Quelle est la différence de filetage en pouce par rapport au tuyau métrique

Le filetage en pouces est utilisé dans les canalisations métalliques et les raccords en plastique et en métal. Cet article vous indiquera quels paramètres il caractérise, comment il est mesuré sur les surfaces interne et externe des structures et comment il diffère de la version métrique de la connexion filetée.

Options de filetage en pouces

Tous les threads sont caractérisés par les paramètres suivants:

  • Step - la distance à laquelle les sommets ou les bases de spires ou de threads adjacents.
  • La profondeur est la distance entre le haut et le bas.
  • Angle de profil. C'est le nom de l'angle visible dans le plan de coupe et situé entre les côtés des spires adjacentes.
  • Diamètre extérieur - la distance entre les sommets des tours opposés.
  • Le diamètre intérieur est la distance entre les creux des dents opposées (le diamètre du cylindre sur lequel le filetage est vissé).

Selon GOST 6357, le profil de filetage en pouces représente un triangle équilatéral avec un angle au sommet de 55 ° (filetage Vitvor) ou 60 ° (normes américaines UNC et UN). Le diamètre extérieur ici n'est pas mesuré en millimètres, mais en pouces. La caractéristique principale est le nombre de tours situés sur une dimension de pouce. Dans le système américain, deux types d’étapes sont utilisés: grand (UNC) et petit (UNF).
Faites attention! Les bobines doivent avoir la même taille de pas. Si la distance entre eux est différente, il est impossible de sélectionner le boulon ou l'écrou correspondant à la connexion filetée.

Le pouce habituel (indiqué par la barre “), qui est égal à 25,4 mm, mesure le diamètre intérieur du filetage. Il est à noter que dans cette situation, ils ont recours à une unité de mesure unique - un pouce de tuyau de 33,249 mm. Ici, les dimensions du filetage en pouce, en plus du diamètre interne, incluent l'épaisseur des deux parois du profilé.
Par exemple, pour une conduite en acier d'un diamètre de 5 pouces de l'intérieur, la valeur de coupe est de 127 mm et celle de l'extérieur de 166,245 mm.

Note! Une exception est considérée comme un filetage de tuyau cylindrique de 1/2 pouce, dans lequel le diamètre extérieur est de 21,25 mm.

La coupe métrique et ses différences

En plus de la mesure en pouces utilisée dans les pipelines, il existe un filetage métrique utilisé dans d'autres domaines de la vie. Il se caractérise également par un diamètre et un pas. Cette coupe présente un profil en forme de triangle équilatéral dont l'angle au sommet est de 60 °. Le dessin des fils se fait par petites et grandes étapes. La première est marquée de la lettre M avec un chiffre indiquant le diamètre nominal (par exemple, M20). Lorsqu'il est finement tranché, un pas est ajouté. La désignation a donc la forme suivante: M20x1,5.
La différence de filetage en pouce par rapport au tuyau métrique est la suivante.

  • Dans la version métrique, le calcul de toutes les tailles est effectué en millimètres et non en pouces.

Cela vaut également pour le pas de filetage qui, dans la version en pouces, est caractérisé par le nombre de rainures qui s'adaptent sur une section de pouce du profilé. Par exemple, dans un système d'alimentation en eau, seules deux versions du «pas» fileté sont utilisées - pour 11 filetages (égal au pas métrique de 2,31 mm) et 14 tours (égal au pas métrique d'environ 1,8 mm).

  • Les produits diffèrent par le profil sculpté de la crête. Dans la version en pouces, la taille de l'angle supérieur du «triangle» est inférieure de 5 degrés à celle de la version métrique. Par conséquent, la pointe de la bobine est plus nette et la pointe des dents est arrondie.
  • Les produits avec un type métrique de vis de coupe sont mesurés au sommet et en pouces - seulement aux creux (malheureusement, cette règle est souvent ignorée).
  • Dans GOST, non seulement les nombres entiers sont indiqués, mais également les valeurs fractionnaires des valeurs en pouces de tube.

Faites attention! Pour mesurer le pas de filetage, utilisez un outil spécial - jauge de filetage. Si nécessaire, il est remplacé par une règle ordinaire ou un autre appareil de mesure disponible.

Pour simplifier la détermination des rapports de ces deux dimensions, les documents de réglementation contiennent des tableaux de filetages en pouces et métriques pour les tailles courantes.
La différence entre ces différents systèmes de calcul des paramètres de vis de coupe rend difficile la détermination de certaines valeurs, mais une étude minutieuse permet de les résoudre. Nous espérons un résultat positif!

Les principaux types de filetage: caractéristiques et différences

L'une des méthodes simples, mais relativement fiables, de connexion des conduites d'eau et de gaz est une connexion filetée. Le filetage de tuyau requis dans ce cas est obtenu en créant une gorge en spirale (canal). Découpe possible à la fois sur la surface externe et sur la surface interne du produit. Le moletage doit respecter toutes les normes fournies, sans quoi la qualité de la connexion ne peut être garantie.

La sculpture de tuyaux est de différents types, chacun ayant ses propres caractéristiques

Quel pourrait être le filetage?

Les documents réglementaires permettent l'utilisation des types suivants:

  1. Cylindrique Pour l'obtenir, une coupe en spirale avec un profil formé par un triangle isocèle, avec un angle au sommet égal à 55 degrés est nécessaire.
  2. Conique. Une coupe en spirale est effectuée, identique à la précédente, mais avec une conicité de la section du tuyau biseautée égale à 1 à 16.
  3. Pouces Dans ce cas, l'angle au sommet d'un triangle isocèle sera égal à 55 degrés. Aux États-Unis d’Amérique, ainsi qu’au Canada, on utilise des profilés à filetage cylindrique en pouces, dont l’angle au sommet est de 60 degrés. Leur nom international est NPSM, ils sont fabriqués dans des tailles allant de 1/16 pouce à 24 pouces.

La popularité de la dernière version, le filetage en pouces, s'est récemment estompée. Dans les nouveaux pipelines, les coupes cylindriques ou coniques sont plus couramment utilisées.

Le type cylindrique a sa propre désignation - la lettre "G", la présence d'une coupe de tuyau conique est indiquée par le marquage avec la lettre "R" ou "K" (pour les coupes coniques en pouces). Les paramètres du moletage cylindrique métrique sont éclairés dans GOST sous le numéro 8724-81. Pour le découpage conique métrique, il existe GOST-25229-82; si le filetage est en pouce conique, alors GOST 6357-81 est utilisé.

Le filetage conique donne une connexion plus solide, de sorte que les tuyaux avec ce fil sont utilisés dans l'industrie et dans des conditions qui exigent une fiabilité accrue.

Le filetage conique est moins utilisé à des fins domestiques, principalement ce type de filetage lors de l’assemblage de dispositifs hydrauliques, de la construction de conduites d’huile et de conduites de carburant pour les automobiles et les avions. Le type de coupe conique se distingue par une connexion plus forte proche du monolithe. Les molettes coniques conçues pour fonctionner sous haute pression sont fabriquées selon la norme américaine TNP.

Les principaux paramètres des connexions filetées, en plus des variétés ci-dessus, sont les suivants:

  1. Direction, emplacement.
  2. L'unité de profil est le pouce ou métrique (en mm).
  3. Pas à pas - répéter la distance entre les bobines.
  4. Diamètre interne de la coupe.

Il existe également des threads non standard. Ils sont, par exemple, rectangulaires ou carrés. La production de ce type de coupe n’est possible qu’à condition que le client fournisse des dessins détaillés indiquant tous les paramètres individuels du fil.

Quelle est la différence entre les métriques et les filetages?

La principale différence entre les deux types de coupe réside dans la forme de la crête filetée et des creux. Un triangle équilatéral est pris à la base du profil métrique. Par conséquent, toutes les dimensions angulaires de ce type de coupe sont égales et mesurent 60 degrés, alors que pour un tuyau en pouces, les dimensions angulaires sont de 55 degrés. Tous les paramètres de filetage métriques sont liés à un millimètre, tandis que les tailles de filetage de tuyau sont en pouces. Une autre nuance est que les dimensions des filetages tiennent compte de l’épaisseur des parois du produit, qui varie en fonction de la pression de travail pour laquelle certains tuyaux sont conçus.

Les paramètres du filetage métrique sont présentés en millimètres et en pouces - pouces

Sur les produits avec un type de coupe métrique, porter la lettre "M". Les dimensions du profil métrique sont comprises entre 1 et 600 mm. Le pas métrique fileté peut aller de 0,075 mm à 3,5 mm. Les produits avec le plus petit pas d'un filetage métrique sont utilisés pour le travail fin (outil de mesure), avec un pas moyen - pour créer des pièces et des assemblages fonctionnant dans des conditions de vibration constante. Les plus grands filetages métriques sont impliqués dans la construction de structures porteuses lourdes.

C'est intéressant! Pour les tubes avec un pouce moleté, le pas est calculé sous la forme du rapport du nombre de tours par pouce de la longueur du fil moleté.

La sculpture en pouces est toutefois plus courante dans l'industrie et dans la vie quotidienne que la métrique. Le filetage d'un tuyau est mesuré presque universellement en pouces - l'unité de mesure la plus universelle pour le pipeline.

Etant donné que les différents types de moletage ont des angles différents au sommet, il est impossible de combiner deux types de fil, même avec des dimensions identiques. Pour effectuer la transition d'un filetage métrique à un tuyau, des éléments de forme spéciale sont nécessaires - des adaptateurs.

Caractéristiques du fil rond

Ce type de coupe se trouve sur les robinetteries sanitaires (réglementées par la norme d’Etat numéro 13536-68) et sur les appareils d’éclairage, ainsi que sur les piédestaux et leurs cartouches. Cette variété offre la possibilité d'obtenir des composés soumis périodiquement à une analyse. Le profil des connexions filetées rondes est obtenu en associant deux arcs de même rayon. Le pas du fil est toujours mesuré en millimètres et les lettres «Cr» sont utilisées comme désignation.

Les pièces utilisées à des fins domestiques sont équipées de filetage rond ordinaire

Les caractéristiques de conception du moletage rond lui confèrent une longue durée de vie et une résistance considérable aux contraintes. Le profil n'est pas effacé même en cas d'utilisation fréquente. En outre, un tel fil peut être utilisé avec succès dans des systèmes fonctionnant dans un environnement pollué. Des raccords filetés de type rond sont utilisés, par exemple, lors de l'attelage de wagons.

Détermination de la taille et du type de fil

Les paramètres de la découpe existante peuvent être déterminés de la manière suivante:

1. Utilisation de calibres. Des calibres spéciaux permettent de déterminer le pas et le diamètre du moletage externe et interne. Pour mesurer le filetage interne, un calibre cylindrique avec un filetage externe appliqué au tuyau est requis. Le calibre correctement sélectionné sera facilement vissé dans le tuyau: si même un tour ne correspond pas, il ne sera pas possible de placer le calibre à l'intérieur du tuyau.

La taille du pas fileté extérieur est déterminée de la même manière: pour ce faire, prenez une jauge avec un filetage à l'intérieur et enroulez-la sur le tuyau.

L’inconvénient de cette méthode est évident: il peut prendre beaucoup de temps pour choisir le bon calibre, dont le nombre dans l’ensemble complet atteint 120.

Bon conseil! Comme le calibre peut être utilisé ajustement ou couplage, les paramètres de coupe qui sont connus.

Le type et la taille du filetage peuvent être déterminés à l'aide d'un calibre vissé dans le tuyau.

2. À l'aide de modèles plats (jauges à fil). Un moyen plus simple et plus rapide de déterminer la taille, même s’il ne donne pas toujours un résultat précis, n’est donc presque pas utilisé dans des conditions professionnelles. La plaque avec le profil de filetage appliqué est appliquée sur le filetage du tuyau (à l'extérieur ou à l'intérieur du produit). Il ne doit y avoir aucun espace entre les arêtes filetées et le motif choisi correctement.

De plus, lors de la mesure du pas fileté, des pieds à coulisse et des micromères sont utilisés, mais ils ne conviennent que pour le découpage interne. Les jauges et les jauges de filetage sont des montages plus polyvalents.

Quels outils sont utilisés pour rouler les filets?

Le processus de coupe moletage sur les tuyaux peut être effectué en utilisant un certain nombre de méthodes:

  1. Méthode de moletage en usine. Le tuyau fileté est en vente sous forme finie.
  2. Coupe mécanique. Cette méthode nécessite un équipement spécial, de nombreux ateliers utilisent des tours à cet effet. Un tuyau est serré dans le mandrin de la machine et un coupe-fil est placé dans l'étrier. Le chanfrein est retiré à l'intérieur et à l'extérieur du tuyau. Lors du déplacement de l’étrier, des rainures sont découpées, dont la vitesse doit être ajustée pour un moletage plus précis. En général, cette méthode fournit la coupe la plus fine.
  3. Méthode de moletage manuel. Dans certains cas, lorsque le tuyau ne peut pas être placé dans la machine (par exemple, s'il est nécessaire de couper des filets sur un pipeline déjà installé), des outils à main sont utilisés. Pour la coupe manuelle, vous avez besoin d'un taraud ou d'une matrice spéciale.

Le taraud est utilisé lors du moletage du filetage interne. La tige du robinet est insérée dans le support, puis l'outil est lentement vissé dans la cavité du tuyau. Cette méthode nécessite un effort physique suffisant.

Pour effectuer une coupe avec une matrice, il est nécessaire de fixer l'outil dans la pince avec un outil, et mieux avec deux poignées. La plaque est vissée sur la section de tuyau dans le sens des aiguilles d'une montre. Lorsque vous travaillez avec des tuyaux d'un diamètre supérieur à ½ ”, vous utilisez deux outils à la fois: les plaques de finition et d'ébauchage.

Les types de découpe de tuyaux indiqués ne nécessitent pas un niveau élevé de compétence, le traitement de tuyaux avec une matrice ou un robinet est une procédure assez ordinaire effectuée par tous les plombiers lors de travaux avec des tuyaux en métal. Ces méthodes sont pertinentes dans le traitement des conduites d'eau et de gaz et de chauffage.

Inch pipe thread - méthodes de coupe

Les filetages des tuyaux en pouces ne sont coupés que sur des tuyaux en métal ou utilisés dans la production de raccords en plastique et métalliques. Dans tous les autres liens filetés utilisés dans «l'économie nationale», d'autres types de fils sont pratiqués. En un mot, de nos jours (et dans notre pays), les «pouces» ne se retrouvent que dans les pipelines.

Et dans cet article, nous allons familiariser nos lecteurs non seulement avec les paramètres qui caractérisent le filetage en pouce, mais également avec les moyens de «couper» un tel filetage sur les surfaces interne et externe des tuyaux et des raccords. De plus, le matériel listera les différences entre les variantes de pouce et de tuyau.

Caractéristiques du filetage en pouces

Le document réglementaire, qui décrit un filetage au pouce cylindrique - GOST 6357-81 - insiste sur le fait que les caractéristiques principales d’un tel filetage sont son diamètre et son pas. De plus, sous le diamètre du filetage, comprenez soit la distance entre les points supérieurs opposés situés sur le dessus des crêtes filetées (diamètre extérieur), soit la distance entre les points inférieurs opposés située sur les creux de la rainure filetée (diamètre intérieur). La différence de ces diamètres détermine la hauteur du profil du filetage.

Le prochain pas caractéristique du filetage est défini comme la distance entre deux dépressions adjacentes ou deux arêtes adjacentes. Et le pas du fil est toujours le même, car il n'est pas mesuré. Après tout, la distance entre les bobines devrait être stable. Sinon, nous ne pourrons pas prendre une paire (écrou ou boulon) sous le raccord fileté.

Métrique et filetage - quelle est la différence?

Il faut dire que pour formuler les caractéristiques essentielles d'un filetage métrique - pas et diamètre - ils utilisent les mêmes définitions. Après tout, la différence entre le filetage métrique et en pouce n’est pas si grande. Ainsi, aux différences les plus notables, soulignant la version en pouces, incluent également la forme du profil du peigne fileté.

Dans le fil de pouce, ce profil a l’air plus «vif» - le coin supérieur du «triangle source» du profil du fil est de 55 degrés.

De plus, en plus de la forme du profilé, le filetage métrique de la conduite diffère de la version de la conduite en termes de tailles de pas et de diamètres. Après tout, la version métrique de toutes les tailles est calculée en millimètres. Eh bien, le pas et le diamètre de la version de tuyau sont calculés en pouces. Et pas du tout dans ces pouces, qui correspondent à 2,54 centimètres, mais dans des pouces spéciaux de tuyaux, correspondant à 3,33 (ou plus précisément, 3,33349) centimètres.

Taille du filetage en pouces

Et sur un système aussi inhabituel de calcul des dimensions, le principal document réglementaire, qui décrit le filetage en pouces - GOST 6357-81, insiste. Dans cet ensemble de normes, non seulement des valeurs entières, mais aussi des valeurs fractionnaires de "pouces de conduite" sont indiquées. Par exemple, l'un des assortiments de filetage de tuyau est noté ¾ pouce, ce qui correspond à presque 25 millimètres.

Le pas du filetage dans la version "tuyau" est considéré non pas en millimètres, mais en filets - le nombre de rainures découpées dans un tube de mesure d'un pouce. Par exemple, les conduites d'eau conventionnelles n'ont que deux options pour le «pas» du filetage: 11 filets (correspond à un pas métrique de 2,31 mm.) Et 14 filets (correspond à un pas métrique d'environ 1,8 mm).

Bien entendu, de tels systèmes bizarres de calcul de la hauteur et du diamètre rendent un peu difficile la détermination de ces quantités.

Détermination du pas de filetage et mesure de son diamètre

Pour déterminer le diamètre et la mesure du pas et du filetage métrique, nous utilisons les mêmes outils: jauges, peignes (jauges filetées) et compteurs mécaniques (compas, micromètres, etc.). Par conséquent, la mesure de ces paramètres sera mise en œuvre selon les mêmes règles dans les versions "métrique" et "pipe".

Vous pouvez utiliser comme raccord un raccord ou un raccord sur lequel le filetage externe ou interne est coupé avec des paramètres connus. Le pas de pas est simple: le boulon est vissé dans le filetage et, si le processus ne pose pas de problèmes, et que le boulon lui-même est fermement installé dans le tuyau, le diamètre et le pas du filetage dans le tuyau sont considérés comme définitifs. Sinon, le processus est répété avec le calibre suivant. Jusqu'à ce que la définition du pas du filetage métrique ou de son équivalent de tuyau ne soit pas le point final.

Rezbomer "fonctionne" encore plus facilement. Ses plaques de mesure sont comme un ensemble de limes à ongles. Et ces limes à ongles doivent être attachées au fil, coupées dans un tuyau (ou sur sa surface interne). Si le profil de la lime à ongles coïncidait avec le profil du tuyau - ils sont évalués "à la lumière" - le filetage correspond alors à la valeur indiquée sur la plaque de mesure du filetage. Caliper ne peut mesurer que le diamètre extérieur du filetage. Le micromètre convient pour la même opération. Par conséquent, le meilleur outil pour déterminer le pas et le diamètre du filetage sont les calibres et les calibres de filet.

Méthodes de coupe de fil de pouce

Le filetage métrique et son équivalent de tuyau sont coupés sur la surface intérieure ou extérieure de deux manières seulement: mécanique et manuelle. L'enfilage manuel implique l'utilisation d'outils tels qu'un taraud et une matrice. Et à l'aide d'un robinet, un filetage interne est coupé et, à l'aide d'une matrice, un filetage externe.

La technologie de filetage manuel est mise en œuvre comme suit:

  • Le tuyau est fixé dans un étau, le robinet est inséré dans la roue motrice et la matrice est insérée dans le porte-matrice.
  • Ensuite, placez la plaque sur le tuyau et insérez le robinet dans le tuyau. Ensuite, en tournant les poignées du bouton ou du porte-matrice, vissez ou vissez le robinet ou la matrice sur le tuyau.
  • Si nécessaire, l'opération est répétée plusieurs fois, en coupant progressivement à travers le corps du tuyau jusqu'à une profondeur égale à la hauteur du profil du filetage.

Bien entendu, le filetage extérieur et intérieur ne se coupe pas simultanément, mais de manière séquentielle. Cependant, le plus souvent, l'utilisateur s'intéresse aux pièces à surface filetée unilatérale - interne ou externe.

La méthode mécanique de filetage est plus facile à repasser:

  • Le tuyau est serré dans le mandrin d'un tournevis, dans le support duquel se trouve un couteau à fileter.
  • Machine inclure, dans le tuyau (ou tuyau) chanfrein.
  • Après le chanfreinage, le couteau est amené sur la surface extérieure ou intérieure et le fil est mis en marche, après avoir préalablement réglé la vitesse du mouvement du support.

Bien sûr, la matrice et le taraud peuvent être utilisés sur la machine, en fixant les outils soit à l'avant, soit à la contrepointe, mais la formation d'un filetage au ciseau donne un meilleur résultat (en supposant la qualification du retourneur).

Inch pipe thread: caractéristiques de coupe

La qualité du fil qui est coupé sur la conduite d'eau, ainsi que sa relation avec l'axe de la conduite, est extrêmement importante lors de l'installation de l'alimentation en eau ou du chauffage.

Le découpage manuel à la matrice n'est pas particulièrement efficace - il est beaucoup plus pratique lorsque le filetage est métrique et que le tube est coupé à l'aide d'un cutter utilisant un tour.

Qu'est-ce qu'un filetage?

Un filetage est appelé rainure hélicoïdale avec un pas constant et une section transversale qui est appliqué à la surface des pièces de machine de forme faiblement conique ou cylindrique, telles que des boulons, des vis, ainsi que sur les surfaces des pièces qui leur sont connectées, par exemple des écrous.

Dans la vie domestique, il faut s’occuper principalement de fils cylindriques. Avec les filetages métriques, les filetages en pouces sont utilisés avec succès dans notre pays.

Les principales caractéristiques d'un filetage métrique sont le pas (la distance d'une dépression à une autre ou entre les crêtes du fil, mesurée le long de l'axe détaillé, exprimé en millimètres) et le diamètre.

Les principaux paramètres d'un filetage de pouce sont le diamètre, exprimé en pouces ou en parties de pouce, ainsi que le nombre de tours coupés en pouces. Il faut rappeler ici qu’un pouce vaut 25,4 mm. Un exemple à prendre en considération est le filetage cylindrique en pouce du GOST - le plus souvent, vous devez le manipuler.

Il faudra rencontrer une unité de mesure quelque peu inhabituelle - c'est le "pouce du tube", qui est égal à 33 249 mm. Cela s'est avéré comme suit: à la taille en pouces, qui caractérise le diamètre interne du tuyau, ils ont ajouté l'épaisseur des deux murs.

Le résultat était le résultat suivant:

  • tuyau en pouces avec diamètre extérieur - 33 249 mm;
  • tuyau demi-pouce - 21,25 mm.

Tableau des filets de tuyauterie GOST

Le tube à filetage en pouce GOST diffère de métrique, en plus des fonctionnalités déjà décrites, par les nuances suivantes:

  • il a des rainures plus nettes;
  • dessus légèrement arrondi des fils.

Fils utilisés dans la vie quotidienne

Dans la vie quotidienne, les tuyaux avec les types de filets suivants sont les plus couramment utilisés:

  1. 14 filetages par pouce (pas de tuyau 1.814 mm)
    • Diamètre 1/2 "
    • Diamètre de 3/4 "
  1. Avec un filetage de 11 fils par pouce (pas de filetage 2,309 mm)
    • diamètre 1 "
    • diamètre 1 1/4 ″
    • diamètre 1 1/2 ″
    • avec un diamètre de 2 ".

Astuce! 11 filets par pouce en combinaison avec un pas de 2,309 mm conservent les filets sur les tuyaux d'un diamètre de 1 "à 6".

Filetage des tuyaux

Détermination du pas de filetage

Pour déterminer le type, ainsi que le pas du filetage du tuyau, utilisez un outil appelé jauge de filetage. Vous pouvez également utiliser une règle ou un pied à coulisse.

Lors de la détermination du pas d'un filetage métrique, la distance entre les sommets de plusieurs filets du fil est mesurée, après quoi la distance est divisée par le nombre de filets. En présence d'un fil de pouce, on compte les filets pouvant tenir dans un pouce (25,4 mm).

En pratique, bien sûr, il n’est guère possible d’assurer une telle précision de diamètre, mais on peut espérer obtenir un filetage complètement satisfaisant, guidé par au moins un chiffre placé après la virgule.

Rezbomer - un outil pour déterminer le type et le pas du fil

Filetage des tuyaux

Métrique effectuée et filetage quelque chose comme ça. Si cette opération est effectuée manuellement, et non avec un tour, sa mise en œuvre est associée à des difficultés supplémentaires, en particulier lors de la coupe de filets sur des tuyaux dont le diamètre est supérieur à un pouce.

Le moyen le plus pratique consiste à utiliser un appareil spécial pour couper les fils manuellement (KLUP). Le dispositif est un corps avec deux poignées, où sont placés des peignes mobiles réglables, avec lesquels le filetage métrique de la canalisation s’approfondit progressivement jusqu’à atteindre son profil complet.

De plus, vous pouvez utiliser des peignes interchangeables avec un profil de filetage complet et un profil incomplet. Cet outil n’appartenant pas à la catégorie bon marché, et comme il n’est pas disponible pour tout le monde, on peut citer plusieurs appareils pour compteur ordinaire (on parle aussi de matrice), à ​​l’aide desquels le filetage réel est métrique.

Lors de la rotation du porte-bague dans le sens des aiguilles d'une montre, il est vissé sur le filetage du manchon, lequel est ensuite fixé sur le tuyau à l'aide de trois boulons. Un tel dispositif présente des avantages indiscutables: il n’ya pas de «butée» dans le tuyau au stade primaire de la coupe, du fait que le filetage du tuyau et le diamètre métrique sont facilement réalisés avec le manchon fixé sur le tuyau.

Avec l'utilisation d'un manchon fileté de différents diamètres, la gamme du filetage coupé est assez facile à étendre.

Le filetage métrique, qui est coupé par des porte-anneaux sans rallonges ou appareils similaires, ne résiste généralement pas à la critique. Ils peuvent être fournis avec des tours.

Méthode de filetage du tuyau

La longueur totale des chemises est de 100 à 150 mm. Le produit lui-même est une doublure avec un trou dans lequel le goujon est inséré - d'un côté il y a un filetage extérieur, de l'autre côté une section effilée. En d'autres termes, l'insert présente d'une part un filetage, d'autre part, un segment cylindrique sur la partie inférieure duquel se trouvent des rainures.

Le diamètre de la section cylindrique doit être légèrement inférieur au diamètre interne du tuyau D, sur lequel le filetage métrique du tuyau doit être coupé. Dans les parois de ce cylindre, trois fentes longitudinales sont pratiquées dans la partie inférieure (les mêmes que celles de la pince de serrage). Si vous serrez la goupille avec un écrou à l'intérieur de l'insert, le cylindre se dilate sous l'influence de la section conique de la goupille et bloque l'insert dans le tuyau.

Avant de commencer le travail, un manomètre avec porte-lie est vissé sur la partie filetée de la gaine, puis la gaine est insérée dans le tuyau jusqu’à la butée avec la gabarit, l’écrou est serré sur le goujon, tirant sur le cône à l’intérieur de la gaine et prolongeant sa partie coupée. Ainsi, la fixation (le calage) de la chemise dans le tube est obtenue.

Le filetage métrique du tuyau est coupé dans le sens des aiguilles d'une montre en faisant tourner le support. La jauge est transférée du filetage de la gaine au tuyau.

Un filetage correctement fabriqué sera la clé du succès en ce qui concerne l'étanchéité des raccords de tuyauterie et servira directement, pendant toute la durée de fonctionnement, les tuyaux eux-mêmes.

Les fils. Différences d'un pouce découpant de métrique

Un petit fil d'histoire

Des détails qui ont une sorte de fil sont connus depuis l'époque de l'ancien philosophe et mathématicien grec Archimède (Ἀρχιμήδης - de l'ancien «conseiller principal» grec), qui vivait à Syracuse, sur l'île grecque de Sicile. Très rares, les verrous simples, semblables aux modernes, se retrouvent dans la conception des charnières de porte des maisons attribuées par l'histoire officielle moderne à la Rome antique. Cela semble compréhensible, selon les historiens et archéologues-reconstitueurs modernes: il est extrêmement difficile et fastidieux de forger ou d’appliquer manuellement un filetage à une pièce - il est plus pratique d’utiliser des rivets ou de coller / souder / souder. En fait, on trouve des boulons et des vis à filetage, identiques aux modernes, dans les montres mécaniques antiques au design complexe et élégant et dans les presses à imprimer dont l'origine est inconnue, mais datées des scientifiques officiels du XVe siècle, ce qui est douteux, car de nombreuses très petites vis peuvent être fabriquées il est presque impossible de le faire manuellement, et la première machine à couper le fil, selon la version des mêmes historiens officiels, a été inventée par l'artisan français Jacques Besson environ 100 ans plus tard - en 1568. La machine était actionnée par une pédale. Un filetage a été coupé dans la pièce à l'aide d'un ciseau se déplaçant avec une vis mère. La machine a été mise en place pour coordonner le mouvement de translation de la fraise et la rotation de la pièce à usiner, ce qui a été réalisé à l'aide d'un système de poulies. C’est seulement avec son apparence qu’il est devenu pratique et possible d’utiliser largement les assemblages détachables boulon + écrou, dont la commodité consiste en un montage et un démontage multiples sans perte de qualités fonctionnelles.

À partir de la fin du XVIIIe siècle (comme il était encore plus tôt, ce n’est pas clair), des fils de grande taille ont été appliqués sur des pièces par forgeage à chaud: les forgerons ont frappé le flan brûlant du boulon avec un outil spécial de formage, un outil spécial de formage. La coupe de fils plus petits a été réalisée sur des tours primitifs. Les outils de coupe dans le même temps, le maître devait tenir manuellement, donc obtenir le même profil de fil permanent ne pouvait pas. En conséquence, le boulon et l’écrou ont été fabriqués par paires et cet écrou ne s’ajuste pas à l’autre boulon - ces joints filetés ont été maintenus dans un état vissé jusqu’à leur utilisation.

Cette avancée dans la fabrication et l'utilisation de fixations filetées associées à la révolution industrielle, qui a débuté au même dernier tiers du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne. Un trait caractéristique de la révolution industrielle est la croissance rapide des forces productives sur la base d'une industrie de la machine à grande échelle. Un grand nombre de machines nécessitait une énorme quantité de fixations pour leur production. De nombreuses inventions techniques connues de l’époque reposent sur l’utilisation de fixations filetées. Parmi eux, inventé par Eli Whitney, machine à filer et à égrener le coton de James Hargreaves. De plus, d’énormes consommateurs de fixations filetées sont devenus des chemins de fer qui se développent à une vitesse incroyable.

Depuis le développement et la distribution importants de pièces filetées en Grande-Bretagne au début, la dimension des paramètres de fil, ingénieurs et inventeurs du monde entier devait utiliser un anglais plutôt étrange, et il semble que cela ait été emprunté à certains ingénieurs plus anciens, dont l’existence est évidente les cathédrales sont encore aujourd'hui), mais gardées secrètes. Ils appellent le système anthropomérique: la mesure qui s'y trouve est une personne, ses jambes, ses mains - ce qui semble ridicule: après tout, tous les hommes sont différents - comment utiliser un tel système en l'absence de production établie d'un instrument de mesure? Il semble que les auteurs de l'explication de la signification du système de mesures anglais aient tenté de lier le fameux dicton à l'explication suivante: "L'homme est la mesure de tout" - l'une des inscriptions sur la façade située à l'entrée du temple d'Apollo-Soleil à Delphes.

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, les États-Unis d'Amérique du Nord étaient sous la domination coloniale de la Grande-Bretagne et utilisaient donc également le système de mesures anglais.

L'unité de base du système de mesures anglais est le pouce. La version officielle de l'origine de cette unité de mesure et de son nom indique que le pouce (du mot néerlandais duim est le pouce) est la largeur du pouce d'un homme adulte - là encore, c'est amusant: les doigts de chacun sont différents, et le nom et le prénom du paysan de référence ne sont pas signalés.

(illustration officielle - il doit y avoir une main, pour le dire gentiment, un homme plutôt grand)

Selon une autre version, un pouce provient d'une unité de mesure romaine (uncia), qui était à la fois une unité de longueur, de surface, de volume et de poids. C'est très étrange, mais les «scientifiques» disent qu'il y avait une telle unité de mesure universelle - oui! Dans chacune de ces variantes, une once représentait 1/12 d'une unité plus grande: longueur (1/12 de pied), surface (1/12 de pouce), volume (1/12 de sextarium), poids (1/12 de libra). Il s'avère que si un pouce correspond à 1/12 de pied (traduit par "pied"), alors, sur la base de la valeur actuelle d'un pouce, le pied doit mesurer environ 30 cm de long, puis un pouce correspond à environ 2,5 cm. un gars de référence avec un pied "standard"? L'histoire est silencieuse.

À un moment donné, le pouce anglais a été reconnu comme le principal. Étant donné que de nombreux pays du monde ont été forcés de se soumettre au gouvernement mondial anglo-néerlandais à la fin du 18ème et au début du 19ème siècle, de nombreux pays se sont vu imposer des «pouces» locaux dont la taille était légèrement différente de celle de l'anglais (viennois, bavarois, prussien, kurde)., Riga, français, etc.). Cependant, le plus commun a toujours été le pouce anglais, qui a finalement presque complètement remplacé tous les autres de la vie quotidienne. Pour sa désignation, un double trait (parfois même simple) est également utilisé, comme pour la désignation des secondes angulaires (″), sans espace derrière une valeur numérique, par exemple: 2 ″ (2 pouces).

Aujourd'hui 1 pouce anglais (plus simplement un pouce) = 25,4 mm.

Le problème critique qui ne pouvait pas être résolu dans les fixations avant le début du 19ème siècle était le manque d'uniformité parmi les fils coupés sur les boulons et les écrous dans différents pays et même dans différentes usines d'un même pays.

Eli Whitney, l'inventeur américain susmentionné de la machine à égrener le coton, a exprimé une autre idée importante: l'interchangeabilité des pièces dans les machines. La nécessité vitale pour la réalisation de cette idée, il a démontré en 1801 à Washington. Sous les yeux des participants, parmi lesquels se trouvaient le président John Adams et le vice-président Thomas Jefferson, Whitney étala sur la table dix piles identiques de détails de mousquets. Dans chaque pile, il y avait dix détails. Prenant au hasard une pièce différente de chaque tas, Whitney assembla rapidement un mousquet prêt à l'emploi. L'idée était si simple et pratique qu'elle a rapidement été empruntée par de nombreux ingénieurs et inventeurs du monde entier. Sur cette idée de l'interchangeabilité de E. Whitney, en fait, toutes les normes techniques actuelles GOST, DSTU, DIN, ISO et autres sont élaborées.

Dans le même temps, en Angleterre (Grande-Bretagne), où régnait une rivalité technique et technologique constante avec la France, directement et sur le territoire de leurs colonies, l’idée était longtemps née de toute entrave au développement de la production et à la progression de l’armée française en cas d’attaque éventuelle contre l’Angleterre ou les Britanniques. la colonie. L'imposition des Français et de tous les autres ennemis de la couronne britannique, un autre système de mesures (différent d'un pouce) dans la fabrication de pièces de machines et de mécanismes, y compris des éléments de fixation, permettrait à l'Angleterre "d'insérer des bâtons dans les roues" du système nouvellement adopté d'interchangeabilité en pouces et freiner de manière significative le développement technique et technologique de la France et de ses autres concurrents mondiaux; rendre impossible la réparation et l’assemblage d’équipements et d’armes anglais avec des pièces françaises ou non anglaises. La mise en œuvre de ce plan est devenue possible après l'organisation de la Grande Révolution française sous la supervision directe de la résidence anglaise en France. L’un des résultats de la Grande Révolution française a été l’introduction imminente d’un nouveau système de mesures métriques, qui s’est généralisé à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle en France. En Russie, le système de mesures métriques a été introduit par les efforts de Dmitri Ivanovich Mendeleev, qui a remplacé le "Dépôt de poids et balances exemplaires de l'Empire russe" par la "Chambre principale des mesures et balances", supprimant ainsi les anciennes mesures russes de la circulation générale. Et le système métrique en Russie s'est généralisé - et on peut le considérer comme une simple coïncidence - comme en France, après la révolution d'Octobre.

Le système métrique est basé sur le mètre (on pense que le grec «métrique» est une mesure). Dans les dessins, dans la documentation et dans la désignation des produits filetés, il est habituel d'indiquer toutes les dimensions en millimètres (mm).

Les auteurs du nouveau système de mesures ont convenu que 1 mètre = 1000 mm.

Par la suite, Napoléon, qui a uni presque toute l’Europe, a réussi à étendre le système métrique dans les pays subordonnés. Napoléon n'a pas capturé la Grande-Bretagne, et les Britanniques continuent à utiliser le système de mesures pouces étranger au reste des Européens, divisant ainsi les sphères d'influence et de protection dans la structure technique et technologique de la communauté mondiale. La même position est occupée par les Américains (également anciens Britanniques). Les Américains eux-mêmes et les Britanniques appellent leur système de mesures "impérial" (impérial), et pas du tout le "pouce", comme nous l'appelons. Avec les Américains, les autres "États coloniaux britanniques" utilisent le système de mesures "impérial": Japon, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, etc. Ainsi, l'empire britannique n'a disparu que géographiquement et aujourd'hui, ses provinces continuent à utiliser le système de mesures "impérial". Les cryptocolonies impériales utilisent le système de mesures métrique.

Le système de mesures métriques a été créé par les esprits avancés de cette époque, rassemblés sous le drapeau de la Grande Révolution française (nous avions tous des scientifiques de renom issus de l'école de l'Académie des sciences: Charles Augustin de Coulon, Joseph Louis Lagrange, Pierre-Simon Laplace, Gaspard Monge, Jean-Charles de Bord, etc..), par conséquent, tout dans ce système est simple, logique, pratique et subordonné aux nombres arrondis. Eh bien, sauf que la décomposition du temps en secondes, minutes et heures - provenant des anciens Sumériens avec leur soixantième système de nombres décimaux - introduit une incohérence dans le système de mesures métrique. Ou, par exemple, la division d'un cercle par 360 degrés. Les échos du système de numération sumérien sont conservés dans la division du jour en 24 heures, de l'année en 12 mois et dans l'existence d'une douzaine en tant que mesure de la quantité, ainsi que dans la division d'un pied en 12 pouces, car le système de mesures en pouces reposait sur un système sumérien beaucoup plus ancien.

Quelle que soit la façon dont le mathématicien Jean-Charles de Bord s'est battu avec d'autres universitaires pour la beauté logique des chiffres, il y avait 100 secondes en une minute, 100 minutes en une heure, 10 heures en jours (même un nouveau calcul pouvait être mis en circulation), mais finalement donc rien n'en est sorti. Des montres étonnantes avec un cadran de transition à deux standards sont montrées sur la photo.

Il semble assez logique de créer la gamme de tailles la plus simple de filetage métrique avec un pas de, disons, 5 mm :. M5; M10; M15; M20 M40. M50. et ainsi de suite Mais! Les machines et mécanismes existants au moment de la création du système de mesures métriques étant liés par leurs dimensions et leur configuration aux dimensions en pouces, il était nécessaire de s’adapter aux dimensions de raccordement existantes. De là, à première vue, des filets "étranges": M12 (pratiquement 1/2 "- un demi-pouce), M24 (remplace le fil 1"), M36 (c’est 1 1/2 "- un pouce et demi), etc. d.

Classification internationale des fils

À ce jour, les principales normes internationales relatives aux threads suivantes ont été adoptées (la liste est loin d'être exhaustive - il existe également un grand nombre de normes de thread non spéciales et spéciales qui sont acceptées au niveau international):

Actuellement, dans la technologie étrangère, la norme de sculpture la plus courante est la norme métrique ISO DIN 13: 1988 (première rangée du tableau) - nous utilisons cette norme en Ukraine (GOST 24705-81 pour la sculpture métrique est son propre fils). Cependant, d'autres normes sont utilisées dans le monde entier.

Les raisons pour lesquelles les normes de filetage internationales diffèrent sont déjà décrites ci-dessus. Vous pouvez également ajouter que certaines normes de filetage sont spéciales et que l'utilisation de tels filets est limitée au nombre de pièces comportant ce filetage (par exemple, le filetage de tuyau, inventé par l'ingénieur-inventeur anglais Whitworth, BSP n'est utilisé que dans des parties de raccordements de pipeline).

Filetage cylindrique métrique

Les filetages métriques utilisés pour les fixations sont différents, mais les plus courants sont les filetages cylindriques métriques (c'est-à-dire que la partie filetée a une forme cylindrique et que le diamètre du filetage ne change pas sur la longueur de la pièce) avec un profil triangulaire avec un angle de 60 0

La discussion qui suit se concentre uniquement sur le filetage métrique le plus commun - cylindrique. Dans un filetage métrique cylindrique, le diamètre extérieur du filetage du boulon est déterminé pour déterminer la taille du filetage des pièces vissées. Il est difficile de mesurer le filetage exact de l'écrou. Pour connaître le diamètre du filetage de l'écrou, il est nécessaire de mesurer le diamètre extérieur du boulon correspondant à cet écrou (sur lequel il est vissé).

M - diamètre extérieur du filetage du boulon (écrou) - désignation de la taille du filetage

H - la hauteur du profil du filetage métrique du filetage, H = 0,866025404 × P

P - Pas du filetage (distance entre les sommets du profil du filetage)

dCP - diamètre moyen du fil

dVN - diamètre du filetage intérieur de l'écrou

dDans - diamètre du filetage intérieur du boulon

Indiqué par métrique gravé lettre latine M. Sculpture peut être grand, petit et très petit. Pour les gros fils normaux adoptés:

  • si le pas du fil est grand, la taille du pas n'est pas écrite: M2; M16 - pour les noix; M24x90; M90x850 - pour le boulon;
  • si le pas du fil est petit, la taille du pas est écrite dans la notation par le symbole x: M8x1; M16x1,5 - pour la noix; M20x1,5x65; M42x2x330 - pour le boulon;

Le filetage cylindrique métrique peut avoir les directions droite et gauche. La direction de base est considérée comme la bonne direction: elle n’est pas indiquée par défaut. Si la direction du fil est laissée, alors après la désignation, le symbole LH est placé: М16LH; M22x1,5LH - pour les noix; M27x2LHx400; M36LHx220 - pour le boulon;

Filetage métrique de précision et de tolérance

Le filetage cylindrique métrique varie en précision de fabrication et est divisé en classes de précision. Les classes d'exactitude et les champs de tolérance d'un filetage métrique sont donnés dans le tableau:

5sklad.ru Matériaux de construction et de finition

31.26 Filetage métrique et filetage - Différence et application

Dans notre monde métrique, il est parfois difficile de naviguer dans d'autres systèmes de mesure. Nous nous demandons parfois comment les Américains ou les Britanniques peuvent utiliser des mesures obsolètes de longueur, de masse, de surface, etc. Et, à leur tour, ils ne nous comprennent pas - ils vivent selon les lois d’un système de mesure unifié. Cependant, comme dans toute règle, il existe certaines exceptions compréhensibles pour tous - pour les résidents d'Amérique, d'Albion, d'Europe et de Russie. Cet article est consacré à une revue des fils de tuyauterie et métriques, que l’on rencontre souvent assez souvent dans la vie quotidienne.

Filets métriques et leur application

Les connexions filetées sont très courantes dans la construction, l'ingénierie, l'ingénierie, l'aérospatiale et dans la vie quotidienne. Même les enfants de la maternelle savent ce que sont une vis et un écrou, car les cours avec un designer ne peuvent se passer de ces détails. Bien que la première vis ait été inventée par Archimède et que nos ancêtres utilisaient beaucoup la transmission à vis dans des presses pour extraire l’huile des graines d’olive et de tournesol, ainsi que pour lever de l’eau pour irriguer les champs, l’idée de créer un véritable joint à vis a été réalisée Ce n’est qu’au XVe siècle que l’un des horlogers suisses parvient à sculpter les premiers écrous et vis à l’aide des dispositifs les plus simples.

Cependant, l'idée rationnelle que le fil devrait être le même dans tous les pays du monde, l'humanité n'est pas venue bientôt. Ainsi, le filetage métrique est apparu et a été décrit dans les normes seulement après l’introduction d’un système unifié de mesures basé sur les normes de mètre, kilogramme et seconde. Ainsi, l’émergence et la large distribution des fils métriques remontent à la fin du 19e siècle. Jusque-là, les fils de pouce dominaient le monde.

La principale différence entre un filetage métrique et un filetage en pouces réside dans le fait que tous ses paramètres sont liés au millimètre et que le triangle équilatéral est la base du profil du fil car toutes ses dimensions angulaires sont identiques et égales à 60 degrés. Lors de la normalisation des raccords filetés métriques, il est important que l'écrou et le boulon correspondent non seulement aux dimensions angulaires du filetage, mais également à son diamètre et à son pas. Beaucoup, surtout ceux qui ont des voitures, ont fait face à un phénomène incompréhensible lorsque la vis et l'écrou ont le même diamètre, mais il est impossible de visser la vis dans l'écrou. Cela suggère qu’à cet endroit un filetage est utilisé avec un pas plus petit et que, pour que la vis soit vissée sans problème, son pas de filetage doit également être réduit.

Les normes décrivant les filets métriques indiquent qu’ils doivent être désignés par la lettre M, puis le diamètre du fil et son pas sont indiqués. La plage de diamètre du filetage métrique varie de un à six cent millimètres. La variation du pas de filetage est comprise entre 0,075 et 3,5 mm. Les fils à petit pas sont utilisés pour les outils de mesure, les fils à pas moyen pour les pièces et composants chargés et fonctionnant dans des conditions de vibration, et les fils à grand pas sont utilisés pour la fixation de structures porteuses lourdes.

Lors de la création de normes pour les filetages métriques, différentes tolérances ont été prises en compte, qui définissent le degré d'arrondi du bord extérieur du filetage et les déviations par rapport au profil afin que la vis et l'écrou puissent être serrés librement avant la butée à l'aide d'une main.

Bien que les filetages métriques n'aient pas trouvé une large application dans les joints scellés, cette possibilité est incluse dans les normes. Ainsi, le filetage portant la désignation MK est utilisé pour les connexions auto-étanches en raison de la conicité des filets externe et interne. De plus, pour une connexion étanche, il n'est pas nécessaire que la vis et l'écrou soient coniques. Assez pour que ce fil soit coupé sur la vis.

Le fil métrique cylindrique est assez rare. Sa désignation est MJ. La principale différence entre la vis, qui présente un rayon de creux plus grand sur le filetage, confère à la connexion filetée basée sur le filetage métrique cylindrique des propriétés de résistance à la chaleur et à la fatigue plus élevées. Ce fil est utilisé dans l'industrie aérospatiale. Cependant, dans l'écrou avec ce filetage, vous pouvez serrer la vis métrique habituelle.

Malgré la prévalence universelle du filetage à droite dans tous les dispositifs et mécanismes, il est toujours nécessaire d'utiliser des filets à gauche pour mettre en œuvre certaines fonctions. Le filetage métrique à gauche n'est pas différent du filetage à droite, à l'exception du sens de rotation qui est opposé aux vis à droite. Si la vis normale est tournée dans le sens des aiguilles d'une montre, celle de gauche est dévissée dans le même sens.

Il est également parfois possible de rencontrer plusieurs threads métriques. Il diffère en ce que sur le boulon et l’écrou coupent simultanément non pas une spirale, mais deux voire même trois. Le filetage multiple est souvent utilisé dans les équipements de haute précision, par exemple dans les équipements photographiques, afin de positionner de manière unique la position des pièces lors de la rotation mutuelle. Ce fil se distingue de l’habituel tour par deux ou trois tours à la fin.

Malgré l'utilisation très répandue des filets métriques, dans de nombreux pays développés du monde, on appelle traditionnellement des filets en pouces. Un filetage de tuyau est mesuré universellement en pouces. Et, malgré les fortes différences entre ces types de fils, les plombiers du monde entier n'ont pas besoin d'expliquer les différences entre un tuyau d'un demi-pouce et un tuyau de trois quarts.

Fils de pouce et leur utilisation

La différence entre les filets en pouces et les métriques est qu’ils ont un angle de 55 degrés à la pointe du filetage. Le pas de filetage est calculé comme le rapport entre le nombre de filets par pouce de la longueur du filetage. Sous le pouce, comprenez la distance égale à 2,54 cm, ce qui correspondait initialement à la longueur de la première phalange du pouce humain, qui est presque la même pour tous.

Comme l'angle au sommet est différent de celui des filets métriques, il n'est pas possible de combiner des filets métriques et en pouces. Dans les pays dotés d'un système métrique, seuls des filetages de pouce de tuyau sont désignés, désignés par la lettre G. La lettre est suivie d'une valeur fractionnaire ou entière, ce qui ne signifie pas la quantité de fil, mais le jeu conditionnel du tuyau en pouces ou en fractions de pouce. Une particularité des filets de tuyau est le fait qu’il prend en compte l’épaisseur des parois du tuyau, qui peuvent être plus épaisses ou plus minces, en fonction du matériau utilisé et de la pression de travail pour laquelle les tuyaux sont conçus. Par conséquent, la norme de filetage en pouce est comprise et acceptée dans le monde entier comme une exception aux règles métriques.

En plus d'un simple filetage cylindrique, il existe un filetage conique. Il présente les mêmes caractéristiques qu'un tuyau ordinaire, à l'exception du cône, ce qui vous permet de créer des connexions plus étroites. Désigné par la lettre R pour le thread externe et Rc pour le interne. Le filetage à gauche est également marqué des lettres LH, suivies de la valeur numérique en parties entières et fractionnaires d'un pouce.

Pour une utilisation dans d'autres composés, à l'exception de la plomberie, aux États-Unis et au Canada, les filetages en pouces sont utilisés avec un angle au sommet de 60 degrés. Il existe une gamme assez large de ces filets, qui diffère par la plage de pas de filetage et d'autres caractéristiques. Il est à noter que certains filets de rangées en pouces coïncident avec des fils métriques, ce qui peut parfois être bon. Par exemple, en phototechnique, le diamètre du fil de connexion, à travers lequel la caméra est fixée à un trépied, est le même dans le monde entier, quel que soit le pays de fabrication, car les caractéristiques de ce fil sont les mêmes pour les filets métriques et en pouces.

Cependant, ne confondez pas le fil industriel anglais en pouces, approuvé en 1841, et développé par Joseph Whitworth lui-même. Ce fil est presque le même tuyau, car il a un angle de 55 degrés au sommet. Les vis et les écrous avec un tel filetage ne sont pas compatibles avec les fixations en pouces d'Amérique et du Canada.