Zones de sécurité

Sélection des documents les plus importants sur demande Zones de sécurité (règlements, formulaires, articles, conseils d’experts, etc.).

Réglementation: zones de sécurité

Articles, commentaires, réponses aux questions: Zones de sécurité

Le document est disponible: dans la version commerciale Consultant Plus

Le document est disponible: dans la version commerciale Consultant Plus

Formulaires de documents: Zones de sécurité

Le document est disponible: dans la version commerciale Consultant Plus

Le document est disponible: dans la version commerciale Consultant Plus

Décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 24 février 2009 n ° 160 "sur la procédure d'établissement des zones de protection des installations de réseau électrique et des conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des limites de ces zones" (avec modifications et ajouts)

Résolution du gouvernement de la Fédération de Russie du 24 février 2009 N 160
"Concernant la procédure d'établissement des zones de sécurité des installations de réseau électrique et les conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des limites de ces zones"

Avec des modifications et des ajouts de:

5 juin, 26 août 2013, 17 mai 2016

Conformément à l'article 89 du code foncier de la Fédération de Russie, le gouvernement de la Fédération de Russie décide:

1. D'approuver les règles ci-jointes pour l'établissement de zones protégées d'installations de réseau électrique et de conditions spéciales pour l'utilisation de parcelles à l'intérieur des frontières de ces zones.

Informations sur les changements:

Par décret du gouvernement n ° 476 du 5 juin 2013 du gouvernement de la Fédération de Russie, le paragraphe 2 a été modifié.

2. Établissez que:

le contrôle du respect des conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des limites des zones protégées des installations de réseau électrique est effectué par un organe exécutif fédéral autorisé dans le cadre de la surveillance de l'énergie par l'État fédéral;

GARANT:

Voir les Règles pour la mise en œuvre du contrôle de l'État (contrôle) sur le respect des conditions particulières d'utilisation des terrains situés dans les zones de protection des installations de réseau électrique, approuvées par décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 27 février 2010 N 103.

Les règles approuvées par la présente résolution ne s'appliquent pas aux installations situées dans les limites des zones protégées des installations de réseau électrique avant la date d'entrée en vigueur de la présente résolution.

3. Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement de la Fédération de Russie, en coordination avec le ministère de l'Énergie de la Fédération de Russie, élabore et approuve, dans un délai de trois mois à compter de l'entrée en vigueur de la présente résolution, la procédure permettant à l'État de contrôler le respect des conditions particulières d'utilisation des terrains situés dans les limites des zones protégées des installations de réseau électrique fermes.

4. Pour reconnaître qu’il n’exerce aucune activité sur le territoire de la Fédération de Russie:

Règles de protection des réseaux électriques de tension supérieure à 1000 volts, approuvées par la résolution du Conseil des ministres de l'URSS du 26 mars 1984, n ° 255 (Code des lois de l'URSS, 1990, vol. 6, p. 590);

Règles de protection des réseaux électriques avec une tension maximale de 1000 volts, approuvées par résolution du Conseil des ministres de l'URSS du 11 septembre 1972 N 667 (Code de lois de l'URSS, 1990, vol. 6, p. 595).

Premier ministre
Fédération de Russie

24 février 2009

Les règles
l'établissement de zones de sécurité des installations de réseau électrique et les conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des limites de ces zones
(approuvé par décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 24 février 2009 n ° 160)

Avec des modifications et des ajouts de:

5 juin, 26 août 2013, 17 mai 2016

GARANT:

Voir le règlement relatif à l'établissement de zones protégées d'objets pour la production d'énergie électrique et aux conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des frontières de telles zones, approuvé par le gouvernement de la Fédération de Russie le 18 novembre 2013 N 1033

I. Dispositions générales

1. Les présentes règles définissent la procédure d'établissement des zones de protection des installations de réseau électrique (ci-après dénommées "zones de protection"), ainsi que les conditions particulières d'utilisation des terrains situés dans les zones de protection (ci-après dénommés "terrains") assurant la sécurité de l'exploitation desdits objets.

2. Dans les zones de sécurité, afin de garantir la sécurité des conditions de fonctionnement et d'éviter tout risque d'endommagement des lignes électriques et des autres installations du secteur du réseau électrique, des conditions particulières sont définies pour l'utilisation des territoires.

3. Les limites des zones protégées sont déterminées conformément au présent règlement.

4. Les parcelles ne sont pas retirées à leurs propriétaires, propriétaires, utilisateurs ou locataires.

Ii. Établissement de zones de sécurité

5. Des zones de sécurité sont établies pour toutes les installations de réseau électrique sur la base des exigences relatives à l'établissement de zones de protection conformément à l'annexe.

Informations sur les changements:

Par décret du gouvernement n ° 444 du 17 mai 2016, le gouvernement a modifié le paragraphe 6.

6. Les limites de la zone de protection par rapport à une installation de réseau électrique distincte sont déterminées par l'organisation qui en est propriétaire en vertu de la propriété ou pour d'autres motifs juridiques (ci-après dénommée l'organisation de réseau).

L’organisation du réseau s’adresse au pouvoir exécutif fédéral exerçant une surveillance énergétique fédérale avec une déclaration concernant l’approbation des limites de la zone de protection pour chaque installation de réseau électrique, fournie sous forme de document électronique et de papier concernant les limites de la zone de protection, qui doit contenir des informations textuelles et graphiques. une description de l'emplacement des limites d'une telle zone, ainsi qu'une liste des coordonnées des points caractéristiques de ces limites dans le système de coordonnées établi par Je mène le cadastre de l'état de l'immobilier. La décision concernant l’approbation des limites de la zone de protection est prise par l’organe exécutif fédéral chargé de la surveillance de l’énergie des États fédérés dans les 15 jours ouvrables à compter de la date de réception de la demande et desdites informations.

GARANT:

Voir la procédure d'approbation par Rostechnadzor des limites des zones de protection relatives aux installations de réseau électrique, approuvée par arrêté de Rostechnadzor du 17 janvier 2013 N 9

Après avoir convenu des limites de la zone de protection, le pouvoir exécutif fédéral exerçant une surveillance de l’énergie de l’État fédéral envoie dans un délai de 5 jours ouvrables au Service fédéral de l’enregistrement, du cadastre et de la cartographie des États un document reproduisant les informations contenues dans la décision de coordination des limites de la zone de protection, y compris leur nom et le contenu des restrictions à l’utilisation de biens immobiliers sur leur territoire, avec le texte et des descriptions graphiques de l'emplacement des limites d'une telle zone, ainsi qu'une liste des coordonnées des points caractéristiques de ces limites dans le système de coordonnées établi pour le maintien du cadastre immobilier d'État, sur la base duquel l'organe exécutif fédéral désigné décide d'inclure des informations sur les limites de la zone protégée au cadastre immobilier d'État.

La zone de protection est considérée comme établie à compter de la date à laquelle les informations sur ses frontières sont inscrites dans les registres cadastraux de l'État.

7. Les zones de sécurité sont signalées par l'installation de panneaux d'avertissement aux frais des organisations du réseau, indiquant la taille de la zone de protection, des informations sur l'organisation du réseau respective et la nécessité de se conformer aux restrictions prévues dans les présentes règles.

III. Règles de protection des réseaux électriques situés sur des parcelles

8. Il est interdit d'accomplir dans les zones de sécurité des opérations susceptibles de compromettre la sécurité des installations du réseau électrique, notamment les dommages ou la destruction, et (ou) les atteintes à la vie, à la santé des personnes ou aux biens de personnes physiques ou morales, ainsi que dommages environnementaux et incendies, y compris:

a) jeter des objets étrangers sur les câbles et les pylônes des lignes électriques aériennes, ainsi que grimper sur les pylônes des lignes électriques aériennes;

b) placer des objets et des matériaux (matériaux) dans les passages et les entrées créés conformément aux exigences des documents réglementaires et techniques pour l'accès aux installations du réseau électrique, ainsi que pour exécuter tous travaux et ériger des structures susceptibles de gêner l'accès aux installations du réseau électrique sans: la création de passages et d'entrées nécessaires à cet accès;

c) être situés dans la zone clôturée et dans les locaux des appareillages de commutation et des sous-stations, des portes ouvertes et des trappes des appareillages de commutation et des sous-stations, des commutateurs et des connexions dans les réseaux électriques (cette exigence ne s'applique pas aux travailleurs affectés à l'exécution de travaux autorisés selon la procédure établie), limites des zones de sécurité des dispositifs d'entrée et de distribution, des sous-stations, des lignes électriques aériennes, ainsi que dans les zones de sécurité des lignes électriques à câbles;

d) placer des décharges;

e) effectuer des travaux avec des mécanismes à percussion, des gravités pesant plus de 5 tonnes, des décharges et des rejets de substances caustiques et corrosives et de matières lubrifiantes comburantes (dans les zones de sécurité des lignes de câbles souterraines).

9. Dans les zones de sécurité établies pour les installations de réseau électrique de plus de 1000 volts, en plus des actions prévues au paragraphe 8 du présent règlement, il est interdit:

a) stocker ou mettre en place des installations de stockage de matériaux, y compris le carburant et le lubrifiant;

Informations sur les changements:

Par décret N 736 du gouvernement de la Fédération de Russie du 26 août 2013, la sous-section «b» a été modifiée.

b) placer des terrains pour enfants et des terrains de sport, des stades, des marchés, des points de vente, des campements, des enclos pour bétail, des garages et des parcs de stationnement de tous types de machines et de mécanismes, pour mener à bien toute activité liée à un grand rassemblement de personnes ne participant pas aux travaux autorisés selon la procédure établie ( dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes);

c) utiliser (lancer) tout aéronef, y compris les cerfs-volants, les modèles d’aéronefs sportifs (dans les zones de garde des lignes électriques aériennes);

d) jeter les ancres des navires et effectuer leur passage à l'aide d'ancres, de chaînes, de lots, de dragueurs et de chaluts fondus (dans les zones de sécurité des lignes électriques à câbles sous-marins);

e) effectuer le passage de navires avec des barrages surélevés de grues et d'autres mécanismes (dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes).

10. Dans les zones de protection, il est interdit aux entités du réseau, aux personnes morales et aux personnes physiques sans décision écrite:

a) la construction, la révision, la reconstruction ou la démolition d'immeubles et de structures;

b) travaux de montagne, d'explosion, de régénération, y compris ceux liés à l'inondation temporaire de terres;

c) planter et abattre des arbres et des arbustes;

d) dragage, dragage et chargement, capture de poisson, d'autres animaux aquatiques et de plantes au moyen d'engins de pêche de fond, d'arrosoirs, de hachage et de récupération de la glace (dans les zones de sécurité des lignes électriques à câbles sous-marins);

e) le passage des navires dans lequel la distance verticale entre l'enveloppe extérieure supérieure avec ou sans cargaison et le point le plus bas de la flèche des câbles des lignes aériennes de transmission traversant des masses d'eau est inférieure à la distance minimale autorisée, en tenant compte notamment du niveau maximal d'élévation de la surface de l'eau lors d'une inondation;

e) passage de machines et de mécanismes d'une hauteur totale avec une charge ou sans charge de la surface de la route de plus de 4,5 mètres (dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes);

g) les travaux de terrassement à une profondeur supérieure à 0,3 mètre (sur des terrains labourés à une profondeur supérieure à 0,45 mètre), ainsi que le nivellement du sol (dans les zones de sécurité des lignes de transport de câbles souterraines);

h) arrosage des cultures dans le cas où la hauteur du jet d'eau pourrait dépasser 3 mètres (dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes);

i) travaux agricoles de terrain avec utilisation de machines et de matériel agricoles d’une hauteur supérieure à 4 mètres (dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes) ou travaux agricoles de terrain associés au labour des terres (dans les zones de sécurité des lignes de transport par câble).

11. Dans les zones de sécurité établies pour les installations de réseau électrique d'une tension maximale de 1000 volts, outre les actions prévues au paragraphe 10 du présent règlement, il est interdit sans décision écrite concernant l'agrément des organisations de réseau:

Informations sur les changements:

Par décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 26 août 2013, le numéro 736 de la sous-section "a" a été modifié.

a) aménager des terrains pour enfants et des terrains de sport, des stades, des marchés, des points de vente, des moulins, des enclos pour bétail, des garages et des parcs de stationnement de tous types de machines et de mécanismes, des jardins, des jardins et des datchas, des objets de jardinage, des associations de jardinage ou des datchas, des logements construction, y compris individuelle (dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes);

b) stocker ou mettre en place des installations de stockage de matériaux, y compris le carburant et les lubrifiants;

c) aménager des places pour le stationnement des navires, des barges et des grues flottantes, jeter les ancres des navires et effectuer leur passage avec des ancres, des chaînes, des lots, des chutes et des chaluts abandonnés (dans les zones de sécurité des lignes électriques à câbles sous-marins).

Informations sur les changements:

Par décret du gouvernement n ° 476 du 5 juin 2013 du gouvernement de la Fédération de Russie, le paragraphe 12 a été modifié.

12. Pour obtenir une décision écrite concernant la coordination de la mise en œuvre des actions prévues aux paragraphes 10 et 11 du présent règlement, les personnes intéressées présentent une demande écrite à l'organisation du réseau (sa succursale, son bureau de représentation ou son subdivision structurelle) responsable du fonctionnement des installations de réseau électrique respectives. 15 jours ouvrables avant la mise en œuvre des actions nécessaires.

L'organisation du réseau l'examine dans les 2 jours suivant la date de réception de la demande et décide de la coordination (refus d'accord) de la mise en œuvre des actions correspondantes.

Une décision écrite concernant l’approbation (refus d’approbation) des actions prévues aux articles 10 et 11 du présent règlement est donnée au demandeur ou lui est envoyée par courrier avec accusé de réception. Le demandeur est également informé par l'organisation du réseau de la décision prise par télécopie ou par communication électronique si la demande en indique le besoin.

Le refus de coordonner les actions prévues aux articles 10 et 11 du présent règlement est autorisé si la mise en œuvre des actions en question enfreint les exigences établies par les actes juridiques réglementaires et peut entraîner des perturbations dans le fonctionnement des installations de réseau électrique concernées. Le refus doit être motivé et contenir des références aux dispositions des actes législatifs qui seront violés du fait de la production par le demandeur des œuvres concernées (mise en œuvre des actions concernées).

Les personnes qui ont reçu une décision concernant la coordination de la mise en œuvre d'actions dans des zones protégées sont tenues de les mettre en œuvre dans le respect des conditions garantissant la sécurité des installations de réseau électrique.

Une décision écrite sur l’agrément des opérations de dynamitage dans les zones de sécurité n’est publiée qu'après que les producteurs de ces ouvrages ont soumis la documentation technique (brouillons, passeports, etc.) conformément à la procédure établie par les règles de sécurité relatives aux opérations de dynamitage établies par des actes législatifs.

À la réception d'une décision écrite concernant la coordination de la construction, de la révision et de la reconstruction des bâtiments et des structures, parallèlement à ladite application, l'organisation du réseau envoie la documentation de conception élaborée pour les installations concernées. Si l'élaboration d'une telle documentation conformément à la législation sur les activités d'urbanisme n'est pas obligatoire, des informations sur les paramètres de l'objet à construire (modifications de ses paramètres lors de la reconstruction), ainsi que sur la date et le volume des travaux de construction, de reconstruction et de construction, sont également nécessaires. réparer. Les personnes intéressées par la construction, la reconstruction et la réparation de bâtiments et de structures, les autres documents et informations ne sont pas autorisés.

Le refus des organisations du réseau de prendre une décision écrite concernant la coordination de la mise en œuvre dans les zones de protection des actions prévues aux articles 10 et 11 du présent règlement est susceptible de recours devant les tribunaux.

Lorsque l'organe exécutif fédéral exerçant la surveillance de l'énergie par l'État fédéral détecte le fait que, dans les limites des zones protégées, des actions interdites par les articles 8 et 9 des présentes règles ou prévues aux paragraphes 10 et 11 des présentes règles sont prises, sans obtenir une décision écrite concernant l'approbation de l'organisation du réseau, Les fonctionnaires de cet organe établissent des protocoles sur les infractions administratives pertinentes conformément à la législation de la Fédération de Russie. et.

Lorsque des organisations du réseau et d'autres personnes découvrent que des actions interdites par les articles 8 et 9 du présent règlement sont effectuées dans les limites des zones protégées ou que des actions sont prévues aux paragraphes 10 et 11 du présent règlement, sans avoir reçu de décision écrite concernant l'approbation de l'organisation du réseau, ces personnes envoient une déclaration. faits à l'organe exécutif fédéral qui exerce la surveillance de l'énergie au niveau fédéral, et a également le droit de présenter sa candidature conformément à la législation de la Fédération de Russie organes exécutifs et judiciaires (ou) autorisés aux affaires des infractions pertinentes.

13. En cas de coïncidence (intersection) de la zone de protection avec le droit de passage et (ou) la zone protégée des chemins de fer, le droit de passage et (ou) la route en bordure de route, les zones protégées de canalisations, de lignes de communication et autres objets, les travaux liés à l'exploitation de ces objets, sur les parcelles concurrentes des territoires est effectuée par les parties intéressées comme convenu conformément à la législation de la Fédération de Russie régissant la procédure de création et d'utilisation de zones protégées, de zones en bordure de route et de droits de passage objets stvuyuschih avec la conclusion obligatoire des accords de coopération en cas d'accident.

14. Sur les autoroutes situées aux points d'intersection des lignes électriques aériennes, il convient de munir les propriétaires de routes de panneaux indiquant l'interdiction d'immobiliser des véhicules dans les zones de sécurité de ces lignes d'une classe de tension nominale de 330 kilovolts et plus, ainsi que le passage de véhicules de plus de 4 kg, 5 mètres dans les zones de sécurité des lignes électriques aériennes, quelle que soit la classe de tension nominale de conception.

Informations sur les changements:

Par décret n ° 476 du 5 juin 2013 du gouvernement de la Fédération de Russie, le paragraphe 15 a été modifié.

15. Si vous trouvez un câble qui n'est pas spécifié dans la documentation technique du travail, vous devez immédiatement arrêter ce travail, prendre des mesures pour assurer la sécurité du câble et informer l'organisation de réseau qui détient le droit de propriété (sinon câbles), ou à l'organe exécutif fédéral exerçant la surveillance de l'énergie par l'État fédéral.

Iv. Caractéristiques d'utilisation par les organisations du réseau de la terre

16. L'accès aux installations du réseau électrique pour leur fonctionnement et les travaux (de procédure) prévus est effectué conformément à la législation civile et foncière.

Pour prévenir ou éliminer les accidents, les employés des organisations de réseau bénéficient d'un accès sans entrave aux installations de l'économie de réseau électrique, ainsi que de la capacité de livrer les matériaux et équipements nécessaires.

17. Les travaux (de procédure) programmés pour la maintenance des installations de réseau électrique sont effectués avec un préavis aux propriétaires (utilisateurs des terres, propriétaires, locataires) des terres.

La notification est envoyée par écrit par courrier postal avec accusé de réception. La notification doit être envoyée en tenant compte des délais d’envoi de la correspondance écrite définie dans la procédure établie afin de pouvoir être reçue au plus tard 7 jours ouvrables avant le début des travaux, sauf dans les cas prévus au paragraphe 18 du présent Règlement. La notice indique la durée du travail, ainsi que son contenu.

18. Les travaux visant à prévenir ou à éliminer les accidents, ainsi que leurs conséquences sur les installations du réseau électrique, peuvent être réalisés sans notification préalable des propriétaires (utilisateurs des terres, propriétaires, locataires) des parcelles. Lors de la réalisation de ces travaux, les organisations du réseau sont tenues d'envoyer une notification aux propriétaires (utilisateurs des terres, propriétaires des terres, locataires) des parcelles concernées au plus tard 2 jours ouvrables après le début des travaux.

La notification doit indiquer la nature et le type de dommages causés aux installations du réseau électrique, ainsi que les dates de début et de fin des travaux.

Après la maintenance des installations du réseau électrique, la prévention ou la suppression des accidents survenant dans ces installations ou de leurs conséquences, les organisations de réseau doivent amener le terrain dans un état approprié pour être utilisé ou dans l'état dans lequel se trouvait le terrain concerné travail, ainsi que pour dédommager les propriétaires (utilisateurs des terres, propriétaires, locataires) des pertes causées pendant les travaux.

19. Lorsque des zones de protection sont établies sur des terres agricoles, des travaux de maintenance programmés sur les installations de réseau électrique sont effectués pendant la période où les terres ne sont pas occupées par des cultures agricoles ou lorsqu'il est possible d'assurer la sécurité de ces cultures.

20. L'entretien prévu (de routine) des lignes électriques à câbles, entraînant une violation de la surface de la route, ne peut être effectué qu'après accord préalable de leurs conditions de conduite avec les propriétaires des routes ou sur toute autre base légale, ainsi que dans les colonies gouvernement local.

Afin de convenir des conditions de travail, l’organisation de réseau exploitant les lignes électriques câblées correspondantes envoie à ces entités, au plus tard 7 jours avant le début des travaux, une déclaration écrite indiquant le contenu et l’heure des travaux, ainsi que le projet de schéma d’organisation du trafic pour cette période..

Les titulaires d'autoroutes jouissant d'un droit de propriété ou pour d'autres motifs juridiques (les autorités locales des localités dans lesquelles sont situées les routes correspondantes) sont tenus d'examiner cette déclaration de l'organisation du réseau dans un délai de deux jours ouvrables à compter de la date de sa réception et de décider de son approbation (refus en accord). Le refus d'approbation est autorisé dans les cas où le contenu et le calendrier des travaux ne respectent pas les exigences obligatoires établies ou si le projet de système de gestion de la circulation ne répond pas aux exigences des actes juridiques réglementaires dans le domaine de la sécurité routière.

En accord avec une personne qui possède une autoroute en vertu d'un droit de propriété ou pour un autre motif légitime, cette personne peut réparer les dommages causés aux routes aux frais des organisations du réseau concernées.

21. Afin de garantir le bon fonctionnement des installations de réseau électrique dans les zones protégées, les organisations de réseau ou les organisations agissant sur la base des accords conclus avec les organisations de réseau sont réalisées:

a) pose et entretien de sous-bois le long des lignes électriques aériennes et autour du périmètre des sous-stations et des appareillages de commutation au cas où ces zones seraient situées dans des forêts et des espaces verts;

b) couper et limer les arbres et les arbustes à une distance minimale de la cime, ainsi que les arbres menaçant de tomber.

Informations sur les changements:

Résolution gouvernementale n ° 736 du 26 août 2013, paragraphe 22 modifié.

22. La largeur requise des clairières, posées conformément au paragraphe 21 du présent règlement, les distances dans lesquelles la coupe de (groupes) arbres distincts (plantations forestières) est effectuée, ainsi que les distances minimales admissibles par rapport aux cimes des arbres sont déterminées conformément aux exigences des législations législatives et autres actes juridiques de la Fédération de Russie, y compris le présent règlement.

23. Les entreprises du réseau qui gèrent des sous-bois sont obligées de s'assurer:

a) le maintien de la clairière dans un état ignifuge conformément aux exigences de la réglementation en matière de sécurité incendie dans les forêts;

b) le maintien de la largeur des clairières dans les dimensions prévues par les projets de construction d'installations de réseau électrique et les exigences déterminées de la manière établie par la législation de la Fédération de Russie en coupant et en creusant des arbres (arbustes) et par d'autres moyens;

c) couper ou élaguer des cimes d'arbres (plantations forestières) poussant sur des clairières dont la hauteur dépasse 4 mètres.

24. Dans les cas prévus aux paragraphes 21 et 23 du présent règlement, l’abattage des arbres est effectué en fonction des besoins, sans mise à disposition préalable de zones forestières.

La coupe des arbres (arbustes et autres plantations) non liés aux forêts, dans les cas prévus aux articles 21 et 23 du présent règlement, est effectuée conformément aux lois civiles et foncières.

Les organisations du réseau ou les organisations agissant sur la base d'accords conclus avec les organisations du réseau soumettent aux autorités de l'État habilitées des rapports sur l'utilisation des forêts conformément à l'article 49 du Code forestier de la Fédération de Russie.

Application
aux règles pour l'établissement de la sécurité
zones d'objets du réseau électrique
installations et conditions spéciales
utilisation des terres
situés dans les limites de ces zones

Les exigences
aux limites de l'établissement de zones protégées d'installations de réseau électrique

Avec des modifications et des ajouts de:

26 août 2013

Les zones de sécurité sont établies:

a) le long des lignes électriques aériennes - faisant partie de la surface d'un terrain et d'un espace aérien (à une hauteur correspondant à la hauteur des pylônes de lignes électriques aériennes), délimités par des plans verticaux parallèles espacés des deux côtés de la ligne électrique lorsqu'ils ne sont pas déviés à la distance suivante:

Classe de tension nominale de conception, kV

2 (pour les lignes avec des fils autoportants ou isolés, posées sur les murs des bâtiments, des structures, etc., la zone de protection est déterminée en fonction des distances minimales autorisées de ces lignes établies par des actes juridiques réglementaires)

10 (5 - pour les lignes avec des fils autoportants ou isolés situées dans les limites des localités)

Qu'est-ce qu'une ligne électrique de zone de sécurité?

Le champ électromagnétique rayonné par les lignes électriques (LEP) a des effets extrêmement négatifs sur la santé humaine. Des scientifiques et des médecins ont mené des recherches dans le but d'étudier l'influence du champ électromagnétique sur les organismes des personnes vivant à proximité de lignes électriques et de sous-stations de transformateurs.

Les résultats de ces études se sont révélés choquants - la plupart des personnes vivant à proximité des sources du champ électromagnétique présentaient une immunité réduite, de nombreuses perturbations du métabolisme et du système cardiovasculaire. Les personnes qui ont participé à cette étude sont à risque - elles sont exposées aux maladies chroniques du cœur, des vaisseaux sanguins et du système nerveux humain.

Salutations à tous les amis sur le site "Electric in the House". Un autre sujet que j'ai décidé d'examiner concerne le secteur de l'énergie. Aujourd’hui, nous examinerons le concept de zone de sécurité pour les lignes de transport d’électricité, ce qui est interdit dans ces zones et les distances autorisées qui sont établies pour elles conformément aux documents réglementaires.

Je vais également vous dire comment déterminer la taille des zones protégées autour des lignes électriques et des postes de transformation et quelles sont les exigences pour ces zones.

Distance des zones de sécurité

À l'époque, les normes sanitaires applicables aux lignes de transport d'électricité avaient été élaborées dans le but de prévenir les menaces à la vie et à la santé humaines liées aux effets destructeurs du rayonnement électromagnétique. Ces normes stipulent que des zones sanitaires spéciales sont établies le long des lignes électriques, dont la taille dépend de la classe de tension de la ligne électrique. Plus la classe de tension secteur est élevée, plus la zone sanitaire est grande.

Des études ont montré que la distance de sécurité sur les lignes à haute tension est considérée comme le territoire où l'intensité du champ électrique ne dépasse pas le niveau de 1 kV / m.

Définissons ce qui est inclus dans le concept de zone de protection de ligne électrique. Selon GOST 12.1.051-90, ce concept inclut le territoire sous la forme d'une parcelle terrestre et d'un espace aérien, qui sont limités par des plans parallèles des deux côtés de la ligne depuis les fils les plus à l'extérieur (dans leur position non rejetée).

Ainsi, la distance entre les lignes électriques, qui est sans danger pour la santé humaine, est déterminée par la classe de tension secteur. La zone de sécurité de la ligne de transport d'énergie 10 kV est de 10 mètres. Pour les lignes électriques de tension 35 kV, cette distance est de 15 m, avec une tension de 110 kV - 20 m, avec une tension de 330 kV - 500 kV - 30 m, avec une tension de 750 kV - 40 m, avec une tension de 1150 kV - 55 m.

Outre les lignes à haute tension pour la basse tension, une distance de sécurité est également établie. La zone de protection de la ligne de transport à 0,4 kV est donc de 2 mètres.

Si la conduite d'air traverse les masses d'eau navigables, dans ce cas, la distance de la zone de protection est de 100 mètres (pour toute classe de tension). Si les masses d'eau ne sont pas navigables, la distance est la même que par voie terrestre.

De plus, pour les appareillages de commutation et les postes de transformation, une zone située à une distance de 3 m de leurs clôtures ou de leurs structures est considérée comme sûre pour les humains.

Pour les lignes de câbles, la zone de sécurité est une parcelle délimitée par des plans verticaux horizontaux distants de 1 m de part et d'autre des câbles les plus à l'extérieur.

Comment visuellement pouvez-vous déterminer quelle tension la ligne passe près? Si vous ne savez pas quelle classe de tension la ligne traverse, faites attention au nombre de fils dans le faisceau d'une phase. Si deux fils par phase sont reliés à la guirlande d'isolateur, cela signifie que cette ligne de transport d'énergie est sous tension de 330 kV, 3 fils par phase est de 500 kV, 4 fils est de 750 kV.

C'est ce qui concerne les lignes à haute tension. Pour les lignes d'une classe de tension inférieure (inférieure à 330 kV), un fil par phase est fourni, mais dans ce cas, la classe de tension peut être déterminée par le nombre d'isolants dans la guirlande. Si isolateurs de 3 à 5 pièces - ligne 35 kV, de 6 à 8 pièces - ligne 110 kV, de 12 à 15 pièces - ligne 220 kV.

Activités humaines dans la zone protégée

Que signifie le terme "lignes électriques de la zone de sécurité"? Ce terme désigne les zones et territoires spéciaux où l’activité humaine doit être réduite au minimum. En créant de telles zones, les experts en énergie cherchent à prévenir l'impact négatif probable d'un puissant rayonnement électromagnétique sur la santé humaine, afin de prévenir les menaces qui pèsent sur sa vie.

De nombreuses études ont montré qu'une exposition prolongée au champ électromagnétique créé par les lignes électriques entraînait de graves perturbations dans le fonctionnement des organes internes de l'homme, augmentait le risque de maladie cardiaque, de vaisseaux sanguins et du système endocrinien, affectait de manière destructive le système immunitaire et le métabolisme. Pour cette raison, il est interdit de construire des bâtiments ou des structures dans les limites de la zone de protection. Si les lignes électriques passent le long de la parcelle, ses propriétaires ont le droit d’utiliser cette parcelle avec certaines réserves, qui dépendent du type et de la tension de fonctionnement des lignes électriques.

Il est strictement interdit au propriétaire foncier d’effectuer des travaux d’excavation sur son territoire s’il est inclus dans la zone de protection des lignes électriques. Dans le même temps, le propriétaire de la parcelle située dans la zone protégée a le droit de l'utiliser pour la culture.

Mais il doit comprendre qu'en cas d'accident sur ce tronçon de lignes électriques de son territoire, l'équipe de réparation effectuera des travaux de réparation avec de la machinerie lourde et, comme vous l'avez compris, personne ne regrettera les plantes, ce qui pourrait entraîner la perte d'une partie de la récolte à cet endroit.

Cela devrait être clarifié - les zones de sécurité sont nécessaires non seulement pour sauver des vies et la santé des personnes, mais également pour le fonctionnement normal des équipes d'urgence afin d'éliminer les pannes et les urgences sur les lignes électriques. Quelles sont les interdictions en vigueur dans la zone protégée?

Dans la zone de sécurité des lignes électriques est interdite:

  • • participer à des travaux de terrassement, de récupération ou de dynamitage;
  • • planter des arbres et des arbustes;
  • • organiser les décharges d'ordures et de déchets;
  • • créer des monticules de neige;
  • • Traiter les peuplements avec des engrais et des insecticides, qui incluent des composants chimiques qui affectent la destruction prématurée des poteaux ou des câbles et d'autres conceptions de lignes.
  • • irriguer les plantations agricoles avec de l'eau;
  • • bloquer les routes et les routes d'accès aux lignes électriques;
  • • trouver des personnes et des animaux (vaches, moutons, chevaux, etc.) pendant longtemps;
  • • constituer une menace pour le fonctionnement normal des lignes électriques;
  • • participer à la construction, à la rénovation ou au désassemblage de structures, de bâtiments et de structures sans permis de travail approuvé par une entreprise qui dessert des lignes électriques dans la région ou la région.

Lorsque vous créez une documentation sur un terrain adjacent à une ligne électrique ou sur la nécessité de travailler sur un site, vous devez toujours contacter l'organisation responsable de la maintenance des lignes électriques dans la région.

Il convient de noter qu’avec les lignes aériennes remarquables visuellement, une attention particulière doit être accordée aux lignes électriques à câbles souterraines.

Habituellement, l'équipe de construction, ignorant qu'un câble a été posé sous le sol, commence à creuser des trous ou des fosses. Par conséquent, avant tout travail de terrassement, spécifiez le tracé pour le passage des lignes de câble (CL) dans les organisations fournissant de l'énergie.

Cela est particulièrement vrai pour les sites situés en zone urbaine, ainsi que pour les postes de transformation et les dispositifs de distribution.

Règles d'être dans la zone de sécurité des lignes électriques

La menace d'exposition à un rayonnement électromagnétique destructeur le long des lignes de transport d'énergie est inversement proportionnelle à la distance d'une personne aux lignes électriques - plus il est éloigné, moins sa santé sera touchée. Pour cette raison, il est préférable de passer le moins de temps possible dans la zone de sécurité, en minimisant la présence près des lignes électriques. Toutes les lignes électriques constituent un danger grave, même si elles ne sont pas à haute tension. Afin de sauver des vies et de préserver la santé en cas de menace, il est important de rappeler les précautions suivantes.

En aucun cas, ne vous approchez pas du fil dénudé, qui repose sur le sol, car il pourrait être sous tension. Dans ce cas, si vous vous approchez du câble sur une distance inférieure à 8 m, vous risquez de vous électrocuter en raison de la "tension progressive".

Par conséquent, si vous trouvez un fil métallique posé près du sol, ne tentez pas le destin, il est préférable de quitter un endroit dangereux. Pour ce faire, il est recommandé d'utiliser la "marche en oie", dans laquelle les pattes ne se détachent pas.

En outre, il convient de rappeler qu’il est impératif de respecter une distance de sécurité vis-à-vis des parties des lignes électriques, des transformateurs et des équipements sous haute tension. Si un câble nu trop affaissé est visible à proximité, il ne faut en aucun cas s'en approcher, sinon la probabilité d'un arc électrique augmentera sérieusement. À propos des types de dommages causés par le courant électrique, j’ai écrit un article séparé.

Si la ligne électrique présente des signes évidents de dommages, il est préférable de la contourner. Lignes de transmission aériennes dangereuses dans lesquelles un ou plusieurs fils sont cassés. Ces dommages peuvent être accompagnés de crépitements périodiques avec des étincelles se produisant de temps en temps (pendant la saison chaude, il peut y avoir de la fumée ou même un incendie).

Opération de grue dans la zone de sécurité des lignes électriques

L'utilisation de grues automobiles à diverses fins à proximité de la ligne électrique constitue un grave danger pour toutes les personnes à proximité. La distance autorisée entre le fil de ligne électrique le plus proche et le point extrême de la flèche de la grue ou la charge qui y est attachée doit être d'au moins 30 m.

S'il est nécessaire d'utiliser des grues à flèche situées à moins de 30 m du câble d'alimentation le plus proche avec une tension supérieure à 42 V, le grutier doit recevoir un permis de travail spécial de l'organisation desservant cette ligne. Ce document, publié uniquement avant le début des travaux, régit un environnement sûr pour travailler dans une zone dangereuse à proximité d'une ligne électrique.

Outre ces 30 m, il existe des normes relatives à la distance admissible entre les mécanismes de levage dans toutes les positions (travail et transport) et les pièces sous tension. Ainsi, pour les lignes électriques dont la tension est inférieure à 1 kV, la distance admissible sera de 1 m; avec une tension de 1 ÷ 35 kV - 1 m; avec une tension de 110 kV - 1,5 m; avec une tension de 150 kV - 2 m; avec une tension de 220 kV - 2,5 m; avec une tension de 330 kV - 3,5 m; avec une tension de 500 à 4,5 m; avec une tension de 750 - 6 m.

Si l'obligation de se trouver à une distance de sécurité des lignes électriques et de l'équipement est impossible pour diverses raisons, ce travail doit alors être effectué OBLIGATOIRE après la déconnexion et la réduction de la tension de la ligne. Ces travaux sont également effectués parallèlement à l'admission.

Quelle est la zone de sécurité de la ligne électrique? Que faire si... Classification des aires protégées

Le champ électromagnétique rayonné par les lignes électriques (LEP) a des effets extrêmement négatifs sur la santé humaine. Des scientifiques et des médecins ont mené des recherches dans le but d'étudier l'influence du champ électromagnétique sur les organismes des personnes vivant à proximité de lignes électriques et de sous-stations de transformateurs.

Les résultats de ces études se sont révélés choquants - la plupart des personnes vivant à proximité des sources du champ électromagnétique présentaient une immunité réduite, de nombreuses perturbations du métabolisme et du système cardiovasculaire. Les personnes qui ont participé à cette étude sont à risque - elles sont exposées aux maladies chroniques du cœur, des vaisseaux sanguins et du système nerveux humain.

Salutations à tous les amis sur le site "Electric in the House". Un autre sujet que j'ai décidé d'examiner concerne le secteur de l'énergie. Aujourd’hui, nous examinerons le concept de zone de sécurité pour les lignes de transport d’électricité, ce qui est interdit dans ces zones et quelles distances autorisées sont établies pour elles conformément aux documents réglementaires.

Je vais également vous dire comment déterminer la taille des zones protégées autour des lignes électriques et des postes de transformation et quelles sont les exigences pour ces zones.

Distance des zones de sécurité

À l'époque, les normes sanitaires applicables aux lignes de transport d'électricité avaient été élaborées dans le but de prévenir les menaces à la vie et à la santé humaines liées aux effets destructeurs du rayonnement électromagnétique. Ces normes stipulent que des zones sanitaires spéciales sont établies le long des lignes électriques, dont la taille dépend de la classe de tension de la ligne électrique. Plus la classe de tension secteur est élevée, plus la zone sanitaire est grande.

Des études ont montré que la distance de sécurité sur les lignes à haute tension est considérée comme le territoire où l'intensité du champ électrique ne dépasse pas le niveau de 1 kV / m.

Définissons ce qui est inclus dans le concept de zone de protection de ligne électrique. Selon GOST 12.1.051-90, ce concept inclut le territoire sous la forme d'une parcelle terrestre et d'un espace aérien, qui sont limités par des plans parallèles des deux côtés de la ligne depuis les fils les plus à l'extérieur (dans leur position non rejetée).

Ainsi, la distance entre les lignes électriques, qui est sans danger pour la santé humaine, est déterminée par la classe de tension secteur. La zone de sécurité de la ligne de transport d'énergie 10 kV est de 10 mètres. Pour les lignes électriques de tension 35 kV, cette distance est de 15 m, avec une tension de 110 kV - 20 m, avec une tension de 330 kV - 500 kV - 30 m, avec une tension de 750 kV - 40 m, avec une tension de 1150 kV - 55 m.

Outre les lignes à haute tension pour la basse tension, une distance de sécurité est également établie. La zone de protection de la ligne de transport à 0,4 kV est donc de 2 mètres.

Si la conduite d'air traverse les masses d'eau navigables, dans ce cas, la distance de la zone de protection est de 100 mètres (pour toute classe de tension). Si les masses d'eau ne sont pas navigables, la distance est la même que par voie terrestre.

De plus, pour les appareillages de commutation et les postes de transformation, une zone située à une distance de 3 m de leurs clôtures ou de leurs structures est considérée comme sûre pour les humains.

Pour les lignes de câbles, la zone de sécurité est une parcelle délimitée par des plans verticaux horizontaux distants de 1 m de part et d'autre des câbles les plus à l'extérieur.

Comment visuellement pouvez-vous déterminer quelle tension la ligne passe près? Si vous ne savez pas quelle classe de tension la ligne traverse, faites attention au nombre de fils dans le faisceau d'une phase. Si deux fils par phase sont reliés à la guirlande d'isolateur, cela signifie que cette ligne de transport d'énergie est sous tension de 330 kV, 3 fils par phase est de 500 kV, 4 fils est de 750 kV.

C'est ce qui concerne les lignes à haute tension. Pour les lignes d'une classe de tension inférieure (inférieure à 330 kV), un fil par phase est fourni, mais dans ce cas, la classe de tension peut être déterminée par le nombre d'isolants dans la guirlande. Si isolateurs de 3 à 5 pièces - ligne 35 kV, de 6 à 8 pièces - ligne 110 kV, de 12 à 15 pièces - ligne 220 kV.

Activités humaines dans la zone protégée

Que signifie le terme "lignes électriques de la zone de sécurité"? Ce terme désigne les zones et territoires spéciaux où l’activité humaine doit être réduite au minimum. En créant de telles zones, les experts en énergie cherchent à prévenir l'impact négatif probable d'un puissant rayonnement électromagnétique sur la santé humaine, afin de prévenir les menaces qui pèsent sur sa vie.

De nombreuses études ont montré qu'une exposition prolongée au champ électromagnétique créé par les lignes électriques entraînait de graves perturbations dans le fonctionnement des organes internes de l'homme, augmentait le risque de maladie cardiaque, de vaisseaux sanguins et du système endocrinien, affectait de manière destructive le système immunitaire et le métabolisme. Pour cette raison, il est interdit de construire des bâtiments ou des structures dans les limites de la zone de protection. Si les lignes électriques passent le long de la parcelle, ses propriétaires ont le droit d’utiliser cette parcelle avec certaines réserves, qui dépendent du type et de la tension de fonctionnement des lignes électriques.

Il est strictement interdit au propriétaire foncier d’effectuer des travaux d’excavation sur son territoire s’il est inclus dans la zone de protection des lignes électriques. Dans le même temps, le propriétaire de la parcelle située dans la zone protégée a le droit de l'utiliser pour la culture.

Mais il doit comprendre qu'en cas d'accident sur ce tronçon de lignes électriques de son territoire, l'équipe de réparation effectuera des travaux de réparation avec de la machinerie lourde et, comme vous l'avez compris, personne ne regrettera les plantes, ce qui pourrait entraîner la perte d'une partie de la récolte à cet endroit.

Cela devrait être clarifié - les zones de sécurité sont nécessaires non seulement pour sauver des vies et la santé des personnes, mais également pour le fonctionnement normal des équipes d'urgence afin d'éliminer les pannes et les urgences sur les lignes électriques. Quelles sont les interdictions en vigueur dans la zone protégée?

Dans la zone de sécurité des lignes électriques est interdite:

  • se livrer à des opérations de terrassement, d'amélioration ou de dynamitage;
  • planter des arbres et des arbustes;
  • organiser les décharges d'ordures et de déchets;
  • créer des monticules de neige;
  • traiter les peuplements avec des engrais et des insecticides, qui comprennent des composants chimiques qui affectent la destruction prématurée des poteaux ou des câbles, ainsi que d'autres conceptions de lignes;
  • irriguer les plantations agricoles avec de l'eau;
  • bloquer les routes et les routes d'accès aux lignes électriques;
  • trouver des personnes et des animaux (vaches, moutons, chevaux, etc.) pendant longtemps;
  • menacent le fonctionnement normal des lignes électriques;
  • participer à la construction, à la rénovation ou au démontage de structures, de bâtiments et de structures sans permis de travail, en accord avec l'entreprise qui dessert les lignes électriques de la région ou de la région.

Lorsque vous créez une documentation sur un terrain adjacent à une ligne électrique ou sur la nécessité de travailler sur un site, vous devez toujours contacter l'organisation responsable de la maintenance des lignes électriques dans la région.

Il convient de noter qu’avec les lignes aériennes remarquables visuellement, une attention particulière doit être accordée aux lignes électriques à câbles souterraines.

Habituellement, l'équipe de construction, ignorant qu'un câble a été posé sous le sol, commence à creuser des trous ou des fosses. Par conséquent, avant tout travail de terrassement, spécifiez le tracé pour le passage des lignes de câble (CL) dans les organisations fournissant de l'énergie.

Cela est particulièrement vrai pour les sites situés en zone urbaine, ainsi que pour les postes de transformation et les dispositifs de distribution.

Règles d'être dans la zone de sécurité des lignes électriques

La menace d'exposition à un rayonnement électromagnétique destructeur le long des lignes de transport d'énergie est inversement proportionnelle à la distance d'une personne aux lignes électriques - plus il est éloigné, moins sa santé sera touchée. Pour cette raison, il est préférable de passer le moins de temps possible dans la zone de sécurité, en minimisant la présence près des lignes électriques. Toutes les lignes électriques constituent un danger grave, même si elles ne sont pas à haute tension. Afin de sauver des vies et de préserver la santé en cas de menace, il est important de rappeler les précautions suivantes.

En aucun cas, ne vous approchez pas du fil dénudé, qui repose sur le sol, car il pourrait être sous tension. Dans ce cas, si vous vous approchez du câble sur une distance inférieure à 8 m, vous risquez de vous électrocuter en raison de la "tension progressive".

Par conséquent, si vous trouvez un fil métallique posé près du sol, ne tentez pas le destin, il est préférable de quitter un endroit dangereux. Pour ce faire, il est recommandé d'utiliser la "marche en oie", dans laquelle les pattes ne se détachent pas.

En outre, il convient de rappeler qu’il est impératif de respecter une distance de sécurité vis-à-vis des parties des lignes électriques, des transformateurs et des équipements sous haute tension. Si un câble nu trop affaissé est visible à proximité, il ne faut en aucun cas s'en approcher, sinon la probabilité d'un arc électrique augmentera sérieusement. À propos des types de dommages causés par le courant électrique, j’ai écrit un article séparé.

Si la ligne électrique présente des signes évidents de dommages, il est préférable de la contourner. Lignes de transmission aériennes dangereuses dans lesquelles un ou plusieurs fils sont cassés. Ces dommages peuvent être accompagnés de crépitements périodiques avec des étincelles se produisant de temps en temps (pendant la saison chaude, il peut y avoir de la fumée ou même un incendie).

Opération de grue dans la zone de sécurité des lignes électriques

L'utilisation de grues automobiles à diverses fins à proximité de la ligne électrique constitue un grave danger pour toutes les personnes à proximité. La distance autorisée entre le fil de ligne électrique le plus proche et le point extrême de la flèche de la grue ou la charge qui y est attachée doit être d'au moins 30 m.

S'il est nécessaire d'utiliser des grues à flèche situées à moins de 30 m du câble d'alimentation le plus proche avec une tension supérieure à 42 V, le grutier doit recevoir un permis de travail spécial de l'organisation desservant cette ligne. Ce document, publié uniquement avant le début des travaux, régit un environnement sûr pour travailler dans une zone dangereuse à proximité d'une ligne électrique.

Outre ces 30 m, il existe des normes relatives à la distance admissible entre les mécanismes de levage dans toutes les positions (travail et transport) et les pièces sous tension. Ainsi, pour les lignes électriques dont la tension est inférieure à 1 kV, la distance admissible sera de 1 m; avec une tension de 1 ÷ 35 kV - 1 m; avec une tension de 110 kV - 1,5 m; avec une tension de 150 kV - 2 m; avec une tension de 220 kV - 2,5 m; avec une tension de 330 kV - 3,5 m; avec une tension de 500 à 4,5 m; avec une tension de 750 - 6 m.

Si l'obligation de se trouver à une distance de sécurité des lignes électriques et de l'équipement est impossible pour diverses raisons, ce travail doit alors être effectué OBLIGATOIRE après la déconnexion et la réduction de la tension de la ligne. Ces travaux sont également effectués parallèlement à l'admission.

L'utilisation des territoires situés dans la zone de transmission d'énergie est régie par les nouvelles règles pour l'établissement de zones protégées d'installations de réseau électrique et les conditions spéciales pour l'utilisation de parcelles de terrain à l'intérieur des frontières de telles zones (décret gouvernemental n ° 160 du 24 février 2009 modifié le 17 mai 2016).

L'introduction de telles règles est due aux effets néfastes du champ électromagnétique sur la santé humaine.

Ainsi, selon le Centre pour la sécurité électromagnétique, conformément aux résultats de la recherche, il a été constaté que les personnes vivant à proximité de lignes électriques et de sous-stations de transformation pouvaient subir des modifications de l'état fonctionnel des systèmes nerveux, cardiovasculaire, neurohormonal et endocrinien, perturber les processus métaboliques et l'immunité. et les fonctions de reproduction.

Dans le même temps, il y a des zones où la construction est strictement interdite.

Les parcelles situées dans les zones de sécurité des lignes de transport d'électricité ne sont pas retirées à leurs propriétaires, propriétaires ou utilisateurs.

Ils peuvent être utilisés par eux en tenant compte des restrictions prévues par les règles ci-dessus.

L’établissement de zones de sécurité n’interdit pas les transactions avec des terrains situés dans ces zones de sécurité.

Les restrictions (obligations) sont obligatoirement indiquées dans les documents certifiant les droits des propriétaires, des propriétaires ou des utilisateurs de terrains (certificats, passeports cadastraux).

Les restrictions de droits concernent la possibilité (plus précisément, l'impossibilité) de procéder à la construction d'équipements d'installations où les personnes séjournent de façon permanente ou permanente (maisons, cottages, bâtiments et structures industriels et non productifs) dans la zone protégée des lignes de transport d'électricité.

Pour effectuer les clarifications nécessaires lors de la construction de parcelles comportant de nombreuses lignes de transport d'électricité, il est nécessaire de contacter l'organisation du réseau électrique.

La plage de propagation d'un champ électromagnétique (et d'un champ magnétique dangereux) à partir de lignes électriques dépend directement de sa puissance.

Même en jetant un coup d'œil rapide aux câbles suspendus, vous pouvez définir grossièrement la classe de tension des lignes électriques.

Ceci est déterminé par le nombre de fils dans un faisceau, c’est-à-dire non sur le support, mais en phase:

  • 4 fils - pour les lignes de transmission de 750 kV;
  • 3 fils - pour les lignes électriques 500 kV;
  • 2 fils - pour les lignes de transmission d'énergie de 330 kV;
  • 1 fil - pour les lignes de transport d'énergie inférieures à 330 kV.

Vous pouvez déterminer approximativement la classe de tension des lignes électriques et le nombre d'isolants dans la guirlande:

  • 10-15 pièces - pour les lignes électriques 220 kV;
  • 6-8 pièces - pour les lignes de transmission de 110 kV;
  • 3-5 pièces - pour la ligne électrique 35kV;
  • 1 pièce - pour les lignes électriques de moins de 10 kV.

Sur la base des lignes de transport d'électricité, des zones de protection sanitaire des lignes électriques ont été établies pour protéger la population de l'action du champ électromagnétique (Règles sanitaires SniP n ° 2971-84 - "Protection de la population contre les effets d'un champ électrique généré par des lignes électriques aériennes de courant alternatif de fréquence industrielle").

Pour les lignes électriques aériennes à haute tension, des zones de protection sanitaire sont établies des deux côtés de la projection sur le sol des câbles les plus à l'extérieur.

Ces zones déterminent les distances minimales par rapport aux bâtiments et structures résidentiels, industriels et non industriels les plus proches:

  • 2 m - pour les lignes aériennes au-dessous de 1 kV,
  • 10 m - pour les lignes aériennes 1-20 kV
  • 15 m - pour les lignes aériennes à 35 kV
  • 20 m - pour lignes aériennes à 110 kV
  • 25 m - pour les lignes aériennes 150-220 kV
  • 30 m - pour les lignes aériennes de 330 kV, 400 kV et 500 kV
  • 40 m - pour les lignes aériennes de 750 kV
  • 55 m - pour VL 1150 kV
  • 100 m - pour les lignes aériennes traversant des réservoirs (rivières, canaux, lacs, etc.).

Littéralement extrait du décret n ° 160 du gouvernement de la Fédération de Russie du 24 février 2009 sur la procédure d'établissement de zones de protection des installations de réseau électrique et les conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des limites de ces zones:

1. Exigences relatives aux limites de l'établissement de zones protégées d'installations de réseau électrique

  • classe de tension nominale jusqu'à 1 kV - 2 m

pour les lignes avec des fils autoportants ou isolés, posées sur les murs des bâtiments, des structures, etc., la zone de protection est déterminée en fonction des distances minimales autorisées de ces lignes établies par les lois et règlements.

  • classe de tension nominale de conception 1-20 kV - 10 m

(5 m - pour les lignes avec des fils autoportants ou isolés situées dans les limites des localités).

  • classe nominale de tension nominale de 35 kV à 15 m.
  • classe de tension nominale de conception 110 kV - 20 m.

Zones de sécurité pour VL-6 (10) kV et VLZ-6 (10 kV):

  • 10 m - une ligne aérienne constituée d'un conducteur non isolé VL-6 (10) kV quelles que soient les conditions de passage;
  • 5 m - ligne aérienne réalisée par un conducteur isolé VLZ-6 (10) kV (uniquement à l'intérieur des limites de la colonie).

2. Établissement de zones de sécurité

Des zones de sécurité sont établies pour toutes les installations de réseau électrique, sur la base des exigences relatives à l'établissement de zones de protection conformément à l'annexe.

Les limites de la zone de protection par rapport à une installation de réseau électrique distincte sont déterminées par l'organisation qui en est propriétaire sur la base de la propriété ou d'une autre base légale (ci-après dénommée l'organisation de réseau).

L’organisation du réseau concerne l’organe exécutif fédéral chargé du contrôle et de la supervision techniques dans le secteur de l’énergie électrique, avec une déclaration sur la coordination des limites des zones de protection pour chaque installation de réseau électrique, qui doit être réexaminée dans les 15 jours suivant sa réception par l’autorité compétente.

Après avoir convenu des limites de la zone de protection, l’organisation du réseau s’adresse à l’organe exécutif fédéral chargé de l’enregistrement cadastral et de la maintenance du cadastre immobilier de l’État (autorité chargée de l’enregistrement cadastral), avec une déclaration concernant la saisie d’informations sur les limites de la zone de protection dans les registres cadastraux de l’immeuble, sur la base de laquelle Le pouvoir exécutif décide de l'inclusion d'informations dans l'enregistrement cadastral d'État des biens immobiliers les limites de la zone protégée.

La zone de protection est considérée comme établie à compter de la date à laquelle les informations sur ses frontières sont inscrites dans les registres cadastraux de l'État.

Note

  1. La transmission de lignes électriques à travers le territoire des stades, des établissements d’éducation et de garde d’enfants n’est pas autorisée.
  2. Il est permis aux lignes électriques (VL) jusqu’à 20 kV de s’éloigner des câbles extrêmes jusqu’aux limites des parcelles familiales, des maisons individuelles et des parcelles de jardins collectifs d’au moins 20 m.
  3. Le dépassement des lignes électriques au-dessus des bâtiments et des structures est généralement interdit.
  4. Il est permis de laisser passer des lignes électriques sur des bâtiments et des structures industriels d'entreprises de degré de résistance au feu I-II, conformément aux codes du bâtiment relatifs à la sécurité incendie des bâtiments et des structures avec un toit en matériaux non combustibles (pour les lignes à haute tension de 330-750 kV uniquement au-dessus des bâtiments industriels de postes électriques.

3. Dans la zone de sécurité des lignes électriques (VL) est interdite

  1. Construire, réviser, démolir tous les bâtiments et toutes les structures.
  2. Pour mener toutes sortes de travaux miniers, d'explosifs, de travaux de récupération, de plantations d'arbres, d'arrosage de cultures.
  3. Placez les stations d'essence.
  4. Pour bloquer les entrées et les approches des supports de lignes à haute tension.
  5. Organisez des dépôts de neige, de débris et de sol.
  6. Conservez les aliments, les engrais, la paille, faites du feu.
  7. Pour aménager des terrains de sport, des stades, des arrêts de transport, pour mener à bien toutes les activités associées à une foule nombreuse.

Les mesures nécessaires dans la zone de sécurité des lignes de transport d'électricité ne peuvent être effectuées que sur réception d'un permis écrit pour l'exécution de travaux de l'entreprise (organisation) en charge de ces réseaux.

La violation des exigences du "Règlement pour la protection des réseaux électriques, tension supérieure à 1000 V", si elle entraînait une interruption de la fourniture d'électricité, pouvait entraîner une responsabilité administrative:

  • les personnes physiques sont punies d'une amende pouvant aller de 5 à 10 fois le salaire minimum;
  • les personnes morales sont punies d'une amende de 100 à 200 fois le salaire minimum.

Zones de sécurité Zones de sécurité

Afin de prévenir les accidents et de protéger les lignes électriques (lignes aériennes et câbles), ils établissent des zones de sécurité conformément aux "Règles pour l'établissement de zones protégées d'installations de réseau électrique et de conditions spéciales pour l'utilisation de parcelles à l'intérieur des limites de ces zones" (ci-après les "Règles").

Les zones de sécurité sont établies:

a) le long des lignes électriques aériennes;

b) le long des lignes électriques souterraines avec câbles;

c) le long des lignes de câbles sous-marins;

g) le long des transitions des lignes électriques aériennes à travers les réservoirs;

e) autour des sous-stations;

La zone de protection de la ligne aérienne de protection de la ligne de transport représente le terrain et l'espace aérien (à la hauteur des supports), limités par les plans verticaux, mais des deux côtés des fils les plus à l'extérieur lorsqu'ils ne sont pas déviés sur une certaine distance: pour les lignes de transport d'air jusqu'à 1 kV - 2 m (sauf les lignes avec des fils autoportants ou isolés posés sur les murs des bâtiments, structures); de 1 à 20 kV - 10 m (5 m - pour les lignes avec des fils autoportants ou isolés situées dans les limites des zones habitées); 35 kV - 15 m; 110 kV - 20 m; 150, 220 kV - 25 m; 300, 500, 400 kV - 30 m; 750 kV - 40 m; 1150 kV - 55 m (utilisé pour déterminer la taille des clairières). Pour les lignes de transport aérien situées au-dessus des masses d'eau navigables, quelle que soit la tension choisie, la distance ego est de 100 m. Pour les lignes non navigables, c'est la même chose que sur terre.

La zone de protection des lignes de câbles (CL) des lignes électriques posées au sol est une section le long de lignes souterraines souterraines délimitées par des plans verticaux séparés des deux côtés de la ligne à partir des câbles les plus éloignés à une distance de 1 m.Pour une tension de ligne jusqu’à 1000 V, passant dans les villes sous les trottoirs, la distance est de 1,0 m dans la direction de la chaussée et 0,6 m dans la direction opposée. La zone de sécurité du KL traversant les réservoirs (navigable et non navigable) est une partie de la zone d’eau située à partir des câbles extrêmes de 100 m dans les deux sens.

La zone de sécurité autour des sous-stations est une parcelle de terrain et d’espace aérien (située au point le plus élevé de la sous-station) depuis la clôture de la sous-station (le long du périmètre), limitée à la même distance que pour les lignes de transport aérien, en tenant compte de la classe de tension de la sous-station.

Dans les zones de sécurité, quelle que soit la tension des réseaux, il est interdit de prendre des mesures qui pourraient perturber la sécurité des installations du réseau électrique, nuire à la vie ou à la santé des citoyens et aux biens. Il est donc déconseillé de jeter des corps étrangers sur les câbles et les pylônes des lignes de transport aérien, de soulever des supports, de faire du feu, de mettre en décharge des décharges, de manipuler des mécanismes de percussion, de poids de plus de 5 tonnes et de décharger des matériaux corrosifs et anticorrosifs. substances, carburants et lubrifiants.

Si la tension du secteur dépasse 1000 V, il est interdit-.

pour les lignes de transport aérien - pour stocker tout stockage, y compris le carburant et les lubrifiants (idem pour CL); placer des terrains pour enfants et des terrains de sport, des stades, des marchés, des enclos à bétail, des garages et des parcs de stationnement de tous types de machines et de mécanismes (sauf ceux appartenant à des particuliers); lancer n'importe quel avion, y compris les cerfs-volants; effectuer le passage de navires avec des grues surélevées et d'autres ouvrages définis par le règlement.

pour les sous-marins CL - jeter les ancres des navires et les transporter avec des ancres, des chaînes, des lots, des dragues et des chaluts abandonnés.

Dans les zones de sécurité sans décision écrite des organisations du réseau, il est interdit: la construction, la reconstruction ou la démolition de bâtiments et de structures; travaux de montagne, d’explosion, de remise en état, plantation et abattage d’arbres, d’arbustes et autres ouvrages définis par le règlement. En outre, pour les lignes de transport aérien, le passage des machines et des mécanismes ayant une hauteur totale avec ou sans charge de la chaussée est de plus de 4,5 m, les travaux agricoles de terrain utilisant des machines et du matériel agricoles ayant une hauteur supérieure à 4 m, arrosant les cultures avec une hauteur de jet d'eau supérieure à 3 m, etc. Pour les CL en terre, autres - travaux de terrassement à une profondeur supérieure à 0,3 m (sur des terres labourées - à une profondeur supérieure à 0,45 m), aménagement du sol, travaux agricoles sur le terrain associés au labour, etc. CL en outre - dragage, dragage, extraction de poissons, d'animaux et de plantes, dispositifs d'arrosage, hachage et récolte de la glace, etc.

Sur les routes aux intersections avec les lignes aériennes de transport, les propriétaires des routes doivent installer des panneaux interdisant aux véhicules de circuler plus de 4,5 m de hauteur avec ou sans charge et avec une tension supérieure ou égale à 330 kV, ainsi qu’au transport.

Les personnes effectuant des travaux d'excavation doivent, dès la détection d'un câble non spécifié dans la documentation technique, interrompre immédiatement les travaux, prendre des mesures pour garantir la sécurité du câble et en informer l'organisation du réseau ou l'autorité de l'énergie de l'État dans les 24 heures.

Pour assurer la sécurité des installations du réseau électrique dans les zones de protection le long des lignes de transport aériennes, ainsi que sur le périmètre des sous-stations et des tableaux (s'ils sont situés dans des forêts ou des espaces verts), les organisations de réseaux construisent des sous-bois et les maintiennent à l'abri du feu. Les arbres et arbustes de plus de 4 m sont coupés et sciés, et les arbres menaçant de tomber, y compris les câbles, sont abattus. Les dimensions des clairières sont déterminées par la largeur de la zone de protection.

Conformément au PGE, l'exécution de travaux dans des zones de sécurité de lignes électriques aériennes utilisant des équipements de grande taille (appareils de levage, formeuses de racks, etc.) est autorisée, à condition que la distance aux parties sous tension du point le plus élevé de la machine ne soit pas inférieure à: 1 m à la tension réseaux jusqu'à 35 kV; 1,5 m - 60, 110 kV; 2 m - 150 kV; 2,5 m à 220 kV; 3,5 - 330 kV; 4,5 m - 400, 500 kV; 6,0 m - 750 kV; 10 m - 1150 kV.

Pour une estimation approximative de cette distance, nous allons donner les distances les plus petites entre les lignes aériennes (dans leur bon état) et le sol, les bâtiments et les structures, conformément au PGE (tableau 28.2).

Les règles d'installation des installations électriques établissent également les distances horizontales minimales entre les lignes aériennes (avec leur plus grand écart) et les parties en saillie des bâtiments et des structures: lorsque la tension du réseau est inférieure à 20 kV, elle est de 2 m; 35-110 kV - 4 m; 150 kV - 5 m; 220 kV - 6 m; 330 kV - 20 m; Cela est nécessaire, par exemple, pour assurer la sécurité en cas de rupture accidentelle et de chute du fil.

Voir: Décret du gouvernement de la Fédération de Russie du 24 février 2009, no 160 "sur la procédure d'établissement de zones de protection des installations de réseau électrique et les conditions particulières d'utilisation des terrains situés à l'intérieur des limites de ces zones."

Le champ électromagnétique émis par une ligne électrique est réputé avoir un effet néfaste sur le corps humain et sa santé. Des enquêtes ont été menées auprès des personnes vivant à proximité des lignes électriques. Les experts ont constaté que ces personnes avaient des problèmes de santé qui se manifestent par une immunité réduite, des troubles du système nerveux et des processus métaboliques. En conséquence - beaucoup de maladies des endroits les plus sensibles: le système nerveux et endocrinien, ainsi que le cœur. C'est pourquoi il a été décidé de créer des zones de protection des lignes électriques, qui protègent les résidents des rayonnements électromagnétiques. Dans cet article, nous examinerons la taille des zones protégées et leurs exigences.

Règles et règlements

Aujourd'hui, il existe un décret et des exigences selon lesquels une zone de sécurité est formée. Au fil du temps, ces règles sont devenues plus strictes et plus exigeantes, ce qui est associé à une modification des résultats de l'enquête. Les règles et règlements approuvés en 2009 sont maintenant en vigueur. Pour être plus précis, il est nécessaire de s’inspirer du décret du gouvernement de la Fédération de Russie sur la procédure d’établissement de zones protégées pour les réseaux électriques et de conditions spéciales pour l’utilisation de terrains dans les limites de telles zones »du 24 février 2009. No. 160

En vertu de ces règles, les bâtiments précédemment exploités ont été favorisés, mais ils ne sont pas repris aux propriétaires. De tels bâtiments peuvent être utilisés, mais leur vente est autorisée avec l'indication des restrictions, qui doivent être inscrites sur le document de vente.

Il existe deux positions principales sur la base desquelles des restrictions doivent être appliquées:

  • la résidence permanente dans de tels bâtiments est interdite;
  • Il est interdit d'effectuer des réparations majeures à l'intérieur du bâtiment ou de construire des extensions.

C'est important! Surtout, le terrain, situé dans le territoire de protection des lignes électriques, est vendu. Pour connaître les restrictions qui s’y trouvent, il suffit de contacter l’administration du district avec cette question.

Classification des aires protégées

Les zones de sécurité des lignes aériennes sont divisées en classes. Les différences entre les classes concernent la quantité de puissance de la ligne électrique, ainsi que le nombre de mètres entre celle-ci et le sol (hauteur d'installation). Cela n'inclut pas les fils de communication. Quelle classe a la ligne électrique peut être déterminée et visuellement. Pour ce faire, il suffit de calculer combien de fils suspendus (à savoir, combien ont vécu sur une phase) et combien de fusibles sont sur les pôles.

La différence de nombre de veines sur une phase:

  • Lignes électriques inférieures à 330 kV (une habitée);
  • 300 kV (deux);
  • 500 kV (trois);
  • 750 kV (quatre).

Il existe également une classification des zones protégées des lignes électriques en fonction du nombre de fusibles placés sur les piliers. Dans ce cas, la division en 4 classes:

  1. Lignes électriques inférieures à 10 kV (un fusible);
  2. 35 kV (de trois à cinq fusibles);
  3. 110 kV (six à huit);
  4. 220 kV (dix à quinze fusibles).

Normes sanitaires

Les règles du SNiP ont également approuvé les zones de sécurité sanitaire des lignes électriques. Les classes sont divisées en fonction des lignes électriques. Les documents réglementaires indiquent que la taille des parcelles est déterminée par la distance des deux côtés des lignes à haute tension, et que cette distance est considérée comme partant des fils les plus à l'extérieur.

La taille des parcelles est déterminée en fonction de la distance entre la ligne aérienne et les bâtiments. Peu importe que ce bâtiment soit résidentiel ou industriel. Les principaux ratios selon OIE 2.5.104 sont:

  • Les lignes électriques à haute tension, d’une puissance inférieure à un kilovolt, doivent avoir une zone protégée d’au moins 2 m.
  • 20 kV - 10 mètres.
  • 35 kV - 15.
  • 110 kV - 20.
  • 150-220 kV - 25.
  • 300-500 kV - 30.
  • 750 kV - 40.
  • 1150 kV - 55.

Si la ligne électrique traverse les réservoirs, la zone protégée est agrandie et la distance minimale entre les bâtiments doit être de cent mètres.

La procédure d'installation d'une zone protégée

La zone de protection est définie et établie pour l'ensemble du territoire de l'économie de réseau. Il y a plusieurs étapes dans la paperasserie pour la zone de sécurité des lignes électriques. L'essentiel est de respecter pleinement les limites, qui sont déterminées et établies conformément aux règles et à GOST. La zone de sécurité des lignes électriques est établie par les autorités régionales. Pour le confirmer, il est nécessaire de soumettre une candidature aux autorités directement impliquées dans le secteur de l'énergie. La déclaration doit indiquer le territoire avec les limites de l'économie de réseau. La demande est examinée par les autorités jusqu'à 15 jours.

Si les autorités régionales ont donné leur accord et que tous les problèmes ont été résolus, la demande suivante doit être soumise. Cette fois à l'agence du cadastre fédéral. Ce département apporte certaines modifications à l’inventaire immobilier du secteur des réseaux électriques. Dès que tous les changements nécessaires ont été indiqués et enregistrés dans l'inventaire, il est considéré que la zone de protection des lignes de transport d'électricité est établie et entrée en vigueur.

Nuances importantes

Si la ligne électrique a une capacité de 6 à 10 kV, les opérations suivantes sont interdites sur ce site:

  • planter des arbres et des arbustes;
  • la réparation et la construction de maisons, ainsi que leur démontage;
  • opérations minières, explosions du territoire et mise en valeur des terres;
  • construction de stations-service pour automobiles;
  • construction de terrains de sport et de lieux de jeux pour enfants;
  • organiser des événements avec une foule nombreuse;
  • construction d'entrepôts.

Tous les travaux qu'il est prévu d'effectuer dans une zone donnée doivent obligatoirement être coordonnés avec l'organisme propriétaire de cette zone de protection des lignes électriques. L'autorisation de mener des événements est fournie exclusivement par écrit.

Si les règles établies ont été violées, vous devez connaître les éléments suivants:

  • les personnes morales doivent payer une amende de cent à deux cents fois le salaire minimum;
  • Les individus doivent payer entre cinq et dix salaires minimum.

Étant donné que la ligne électrique a des effets négatifs sur la santé humaine, toutes les normes et règles ont été élaborées pour garantir la sécurité et l'organisation des zones dangereuses protégées par l'État. Ces règles sont strictes, mais grâce à elles, la sécurité humaine est assurée. Enfin, nous vous recommandons de regarder la vidéo, qui détaille les exigences relatives à la taille des zones protégées de lignes électriques, ainsi que les règles pour les exploiter et les rechercher:

Vous savez maintenant ce qu'est une zone de protection de lignes électriques, quels documents réglementaires décrivent leur taille et quelles sont les exigences imposées aux zones protégées. Nous espérons que les informations fournies ont été intéressantes et utiles pour vous!

J'aime (0) N'aime pas (0)

Lignes électriques - leur zone de protection est définie conformément aux exigences de la législation. En plus de respecter ses frontières, les citoyens et les organisations ne sont pas autorisés à mener certains types d’activités dans la zone de protection. Nous en parlerons dans cet article.

L’établissement des limites des lignes électriques de la zone de protection

Afin de dépasser les limites de la zone de protection des lignes électriques, l'organisation du réseau - le propriétaire des lignes électriques doit en demander l'autorisation à Rostechnadzor. La demande est examinée dans un délai de 15 jours et, sur la base des résultats, l’approbation est refusée.

En cas de réponse positive, l’organisation du réseau envoie, dans un délai de trois mois, des documents au Service fédéral de l’enregistrement afin d’enregistrer les données des limites de la zone de protection des lignes électriques.

Ce qu'il est interdit de faire dans la zone de sécurité des lignes électriques

Le législateur interdit les actions dans la zone de protection des lignes électriques qui pourraient menacer la vie des citoyens ou endommager les lignes électriques, à savoir:

  1. jeter des objets de tiers sur des câbles électriques ou monter sur des pylônes aériens;
  2. placer / construire des objets dans des zones destinées à des déplacements / accès aux objets du réseau électrique et empêcher leur accès aux employés de l’organisation du réseau;
  3. situé dans une zone clôturée à proximité des installations du réseau, des trappes ouvertes, des portes, etc., allumer le feu;
  4. organiser des décharges;
  5. effectuer des travaux avec des percussions et des objets pesant plus de 5 tonnes;
  6. décharge / décharge de liquides / matières inflammables et corrosifs.

De plus, sans l'accord écrit de l'organisation du réseau, les citoyens et les organisations ne peuvent pas mener les activités suivantes:

  1. liés à la réalisation de travaux techniques sur des bâtiments / structures (démolition, reconstruction, réparations majeures, etc.);
  2. planter / abattre des arbres quelle que soit leur taille;
  3. travaux relatifs à l'étude des montagnes, à la réalisation d'explosions ou à la récupération;
  4. déplacement de véhicules d’une hauteur supérieure à 4,5 m (avec ou sans chargement);
  5. le passage de navires qui ne répondent pas aux exigences spécifiées par le législateur;
  6. arroser les cultures avec un jet de plus de 3 m;
  7. travaux souterrains dont la profondeur dépasse 0,3 m;
  8. travaux sur des parcelles agricoles avec des machines d'une hauteur supérieure à 4,5 m;
  9. fendre la glace, pêcher dans les zones protégées des lignes sous-marines.

Lignes électriques de zone de sécurité 10 kV

Pour les zones de sécurité des lignes de transmission d’une capacité de 1 000 W et plus, le législateur établit des exigences particulières en ce qui concerne les activités autorisées dans leurs limites. Par exemple, il est interdit aux citoyens / organisations d’abaisser les ancres de véhicules nautiques ou d’élever des grues (autres mécanismes) susceptibles d’endommager les lignes électriques. En outre, aucun stockage de carburant et de lubrifiant ne peut être placé dans de telles zones.

Outre les actions susmentionnées, sans la permission d'une organisation de réseau, les citoyens / organisations ne sont pas autorisés à:

  1. organiser des amarres pour les navires;
  2. construire des terrains de sport pour enfants, des marchés, des pavillons, etc.
  3. placer des entrepôts de tous matériaux, y compris le carburant.

Comment obtenir la permission de l'organisation du réseau pour mener des activités

Afin d'obtenir l'autorisation écrite de l'organisation du réseau pour la mise en œuvre de certaines actions dans la zone de protection des lignes de transport d'énergie, les citoyens / représentants d'organisations doivent soumettre une demande correspondante au plus tard 15 jours avant le début prévu de l'activité.

L'organisation du réseau dans un délai de 2 jours ouvrables examine l'appel et donne sa réponse.

En cas de refus d'autorisation, l'intéressé peut faire appel de celle-ci devant le tribunal.

Caractéristiques d'utilisation par l'organisation du réseau du terrain dans la zone de sécurité des lignes électriques

Lors de l'exécution des travaux prévus, les représentants de l'organisation du réseau sont tenus d'avertir le propriétaire du site au plus tard 7 jours avant le début des travaux.

Les travaux visant à prévenir les accidents ou à en éliminer les conséquences peuvent être réalisés sans préavis. Mais si une telle opportunité se présente, le propriétaire doit en être averti au plus tard 2 jours avant le début.

Dans les cas où les lignes électriques sont situées sur des terres agricoles, tous les travaux (sauf les plus urgents) ne sont effectués qu’après la récolte.

Dans toutes les notifications envoyées aux propriétaires, il est nécessaire d'indiquer la nature du travail et le moment de leur travail.

Dans les cas où le propriétaire du lotissement a subi des dommages à la suite des travaux, il est remboursé conformément à la loi.

Quoi d'autre vaut la peine de savoir

Le code foncier de la Fédération de Russie classe les territoires où les lignes de transport d'électricité sont situées en terres énergétiques. La procédure d'utilisation des terres dans le code foncier de la Fédération de Russie n'est pas enregistrée - elle peut être déterminée par des règlements. Malgré le fait que l'art. 87 RF LC souligne que, pour que les activités des organisations du réseau sur les sites de localisation des lignes électriques puissent être établies, des zones de sécurité peuvent être établies, le mot clé ici. Mais pas obligatoire. De plus, le même code autorise le transfert de terres énergétiques à des fins d'utilisation non remboursables, par exemple pour des besoins agricoles.

En conséquence, le statut des terres énergétiques n’est pas réellement déterminé. Les propriétaires des parcelles ne sont pas des entreprises de réseau (et certainement pas RAO UES), mais des municipalités ou un sujet de la Fédération de Russie.

Cependant, au mépris de la législation foncière, il existe une loi sur l'énergie qui souligne que, dans les zones protégées des lignes de transport d'électricité, toute construction est interdite, du moins sans coordination avec les organisations du réseau.

Les organisations d’entrepreneurs qui cherchent à se faire une idée du site en construction s’efforcent, par exemple, de transporter des lignes électriques aériennes sous terre. Dans ce cas, la ligne de sécurité est réduite à 1 m et la surface de construction possible augmente. Certes, le transfert n'est pas bon marché.

Le deuxième problème est le danger des rayonnements magnétiques provenant des lignes électriques situées à proximité immédiate du secteur résidentiel.

Bien entendu, le législateur a déterminé la distance entre les lignes électriques, où vous pouvez construire des maisons. Cependant, ces distances sanitaires ont été calculées en tenant compte uniquement du composant électrique. Mais personne n'a déterminé le rayon du rayonnement magnétique.

Et si...

  1. Le citoyen N. a conclu un contrat de location avec la municipalité pour la fourniture d’un terrain sur lequel sont situées des lignes de transport d’énergie. Dans le même temps, le locateur n'a pas mentionné la présence d'une zone protégée sur le territoire de la zone de sécurité. N. voulait construire un kiosque sur le site, mais il s'est heurté au problème de l'obtention d'un permis de construire. La municipalité n'a pas averti N. que le site faisait partie de la zone de protection des lignes électriques. Que doit faire le locataire?

Faire appel devant le tribunal pour qu'il résilie le contrat conclu sous l'influence d'une fraude de la part du bailleur (article 179 du code civil de la Fédération de Russie) et pour obtenir des dommages-intérêts.

La deuxième option consiste à accepter pacifiquement. Il est possible que la municipalité accepte de louer un autre terrain sans restriction d'utilisation.

  • Le citoyen I. a acheté une parcelle de terrain avec une ligne électrique. Plus précisément, selon les documents, la zone de sécurité n’était enregistrée nulle part. Lors de l'inspection de la parcelle, j'ai vu une ligne de transmission, mais je n'y ai attaché aucune importance, car il a supposé qu'elle se trouvait en dehors de sa section. Comme il s’est avéré plus tard, la zone de sécurité des lignes électriques occupe 6 mètres carrés. m de la surface totale du site. La ligne de transmission elle-même appartient à l'organisation. Que dois-je faire?

    Commencer à découvrir pourquoi les lignes électriques ne sont pas reflétées dans les documents. Tenez ensuite une conversation avec son propriétaire et convenez soit de la démolition des lignes électriques (en cas d’inutilité), soit du transfert de sa section à quelques mètres (si possible).

    Ainsi, la zone de sécurité des lignes électriques est une zone à régime spécial. Cela se manifeste par le fait que certaines activités sont interdites aux citoyens / organisations dans les zones situées dans cette zone.