structures en gabions;

  • renforcement par des pieux en bois (protection des rives par du mélèze en particulier, son bois n'étant pratiquement pas sujet à la pourriture et à la désintégration);
  • renforcement avec des shunts.

Il existe un certain nombre de méthodes pour renforcer les pentes côtières. Pour choisir le système optimal, vous devez décider de quelle manière la côte peut être détruite, quel processus peut provoquer cette destruction, comment protéger le réservoir, quelle méthode de renforcement convient au paysage, sans oublier également la composante esthétique.

Utilisation de structures en gabions

Renforcer la côte avec des gabions est le moyen le plus intéressant, mais le plus coûteux. Les gabions sont des constructions volumétriques, essentiellement des conteneurs en métal ou en plastique. Ils ont plusieurs avantages:

  • capable de résister efficacement aux vagues et aux ruisseaux;
  • avoir une durée de vie de plus de 100 ans;
  • ne nécessitent pas de coûts élevés pour l'installation et le démontage;
  • respectueux de l'environnement et décoratif.

Les gabions sont faciles à monter par vous-même. Tout d'abord, le nombre requis de structures est calculé et la méthode d'installation est déterminée en fonction des caractéristiques des pentes côtières. Ensuite, les gabions sont montés sur la zone souhaitée et remplis de pierre naturelle. En conclusion, une finition décorative des structures est réalisée qui, en plus du rôle esthétique, joue également un rôle de protection et de renforcement. Pour ce faire, les conteneurs sont remplis de terre et des graines de plantes y sont semées, empêchant ainsi l’érosion du sol. Cinq ans après sa mise en service, un tel système atteint sa puissance maximale tout en devenant une partie naturelle du paysage.

Renforcement par piles

Les piles de bois sont un autre moyen courant de renforcer les rives de l’étang, des lacs et des rivières. Des compétences particulières pour l'installation de pieux ne sont pas nécessaires, le coût dépend uniquement du type de bois qui sera utilisé dans la structure. Cette protection de rive est respectueuse de l’environnement et attrayante à l’extérieur, mais sa durée de vie est courte car le bois n’est pas aussi durable que le métal ou le plastique. De plus, sans le respect de la technologie, la conception peut être inefficace. Il est recommandé d'utiliser des piles de mélèze ou de chêne dont le bois dure plus longtemps dans l'eau.

Une méthode similaire consiste à renforcer la côte avec du mélèze. Si un bassin artificiel est prévu à la datcha, l’installation est effectuée avant son remplissage en eau. Plus difficile si vous voulez renforcer la côte naturelle. Dans ce cas, les piles doivent être enfoncées ou enterrées directement dans l'eau, en veillant à ce que la structure ne laisse pas passer l'eau, sinon les rives continueront de s'éroder et les piles installées s'envoleront simplement. Par conséquent, contrairement à la protection de la banque du capital par des gabions ou des rainures, cette méthode est plus décorative.

Renfort rainuré

Une autre méthode majeure populaire consiste à utiliser des chevilles en PVC, ainsi que des rainures Larsen, en métal et en composite. Le principal avantage de cette méthode - vous pouvez même renforcer la côte escarpée. Les avantages peuvent également être attribués à la rapidité de construction de la structure. Les palplanches sont connectées à un mur de protection et installées à l'aide d'un équipement spécial, puis fixées avec des nervures longitudinales. De ce fait, le système devient fiable et peut être utilisé pendant une très longue période, protégeant parfaitement la partie sous-marine de la côte et empêchant le sol de se lessiver.

Cette méthode de renforcement de la côte pourrait être considérée comme idéale sinon pour son apparence qui n’est pas en harmonie avec l’environnement naturel. Cependant, dans les zones industrielles et urbaines, la meilleure option est la protection du rivage avec une languette en PVC.

Autres moyens de renforcer

En cas de protection du rivage avec une pente ne dépassant pas 20 degrés, vous pouvez utiliser des pierres naturelles de formes et de tailles variées:

Le paysage, décoré avec de la pierre naturelle, semble très attrayant et esthétique. Les gravats sont particulièrement efficaces, car ils ont de nombreuses couleurs - rose, rouge, gris, etc. Avant d'installer la pierre, il est nécessaire d'installer une base en géotextile, géogrille ou géogrille. La géogrille est également utilisée lorsqu'une descente commode et antidérapante vers l'eau est requise. En effet, tous ces matériaux sont en maille. Leur plus, c’est qu’elles sont cachées par le littoral, ne laissant en vue que le littoral naturel, qui peut être laissé sous cette forme, recouvert de pierre naturelle ou planté de plantes.

Un système plus complexe consiste en un château de pierre constitué de gros rochers très compacts. Cette méthode prend beaucoup de temps, mais elle en justifie les coûts, car le résultat est une très belle structure et le littoral est renforcé au maximum. Si vous avez le temps et les moyens, puisque tout le travail est effectué manuellement et que vous décidez ensuite de renforcer les rives de l'étang, il convient de rester sur cette option. Les cailloux de rivière et de mer et les éclats de marbre sont également très décoratifs et remplissent les cellules de la géogrille.

La plupart de ces méthodes requièrent certaines compétences. Il est donc recommandé de faire appel à des spécialistes pour l’exécution du travail ou du moins à certains d’entre eux. Cependant, il existe des méthodes simples et peu coûteuses: renforcer la rive de votre propre main et avec des moyens improvisés.

Pour cet usage, par exemple, les pneus usés. Ils sont posés côte à côte sur le fond, ligotés, remplis de sable et au milieu de chaque pneu, ils forment une pile ou un pieu pour la stabilité de la structure. Vient ensuite la deuxième rangée - déjà vers la côte. Les inconvénients d’un tel renforcement sont bien plus que des avantages. Parmi les avantages, citons la simplicité des travaux de protection du rivage, pour lesquels seuls une pelle et un marteau sont nécessaires, ainsi que des inconvénients:

  • énormes coûts de temps et de main-d'œuvre;
  • La fragilité de la structure, qui sera de toute façon lavée par l'eau;
  • non écologique

Parler d'une forme attrayante d'un tel système n'est également pas nécessaire.

De nombreux propriétaires de sites utilisent également de l'ardoise et même des ordures - vieilles planches, fer rouillé et autres choses, mais ces méthodes ne méritent pas l'attention, sauf à court terme: elles sont de courte durée, inefficaces et, bien sûr, loin d'être esthétiques. Si vous envisagez de renforcer moins cher la rive d'une rivière ou un autre réservoir à côté de votre villa, il est préférable de trouver une autre option et de ne pas transformer le littoral en poubelle.

Bio fortifiant

Une autre façon de protéger le rivage - l’utilisation de plantes. Il s'agit d'une méthode relativement fiable et respectueuse de l'environnement, qui donne une décoration spéciale au réservoir et au site, mais qui prend du temps et prend du temps. Les meilleurs arbres et arbustes à cet effet sont:

Les roseaux et les carex sont excellents pour les couches peu profondes et bouchent l’étang. En outre, ils ont pour effet de renforcer la côte, ainsi que le caramel au marais, le tamaris, le camélion, le calamus, le roseau. Il est préférable de confier la sélection des plantes pour la rive du réservoir et le travail de leur plantation à des spécialistes.

Le renforcement des rives des plantes est mieux utilisé en conjonction avec d’autres méthodes. Cependant, toutes ces méthodes de protection des banques peuvent être combinées pour obtenir des résultats optimaux.

Il convient de noter que les mesures visant à renforcer la côte devraient commencer avant que la côte ne commence à s'estomper. Cela permettra également d'éviter de graves problèmes pouvant entraîner des conséquences dangereuses pour le site et les bâtiments qui y sont situés. Les fortifications côtières installées à temps protègeront au maximum votre site contre les catastrophes tout en renforçant l'attrait du paysage.

Protection bancaire de vos propres mains

Projets de protection des berges typiques pour un étang, un lac, une rivière, un ruisseau ou un fossé

Les étangs, les lacs et les ruisseaux finissent par s’agrandir, changer de forme, forme. Vous voulez garder un littoral soigné? Protéger les bâtiments, en toute sécurité pour approcher de l'eau? Il est temps de renforcer les rives du réservoir dans le pays. Il existe deux méthodes pour créer une bordure solide:

  1. Renforcez le rivage avec vos mains en utilisant les outils disponibles (gratuitement ou à moindre coût);
  2. Achetez des matériaux de construction et contactez une entreprise spécialisée.

Fonctions de protection bancaire

Le matériau est libre, il est donc utilisé dans la plupart des tentatives indépendantes pour fixer les limites du réservoir. Les propriétaires entament un tel renforcement de la berge dans le pays avec la préparation: pendant plusieurs mois, ils stockent les pneus sur le site, puis ils sont disposés en lignes et fixés dans un lit avec des écueils. Les pneus sont installés de manière échelonnée, interconnectés, remplis de terre ou de gravier. Il faut 5 jours à un mois pour renforcer la rive de l’étang au chalet, en fonction de la taille et de la profondeur du réservoir.

En général, le caoutchouc est recouvert de plantes, de pelouse, de fleurs et d’arbustes. Ce renforcement de la côte au chalet ressemble aux cours de l'époque soviétique. Les pneus «flottés» doivent être ramenés sur le site chaque année, mais en raison de coûts minimes, la protection des banques par les pneus est encore pratiquée aujourd'hui.

La limite du réservoir d'ardoise (note, dangereux!)

Les restes de l'ancien toit peuvent également être renforcés par les rives de l'étang dans le pays, bien que le matériau soit plus approprié pour les fossés et les ruisseaux: de larges feuilles recouvrent une grande surface et retiennent des couches de sol. L'ardoise est fixée avec un renfort (martelé dans le sol) et est attachée avec du fil de fer. L'installation prend 2-3 jours. Pendant 8 heures avec une certaine habileté, le propriétaire et son assistant peuvent installer jusqu'à 10-15 mètres de protection du rivage dans le pays.

L'utilisation d'ardoise à base d'amiante est dangereuse pour la santé. Les fibres de la substance sous forme de poussière se déposent dans les poumons et provoquent des maladies, notamment des tumeurs cancéreuses. L'amiante est libéré lorsque le matériau est coupé ou haché, ainsi que par les extrémités sèches émiettées. Certains propriétaires utilisent de la vieille ardoise et renforcent la rive de leurs propres mains, divisent les lits et saupoudrent les sentiers d'éclats, mais nous vous conseillons d'utiliser d'autres matériaux moins dangereux.

Grumes en bois de mélèze

C'est une méthode éprouvée de travailler avec des réservoirs. Renforcer la côte avec des piles de bois entre leurs mains utilisées bien avant la construction des premières maisons de Venise. Le matériau devra être acheté et cela coûtera plus cher que les types de bois courants, mais les avantages du mélèze couvrent les coûts: une bûche correctement installée dure très longtemps.

Le bois est lourd, selon la technologie, il est nécessaire de «noyer» dans le sol de 0,5 à 2,5 mètres (en fonction de la méthode d'installation, du type de sol et de la profondeur du réservoir). Pour ce faire, dans le cadre de projets à grande échelle, ils utilisent une entrée hydraulique (ils nettoient l’argile et le sable avec de l’eau), forent des trous pour le martelage et les vibrations de la machine. Il est presque impossible de répéter ce renforcement des rives de l'étang de vos propres mains sans un outil spécial.

La technologie d'installation manuelle des journaux est différente. Les Maîtres ont le temps de changer la position du journal, de l’adapter parfaitement, de le construire en rangée. Tous les journaux sont fixés, formant un mur fort. Travailler sans machinerie lourde et sans dommage pour le paysage. Les propriétaires des parcelles n'osent généralement pas travailler seuls avec du bois lourd. Renforcer la côte de leurs propres mains avec des grumes de mélèze prend beaucoup de temps et d'efforts. Le propriétaire avec ses assistants passe plus d'un mois sur un étang de taille moyenne, et non le fait qu'il ne soit pas nécessaire de le modifier. Les experts vont émettre un réservoir de pays dans 5-7 jours.

Comment faire une côte de pieux de chêne et de pin

Le travail est similaire au renforcement de la rive avec du mélèze: la technologie est la même, mais le résultat est moins durable. L'arbre, même après un traitement supplémentaire, se dégrade à cause de l'humidité et des parasites. Le mélèze dans ce sens est unique et devient le meilleur matériau pour le contact avec l'eau.

Projet de protection des banques avec des structures de bouclier

Pour économiser 25% aide le développement de nos ingénieurs - sont en mélèze pour renforcer la côte. Les planches sont réunies dans une conception unique et montées sur des pieux. Le travail ne se passe pas sans calculs précis de la pression du sol, en tenant compte des caractéristiques du réservoir. Renforcer indépendamment les dachas des écrans de protection des côtes ne peut se faire qu’avec le strict respect de la technologie, sinon la construction biaisera, le sol pressera les planches et devra tout refaire.

Géomates, grilles biologiques, géogrilles et autres produits spéciaux pour renforcer les pentes douces

Des matériaux légers, d’origine synthétique et naturelle (fibres de coco), sont posés en pente, recouverts de terre et plantés de plantes. Lorsqu'il est nécessaire de renforcer la rive en douceur, la technologie d'utilisation des plantes est idéale. En un an, les racines pénètrent dans les cellules et forment un revêtement naturel et durable.

Les grandes cellules de géogrille sont en polymère. La nappe cellulaire est posée et fixée sur la pente, le nid d'abeille est rempli de cailloux, de gravier, voire de motifs de cailloux colorés. Il en résulte une protection durable des banques sous la forme d’un remblai ouvert.

Les nattes, les grilles et les filets offrent un prix abordable et une vitesse d'installation élevée. Pour renforcer la rive de votre propre main, développez le rouleau, fixez le matériau, remplissez les cellules ou remplissez la surface avec de la terre.

Gabions: une bordure claire et solide du réservoir de filets avec des pierres

La technologie de renforcement côtier consiste à installer des produits en treillis métalliques, qui sont fixés au bord du réservoir et remplis de pierres. À partir de ces parallélépipèdes, forment des côtes, de longues étendues de rivières et de lacs. Les "sacs" en métal lourd sont utilisés pour le montage debout ou couché ("matelas") et maintiennent le rivage en toute sécurité.

Une installation indépendante est possible (à une vitesse de 5 à 7 gabions moyens par jour), mais le poids lourd des structures est difficile: si vous fixez l’élément suivant de manière incorrecte, il glissera dans l’eau et risque de fausser le reste.

Renforcement des réservoirs avec pieux et dalles en béton

La protection standard des canaux navigables et des réservoirs urbains est réalisée uniquement avec l'utilisation d'équipements de levage lourds. Option pendant des siècles, mais une telle protection bancaire dans le chalet d’été est chère.

Comment faire une clôture et ne pas gâcher le paysage

D'accord, le renforcement de la côte avec des revêtements de pneus et des morceaux de vieille ardoise ne viendra pas décorer votre site. Dans certains cas, une pente douce semble bonne, puis un remblai avec des filets et des caillebotis, créant des pentes en pierre ou en herbe, convient.

Pour une bordure claire, utilisez des gabions (qui forment de grandes "marches"). Des rondins et des boucliers de mélèze - la seule option pour renforcer le rivage du cottage. Sur le sol, vous pouvez approcher l'eau avec des chaussures propres.

Des mesures de protection des banques professionnelles assurent un entretien à long terme Voulez-vous essayer d'enterrer les journaux ou de poser la grille vous-même? La main-d'œuvre non qualifiée (les services des brigades du «homme à tout faire» en fait partie) se transforme en difficultés: vous devez réparer la clôture après le premier hiver. Pour plus de clarté, demandez un exemple d’estimation du renforcement de la côte avec des matelas Reno, des grumes de mélèze ou des géogrilles dans une organisation spécialisée et comparez-le au coût d’installation et de restauration annuelle effectué par des constructeurs inexpérimentés.

Alors quoi et comment renforcer la côte en conséquence?

Si vous le souhaitez, tout peut être fait à la main. Choisissez et achetez des choses. Ce sera probablement du mélèze sous la forme de boucliers ou de rondins - dans le pays, il y a rarement de la place pour des rivages en pente douce, et tout le monde n'aime pas les pierres de gabion. Prenez quelques jours pour les tentatives d’entraînement, puis passez au travail.

L'approche professionnelle commence par une analyse du terrain. Notre ingénieur détermine par le type de sol et les paramètres du réservoir la taille des grumes, la profondeur requise. Un programme soigneusement préparé de protection du rivage le rend plus durable et un étang, un cours d'eau ou un fossé devient la décoration du site, même s'il n'a été prévu que pour protéger le sol de l'érosion.

Comment renforcer indépendamment les berges du réservoir

Le renforcement des côtes entre dans la catégorie des mesures de protection contre les inondations et l'érosion. Les travaux de protection du rivage vous permettent de rendre le sol résistant à l’érosion hydrique et peuvent être effectués de votre propre main.

Pour quoi et dans quels cas est la protection bancaire

En règle générale, la protection des berges d'une rivière ou d'un étang associe un ensemble d'activités qui contribuent à renforcer le littoral et à protéger le littoral d'un réservoir naturel ou artificiel contre le récurage, les glissements de terrain et l'érosion.

La destruction de la pente côtière peut être causée par des courants et des vagues, ainsi que par l'érosion résultant de l'impact négatif des écoulements de tempête.

L'érosion et l'affaissement des rivages provoquent souvent des hauts-fonds et une prolifération excessive, non seulement du réservoir lui-même, mais également des territoires adjacents. Cela expose toutes les structures et structures érigées dans la zone côtière à l'effondrement. Pour éviter de tels processus indésirables, une protection bancaire est créée.

Options pour renforcer le littoral de l'étang et de la rivière

Il est possible de renforcer la côte de plusieurs manières et en utilisant différents matériaux, qui diffèrent par leurs caractéristiques de qualité, leur durabilité et leur coût:

  • système de renforcement avec une structure flexible, représentée par des caillebotis en forme de bases pour murs de soutènement, permettant une protection fiable des communications le long de la côte;
  • système de renforcement avec l'utilisation de composants à caractère végétal, y compris le bois de mélèze, qui présente une résistance élevée à la désintégration et aux processus de pourriture;
  • système de renforcement avec une structure rigide sous la forme de feuilles d'acier ou de PVC, de murs de soutènement, de sols cimentés ou de pierres bétonnées.

Avant de réaliser un événement, vous devez évaluer la quantité de travail et choisir la meilleure option.

Comment renforcer la bûche de mélèze (vidéo)

Protection des banques par les gabions

Travailler avec des gabions est facile à réaliser et économique. Les avantages de l'utilisation de ce matériau sont les suivants:

  • le matériau est capable de résister efficacement à l'assaut des vagues et des écoulements d'eau actifs;
  • possède une longue durée de vie supérieure à cent ans;
  • des dépenses insignifiantes pour l'arrangement et la possibilité de démanteler si nécessaire;
  • Le design fini se distingue par sa pureté écologique et son attrait décoratif.

C'est très simple, mais il est conseillé de suivre les règles d'installation simples suivantes:

  • la structure en gabion doit être montée sur la zone à problèmes et remplie de pierre naturelle;
  • le nombre total de gabions ainsi que la méthode d'installation doivent être calculés individuellement et dépendent de la hauteur de la pente;
  • Au stade final, une finition décorative protectrice est réalisée en le remplissant de terre et de graines de plantes, ce qui permet de renforcer la structure.

La force maximale du système gabion est atteinte après cinq ans de fonctionnement. Pendant ce temps, la ligne côtière est capable de ne faire qu'un avec le paysage environnant.

Renforcer le rivage du fleuve avec des pieux en bois

Cette méthode entre dans la catégorie des méthodes assez courantes. Le coût d'installation directe des pieux en bois dépendra de la qualité et de la valeur du bois utilisé pour les travaux.

Les avantages de la méthode sont la capacité d'effectuer un travail sans compétences spéciales, le respect de l'environnement pour le matériau et un aspect de la structure assez attrayant. Cependant, la durée de vie de l'arbre est relativement courte et un tel renforcement implique des coûts de main-d'œuvre élevés.

Renforcer le rivage avec une cheville en PVC

Même une rive escarpée peut être renforcée avec une languette à base de PVC. Cette méthode est considérée comme la plus rapide et la plus rentable. Le plus souvent utilisé sur les banques trop raides ou raides.

La technologie d'exécution consiste à relier des palplanches à un seul mur de protection. L'installation est réalisée à l'aide d'un équipement hydraulique spécial. Pour la fiabilité et la durabilité, les pieux sont fixés aussi étroitement que possible à l'aide de nervures longitudinales.

L'utilisation de la pierre naturelle

Si la pente du littoral du réservoir est inférieure à 20º, vous pouvez utiliser des pierres naturelles sous forme de cailloux, de gravats ou de blocs de différentes formes et tailles afin de les renforcer. Un tel matériau permet de donner au paysage du territoire une apparence attrayante et unique. Des bouteilles de différentes tailles et couleurs sont particulièrement impressionnantes.

Les moellons roses, rouges, gris et noirs les plus couramment utilisés. Avant la pose, il est nécessaire de réaliser un certain nombre d'activités préparatoires visant à créer une base à partir d'un géotextile, d'une géogrille ou d'une géogrille.

Le plus difficile est la mise en place du "château de pierre", qui consiste en une pose dense de gros rochers sur un lieu strictement désigné, en fonction de la forme et de la couleur de la pierre. Un tel événement est réalisé manuellement, ce qui vous permet d'ajuster l'apparence esthétique. Bien que ce processus soit très long et laborieux, il en résulte une fortification durable et très attrayante.

Comment renforcer la côte avec des gabions (vidéo)

Géogrille et treillis d'armature

L'utilisation de géogrilles est une option peu coûteuse et fiable, surtout si le littoral est submergé. Une caractéristique distinctive de la méthode est représentée par la possibilité d’obtenir une très belle apparence individuelle de la structure, ainsi qu’une approche commode, totalement antidérapante de l’eau et de l’accès au rivage.

Un bon effet visuel donne au remplissage des cellules avec des cailloux de rivière ou de mer, ainsi que des éclats de marbre en forme de mosaïque. Renforcer le rivage avec l'utilisation de treillis d'armature spéciaux ainsi que de galtovannogo ou de moellons semble tout aussi impressionnant et offre également une fiabilité et une durabilité extraordinaires.

Comment renforcer le rivage avec vos mains à l'aide de plantes

L'utilisation de divers objets biologiques et éléments d'origine végétale au bord de l'eau est l'une des méthodes les plus dérangeantes et capricieuses de protection des rives d'un étang naturel et d'un réservoir artificiel. Plantes usagées:

  • le saule à croissance rapide résiste facilement à l'engorgement à long terme;
  • Le système racinaire puissant des cendres résiste aux fortes rafales de vent et aux basses températures. La plante pousse bien dans les zones dégagées.
  • les roseaux et les carex aident non seulement à renforcer le littoral, mais empêchent également le colmatage et la réduction du réservoir;
  • l'aulne a une grande valeur protectrice pour le sol, qui possède des propriétés de renforcement du rivage et de régulation de l'eau;
  • Le noisetier est largement utilisé pour la fixation des pentes et des poutres, et les feuilles mortes sont bien minéralisées et enrichissent les couches du sol;
  • afin d’améliorer les indicateurs structurels du sol et d’empêcher les rejets, le cerisier des oiseaux est largement utilisé;
  • Ailant, qui produit de nombreuses racines, sert à protéger les talus, les remblais et les ravins des effondrements et des inondations.

Un effet de raffermissement satisfaisant et assez rapide peut être obtenu lors de la culture de plantes côtières populaires telles que l'iris, le travail de table, la menthe à l'eau et le peignoir ou le tamaris.

Comment renforcer le rivage

C’est le littoral escarpé qui a souvent besoin de fortifications ponctuelles et bien exécutées, empêchant l’inondation du territoire adjacent et l’inondation du sol dans l’eau du réservoir. Organiser avec précision et fiabilité une telle fortification côtière peut être non seulement des options capitales, mais aussi des méthodes décoratives:

  • avec l'utilisation de systèmes de construction à boîte de gabions, réalisés sur la base de la torsion à double fil de maille galvanisée la plus durable et la plus durable;
  • en combinant les systèmes de gabions au renforcement de la zone côtière par le biais de mélèzes ou de géogrilles, la durée de vie est supérieure à huit décennies;
  • l'utilisation de matelas Rena sous la forme de structures de gabion planes constituées d'un treillis métallique à double torsion avec un revêtement galvanisé ou polymère;
  • au moyen de mélèze de Sibérie, qui se distingue par son excellente durabilité et ses propriétés naturelles, qui ne permet pas de perturber le système écologique du réservoir;
  • Murs de palplanches en tôle d'acier, structures en béton armé, PVC et bois à haute capacité de charge.

Divers matériaux pour renforcer la côte

Le renforcement de la côte, appelé protection du littoral, est utilisé pendant les glissements de terrain ou affaiblissant la côte avec de l’eau et pendant la construction, avec la nécessité d’augmenter ou de diminuer le volume d’eau.

Protection bancaire par différents matériaux

Considérez les méthodes les plus efficaces de protection bancaire aujourd'hui:

Filet anti-érosion pour la protection des berges

Le matériau anti-érosion remplit bien les éléments du sol végétal. Il a une petite masse, une résistance et une flexibilité accrues. Les racines des plantes fixent ce type de matériau au sol, grâce à quoi la couche de plante est renforcée, tout en se transformant en une zone renforcée. Cette méthode est la plus abordable et vous pouvez l’organiser vous-même.

Renforcement des berges de la rivière avec un tapis de noix de coco

Le treillis d'un matériau tel que la noix de coco est basé sur des cordes tissées, qui ont une structure fibreuse. Il est capable de renforcer les bords du fleuve et de maintenir la végétation plantée dans l’eau et le long de la côte.

Géogrille de protection des berges

Une telle méthode de protection des banques utilisant une géogrille est une option peu coûteuse. En même temps, c’est la méthode la plus fiable, en particulier si la côte est inondée. Vous aurez une belle apparence. Dans ce cas, vous pourrez facilement et sans glisser aller dans l'eau et aller à terre. Vous pouvez mettre des cailloux de rivière ou d’autres matériaux dans les cellules. Vous pouvez faire une mosaïque, qui ne fera que vous.

Treillis de renfort côtier

Il est possible de renforcer la côte au moyen d'un matériau tel qu'un treillis de renforcement avec de la pierre de tumbling. Vous pouvez également utiliser d'autres types d'espaces réservés. Ce maillage est très résistant, tout en protégeant la surface des pistes. La grille restera toujours sur le rivage.

Avec l'utilisation d'objets biologiques

L'utilisation de ce matériel comme objet biologique d'origine végétale est la méthode la plus capricieuse et la plus gênante. Cependant, il est impossible de le comparer à d’autres méthodes de protection bancaire.

Matériel pour renforcer les berges des réservoirs

Pieux de protection du rivage

Les pieux peuvent également être utilisés pour la protection des rives. Ils peuvent être en métal ou en béton ou en plastique. Renforcement de la côte avec l'utilisation de pieux en métal ou en béton. Des matières plastiques peuvent être utilisées. Cette méthode est souvent utilisée pour les rives très abruptes. Selon la méthode de pose, quelque chose de similaire au renforcement de la côte par des voies de mélèze et de vissage. Le béton contenant du plastique est un nouveau matériau qui a fait ses preuves.

Plantes de protection du rivage

Cette méthode est la plus longue et la plus coûteuse, mais aussi la plus sûre et la plus belle. La végétation de protection des berges est choisie en tenant compte des propriétés du sol dans cette zone et des objectifs fixés pour la formation de fortes barrières à plusieurs étapes de l’érosion du littoral. En raison de la légèreté du sol et de l'hétérogénéité du littoral, en particulier dans les voies médianes, il n'est pas nécessaire de créer vous-même un plan de protection des berges, encore moins de choisir la végétation à planter. Ici, vous avez besoin de l'aide de spécialistes qui en savent long sur ce type de travail et que tout le monde peut cueillir et organiser dans les meilleurs délais. Cette méthode ne peut être comparée aux plaques de protection du rivage.

Langue de protection bancaire

La protection des banques avec une langue est le moyen le plus populaire lorsque vous devez renforcer les côtes, et les fonds pour ce travail sont limités. La palplanche est une excellente matière. L'utilisation de matériaux tels que les palplanches est assez large dans les travaux de construction. Et il n’ya rien d’étonnant dans le fait que la langue est utilisée pour des travaux aussi complexes que la protection des banques. La languette de protection bancaire est réalisée en PVC et en matériau composite. L'installation assez simple de la langue et le faible poids permettent d'affirmer que cette méthode est simple, peu coûteuse et rapide.

Protection bancaire avec divers matériaux

Mélèze de protection des berges

La protection des berges avec du mélèze est de loin la méthode la plus efficace et la plus durable pour former un littoral stable. L'arbre fonctionne bien par mauvais temps et possède des propriétés uniques, ce qui permet d'appliquer ses caractéristiques naturelles.

Protection bancaire avec gabions

La protection des banques à l'aide de gabions est une bonne méthode pour former un littoral avec un accès difficile pour les équipements. Grâce à la facilité d'installation et à la flexibilité des structures, le rivage ainsi formé peut présenter n'importe quel relief.

Protection bancaire de vos propres mains

Pour renforcer les berges de l’étang, là où il y a des parois abruptes et des revêtements en film, il est préférable d’utiliser un tapis de noix de coco. Ce matériau a un aspect esthétique, de sorte que les bords de l’étang auront de belles contours. La couleur des nattes de noix de coco est quelque peu similaire à celle du sol naturel. En outre, le matériau permet d’accroître l’espace côtier pour les plantes qui aiment l’humidité. Les plantes décorent parfaitement le rivage de l'étang et le système de plantation de racines renforce le rivage. Il existe de très nombreux moyens de renforcer les berges des rivières et autres étendues d’eau, et ils sont très divers. Mais si vous décidez de protéger vos banques de votre propre main, un tapis en noix de coco vous sera utile dans cette activité, et c’est le moyen le plus simple.

Plantes de protection du rivage

Commencez la pose devrait être sur la partie côtière, sans avoir besoin d'étirer le tapis de noix de coco. La partie inférieure de la bobine doit être abaissée le long du mur du ruisseau d'environ un demi-mètre. La partie supérieure doit être fixée à la banque à l’aide de ferrures. Afin de fixer le tapis sur le film PVC, nous utilisons de la colle de montage. La jonction de ce matériau doit se chevaucher d’environ 20 centimètres. De plus, il est nécessaire de prendre en compte le fait que la direction de chevauchement doit être située à partir d’une zone non accessible au visionnage.

Une partie d'un tapis de noix de coco est immergée dans de l'eau, où elle est recouverte de sable, et une partie située à terre, avec des plantes. Si vous ne pouvez pas décorer la rive du ruisseau avec vos propres mains à partir de pierres, il n'y a pas de matériau, vous pouvez utiliser n'importe quelle plante pour la décoration. Dans ce cas, vous apprendrez un dessin le plus proche possible de l'aspect naturel du flux. Fondamentalement, une méthode similaire de décoration utilisée dans la direction stylistique du paysage. Comme vous pouvez le constater, avec l'aide d'un tapis en noix de coco, vous pouvez facilement construire une fortification des rives du fleuve avec vos propres mains et pas seulement.

Parmi les avantages de l'utilisation de tapis de noix de coco, il convient de noter:

Comment renforcer le rivage du réservoir de vos propres mains?

Date de publication: 07 juin 2015.

Le sol côtier des masses d’eau est vulnérable et, après un certain temps, est soumis à une déformation sous l’influence des processus d’humidité et de vieillissement. Les matériaux écologiques tels que les gabions et les grilles en polymère aident à construire une ligne excellente et durable du rivage des réservoirs artificiels et naturels.

Le renforcement des rives à l'aide de ces matériaux est largement utilisé à la fois pour l'aménagement de zones comportant de grandes étendues d'eau naturelles et pour la construction de réservoirs artificiels dans les limites de l'aménagement paysager. La tâche principale du renforcement de la côte est le renforcement des couches de sol les plus proches de la surface afin d’empêcher les déformations et les intempéries. Les principaux matériaux utilisés pour améliorer le littoral étaient les barres, les pieux et la pierre. Un aménagement du territoire a également été réalisé dans le cadre de la protection du littoral. L’invention de matériaux géocenthétiques de dernière génération a permis de renforcer les côtes avec le plus grand effet et de réaliser divers projets d’aménagement paysager.

Caractéristiques des matériaux et technologies de protection du littoral:

  • Planter des herbes vivaces et des arbustes. Contribue à la base de la couche de gazon, ce qui empêche le lessivage de la côte. Les inconvénients les plus importants sont la longue période de formation du système racinaire des arbustes et des graminées, la dépendance au climat et la qualité du sol;
  • Plancher de noix de coco Le matériau le plus pur convient pour une utilisation dans des zones protégées. Les inconvénients des revêtements de sol en noix de coco sont les suivants: faible temps de service, faible résistance au froid et restriction de l’utilisation (réservoirs ou réservoirs à courant faible);
  • Bois dur (mélèze, chêne). Vous permet d'augmenter les pentes raides, a une vue magnifique et une durabilité suffisante. Le principal inconvénient des piles de bois est la qualité de la destruction progressive sous l’influence de la couverture de glace, qui apparaît dans les creux et les fissures du bois lors de la saison froide;
  • Pieux métalliques et concrets. Ils peuvent même renforcer le littoral avec une grande pente. L'inconvénient majeur est l'installation lourde, qui nécessite l'utilisation d'un équipement spécial, ainsi qu'un look pas très beau;
  • Réseau de polymère. Souvent utilisé dans la construction de routes et pour renforcer les couches supérieures du sol. La charge peut être du gravier ou du sol. Une fois que l'herbe a germé, la grille devient invisible et ce matériau est donc largement utilisé dans la conception.
  • Des gabions remplis de gravats ou de pierres. La méthode la plus fiable pour renforcer la côte, adaptée au travail sur les rives à forte pente. L'apparence et la conception des gabions conviennent à la mise en œuvre d'un grand nombre de projets dans le domaine de l'aménagement paysager.

Les matériaux les plus récents et les plus courants pour renforcer la côte sont les gabions et les caillebotis en vrac, qui associent sécurité pour l’environnement, esthétique et durabilité. L’installation de telles structures n’implique pas l’utilisation d’équipements spéciaux, ce qui permet de le produire même dans les zones à surface complexe et dans les zones restreintes.

Renforcement des berges avec des caillebotis en vrac

Les réseaux en vrac sont constitués de bandes de polymères soudées.

Les réseaux sont invulnérables aux effets de l’eau et des organismes fongiques, ils tolèrent bien les basses températures et les forces mécaniques. Les cellules en vrac du réseau sont disposées sous la forme de dames et peuvent être remplies avec diverses compositions en vrac. Il est recommandé d’utiliser ce type de grille lorsqu’on travaille avec des côtes de faible et moyenne pente. Dans des conditions difficiles, la pierre concassée est utilisée comme charge, dans le cas des eaux stagnantes et des petits courants, du gazon, des cailloux et des éclats de marbre peuvent être utilisés. Une méthode connue pour renforcer la côte avec une grille consiste à s’endormir avec une carcasse renforcée en gazon. Après l’apparition d’arbustes et de graminées vivaces, la grille est indiscernable et la structure entière est renforcée par les racines des plantes. Cette option est souvent utilisée pour l'aménagement paysager des côtes constituées de sols argileux. Très souvent, ces réseaux sont utilisés pour construire les rives de l'étang de leurs propres mains.

  • Opérations préparatoires: enlèvement des couches supérieures de sol, racines, cailloux, bourrage manuel;
  • Assemblage du cadre renforcé: installation des pièces de la grille, fixation à l'aide de boulons d'ancrage, connexion des pièces à l'aide d'une agrafeuse pneumatique;
  • S'endormir par remplissage.

Renforcer la côte avec des gabions

Renforcer vous-même la rive du fleuve peut être réalisée d’une autre manière, notamment à l’aide de gabions. Les gabions sont des structures cellulaires volumineuses constituées de barres de métal galvanisé, divisées en sections et remplies de pierres, de pierre concassée ou de galets. De quelle surface d'un site et les buts de la conception gabions cubiques ou des gabions sous la forme d'un matelas de Reno sont appliqués.

Gabion pour renforcer la côte contribue non seulement à renforcer la côte, en empêchant les processus de vieillissement et de lessivage, mais aussi à transformer la côte, en créant de belles lignes lisses. Si le littoral du réservoir devient escarpé, les gabions adjacents à l'eau peuvent être renforcés avec des boucliers spéciaux en bois dur. À la différence des pieux en béton et en métal, les gabions ne sont pas seulement durables, mais sont progressivement inclus dans le système écologique des masses d’eau.

  • Opérations préparatoires: nivellement du sol, bourrage manuel, si nécessaire, organisation de la couche de géotextile;
  • Installation de gabions: le nouveau cadre est fixé aux murs avec des tiges et fixé au sol avec des ancres;
  • Mastic de remplissage.

Dans les endroits où le sol est très humide, en plus des caillebotis et des gabions, des matériaux de drainage sont utilisés pour protéger les rives. Les textiles non tissés les plus couramment utilisés - un tissu durable en fibres polymères, qui possède les propriétés d’un filtre avec clapet anti-retour et forme une couche de trous de drainage entre le sol et le cadre renforcé.