Quelle est la différence de filetage en pouce par rapport au tuyau métrique

Le filetage en pouces est utilisé dans les canalisations métalliques et les raccords en plastique et en métal. Cet article vous indiquera quels paramètres il caractérise, comment il est mesuré sur les surfaces interne et externe des structures et comment il diffère de la version métrique de la connexion filetée.

Options de filetage en pouces

Tous les threads sont caractérisés par les paramètres suivants:

  • Step - la distance à laquelle les sommets ou les bases de spires ou de threads adjacents.
  • La profondeur est la distance entre le haut et le bas.
  • Angle de profil. C'est le nom de l'angle visible dans le plan de coupe et situé entre les côtés des spires adjacentes.
  • Diamètre extérieur - la distance entre les sommets des tours opposés.
  • Le diamètre intérieur est la distance entre les creux des dents opposées (le diamètre du cylindre sur lequel le filetage est vissé).

Selon GOST 6357, le profil de filetage en pouces représente un triangle équilatéral avec un angle au sommet de 55 ° (filetage Vitvor) ou 60 ° (normes américaines UNC et UN). Le diamètre extérieur ici n'est pas mesuré en millimètres, mais en pouces. La caractéristique principale est le nombre de tours situés sur une dimension de pouce. Dans le système américain, deux types d’étapes sont utilisés: grand (UNC) et petit (UNF).
Faites attention! Les bobines doivent avoir la même taille de pas. Si la distance entre eux est différente, il est impossible de sélectionner le boulon ou l'écrou correspondant à la connexion filetée.

Le pouce habituel (indiqué par la barre “), qui est égal à 25,4 mm, mesure le diamètre intérieur du filetage. Il est à noter que dans cette situation, ils ont recours à une unité de mesure unique - un pouce de tuyau de 33,249 mm. Ici, les dimensions du filetage en pouce, en plus du diamètre interne, incluent l'épaisseur des deux parois du profilé.
Par exemple, pour une conduite en acier d'un diamètre de 5 pouces de l'intérieur, la valeur de coupe est de 127 mm et celle de l'extérieur de 166,245 mm.

Note! Une exception est considérée comme un filetage de tuyau cylindrique de 1/2 pouce, dans lequel le diamètre extérieur est de 21,25 mm.

La coupe métrique et ses différences

En plus de la mesure en pouces utilisée dans les pipelines, il existe un filetage métrique utilisé dans d'autres domaines de la vie. Il se caractérise également par un diamètre et un pas. Cette coupe présente un profil en forme de triangle équilatéral dont l'angle au sommet est de 60 °. Le dessin des fils se fait par petites et grandes étapes. La première est marquée de la lettre M avec un chiffre indiquant le diamètre nominal (par exemple, M20). Lorsqu'il est finement tranché, un pas est ajouté. La désignation a donc la forme suivante: M20x1,5.
La différence de filetage en pouce par rapport au tuyau métrique est la suivante.

  • Dans la version métrique, le calcul de toutes les tailles est effectué en millimètres et non en pouces.

Cela vaut également pour le pas de filetage qui, dans la version en pouces, est caractérisé par le nombre de rainures qui s'adaptent sur une section de pouce du profilé. Par exemple, dans un système d'alimentation en eau, seules deux versions du «pas» fileté sont utilisées - pour 11 filetages (égal au pas métrique de 2,31 mm) et 14 tours (égal au pas métrique d'environ 1,8 mm).

  • Les produits diffèrent par le profil sculpté de la crête. Dans la version en pouces, la taille de l'angle supérieur du «triangle» est inférieure de 5 degrés à celle de la version métrique. Par conséquent, la pointe de la bobine est plus nette et la pointe des dents est arrondie.
  • Les produits avec un type métrique de vis de coupe sont mesurés au sommet et en pouces - seulement aux creux (malheureusement, cette règle est souvent ignorée).
  • Dans GOST, non seulement les nombres entiers sont indiqués, mais également les valeurs fractionnaires des valeurs en pouces de tube.

Faites attention! Pour mesurer le pas de filetage, utilisez un outil spécial - jauge de filetage. Si nécessaire, il est remplacé par une règle ordinaire ou un autre appareil de mesure disponible.

Pour simplifier la détermination des rapports de ces deux dimensions, les documents de réglementation contiennent des tableaux de filetages en pouces et métriques pour les tailles courantes.
La différence entre ces différents systèmes de calcul des paramètres de vis de coupe rend difficile la détermination de certaines valeurs, mais une étude minutieuse permet de les résoudre. Nous espérons un résultat positif!

Inch pipe thread - méthodes de coupe

Les filetages des tuyaux en pouces ne sont coupés que sur des tuyaux en métal ou utilisés dans la production de raccords en plastique et métalliques. Dans tous les autres liens filetés utilisés dans «l'économie nationale», d'autres types de fils sont pratiqués. En un mot, de nos jours (et dans notre pays), les «pouces» ne se retrouvent que dans les pipelines.

Et dans cet article, nous allons familiariser nos lecteurs non seulement avec les paramètres qui caractérisent le filetage en pouce, mais également avec les moyens de «couper» un tel filetage sur les surfaces interne et externe des tuyaux et des raccords. De plus, le matériel listera les différences entre les variantes de pouce et de tuyau.

Caractéristiques du filetage en pouces

Le document réglementaire, qui décrit un filetage au pouce cylindrique - GOST 6357-81 - insiste sur le fait que les caractéristiques principales d’un tel filetage sont son diamètre et son pas. De plus, sous le diamètre du filetage, comprenez soit la distance entre les points supérieurs opposés situés sur le dessus des crêtes filetées (diamètre extérieur), soit la distance entre les points inférieurs opposés située sur les creux de la rainure filetée (diamètre intérieur). La différence de ces diamètres détermine la hauteur du profil du filetage.

Le prochain pas caractéristique du filetage est défini comme la distance entre deux dépressions adjacentes ou deux arêtes adjacentes. Et le pas du fil est toujours le même, car il n'est pas mesuré. Après tout, la distance entre les bobines devrait être stable. Sinon, nous ne pourrons pas prendre une paire (écrou ou boulon) sous le raccord fileté.

Métrique et filetage - quelle est la différence?

Il faut dire que pour formuler les caractéristiques essentielles d'un filetage métrique - pas et diamètre - ils utilisent les mêmes définitions. Après tout, la différence entre le filetage métrique et en pouce n’est pas si grande. Ainsi, aux différences les plus notables, soulignant la version en pouces, incluent également la forme du profil du peigne fileté.

Dans le fil de pouce, ce profil a l’air plus «vif» - le coin supérieur du «triangle source» du profil du fil est de 55 degrés.

De plus, en plus de la forme du profilé, le filetage métrique de la conduite diffère de la version de la conduite en termes de tailles de pas et de diamètres. Après tout, la version métrique de toutes les tailles est calculée en millimètres. Eh bien, le pas et le diamètre de la version de tuyau sont calculés en pouces. Et pas du tout dans ces pouces, qui correspondent à 2,54 centimètres, mais dans des pouces spéciaux de tuyaux, correspondant à 3,33 (ou plus précisément, 3,33349) centimètres.

Taille du filetage en pouces

Et sur un système aussi inhabituel de calcul des dimensions, le principal document réglementaire, qui décrit le filetage en pouces - GOST 6357-81, insiste. Dans cet ensemble de normes, non seulement des valeurs entières, mais aussi des valeurs fractionnaires de "pouces de conduite" sont indiquées. Par exemple, l'un des assortiments de filetage de tuyau est noté ¾ pouce, ce qui correspond à presque 25 millimètres.

Le pas du filetage dans la version "tuyau" est considéré non pas en millimètres, mais en filets - le nombre de rainures découpées dans un tube de mesure d'un pouce. Par exemple, les conduites d'eau conventionnelles n'ont que deux options pour le «pas» du filetage: 11 filets (correspond à un pas métrique de 2,31 mm.) Et 14 filets (correspond à un pas métrique d'environ 1,8 mm).

Bien entendu, de tels systèmes bizarres de calcul de la hauteur et du diamètre rendent un peu difficile la détermination de ces quantités.

Détermination du pas de filetage et mesure de son diamètre

Pour déterminer le diamètre et la mesure du pas et du filetage métrique, nous utilisons les mêmes outils: jauges, peignes (jauges filetées) et compteurs mécaniques (compas, micromètres, etc.). Par conséquent, la mesure de ces paramètres sera mise en œuvre selon les mêmes règles dans les versions "métrique" et "pipe".

Vous pouvez utiliser comme raccord un raccord ou un raccord sur lequel le filetage externe ou interne est coupé avec des paramètres connus. Le pas de pas est simple: le boulon est vissé dans le filetage et, si le processus ne pose pas de problèmes, et que le boulon lui-même est fermement installé dans le tuyau, le diamètre et le pas du filetage dans le tuyau sont considérés comme définitifs. Sinon, le processus est répété avec le calibre suivant. Jusqu'à ce que la définition du pas du filetage métrique ou de son équivalent de tuyau ne soit pas le point final.

Rezbomer "fonctionne" encore plus facilement. Ses plaques de mesure sont comme un ensemble de limes à ongles. Et ces limes à ongles doivent être attachées au fil, coupées dans un tuyau (ou sur sa surface interne). Si le profil de la lime à ongles coïncidait avec le profil du tuyau - ils sont évalués "à la lumière" - le filetage correspond alors à la valeur indiquée sur la plaque de mesure du filetage. Caliper ne peut mesurer que le diamètre extérieur du filetage. Le micromètre convient pour la même opération. Par conséquent, le meilleur outil pour déterminer le pas et le diamètre du filetage sont les calibres et les calibres de filet.

Méthodes de coupe de fil de pouce

Le filetage métrique et son équivalent de tuyau sont coupés sur la surface intérieure ou extérieure de deux manières seulement: mécanique et manuelle. L'enfilage manuel implique l'utilisation d'outils tels qu'un taraud et une matrice. Et à l'aide d'un robinet, un filetage interne est coupé et, à l'aide d'une matrice, un filetage externe.

La technologie de filetage manuel est mise en œuvre comme suit:

  • Le tuyau est fixé dans un étau, le robinet est inséré dans la roue motrice et la matrice est insérée dans le porte-matrice.
  • Ensuite, placez la plaque sur le tuyau et insérez le robinet dans le tuyau. Ensuite, en tournant les poignées du bouton ou du porte-matrice, vissez ou vissez le robinet ou la matrice sur le tuyau.
  • Si nécessaire, l'opération est répétée plusieurs fois, en coupant progressivement à travers le corps du tuyau jusqu'à une profondeur égale à la hauteur du profil du filetage.

Bien entendu, le filetage extérieur et intérieur ne se coupe pas simultanément, mais de manière séquentielle. Cependant, le plus souvent, l'utilisateur s'intéresse aux pièces à surface filetée unilatérale - interne ou externe.

La méthode mécanique de filetage est plus facile à repasser:

  • Le tuyau est serré dans le mandrin d'un tournevis, dans le support duquel se trouve un couteau à fileter.
  • Machine inclure, dans le tuyau (ou tuyau) chanfrein.
  • Après le chanfreinage, le couteau est amené sur la surface extérieure ou intérieure et le fil est mis en marche, après avoir préalablement réglé la vitesse du mouvement du support.

Bien sûr, la matrice et le taraud peuvent être utilisés sur la machine, en fixant les outils soit à l'avant, soit à la contrepointe, mais la formation d'un filetage au ciseau donne un meilleur résultat (en supposant la qualification du retourneur).

Tailles de filetage. Désignation. GOST

Table des matières:

Il semblerait que dans les tuyaux du complexe? Connectez-vous et cool. Mais, si vous n'êtes pas un plombier et pas un ingénieur avec une éducation spécialisée, alors vous aurez sûrement des questions pour des réponses auxquelles vous devrez aller où vos yeux sont. Et ils sont probablement à la recherche de la première chose sur Internet)

Nous avons déjà parlé des diamètres de tuyaux métalliques dans ce matériau. Aujourd'hui, nous allons essayer de clarifier les connexions filetées des tuyaux à des fins diverses. Nous avons essayé de ne pas encombrer l'article de définitions. La terminologie de base contient GOST 11708-82 avec laquelle tout le monde peut se familiariser.

Tuyau fil cylindrique. GOST 6357 - 81

Unité de mesure: pouce

Classe de précision: classe A (augmentée), classe B (normale)

Pourquoi en pouces?

La taille en pouces nous est venue de collègues occidentaux, puisque les exigences du GOST agissant dans l'espace post-soviétique sont formulées sur la base du fil BSW (British Standard Whitworth ou Whitworth). Joseph Whitworth (1803 - 1887), ingénieur concepteur et inventeur dans la lointaine 1841, a démontré le profil de vis du même nom pour les connexions détachables et l'a positionné comme une norme universelle, fiable et pratique.

Ce type de fil est utilisé à la fois dans les tuyaux eux-mêmes et dans les éléments des raccords de tuyaux: écrous de blocage, raccords, équerres, tés (voir la photo ci-dessus). Dans la section du profil, nous voyons un triangle isocèle avec un angle de 55 degrés et des arrondis sur les sommets et les creux du contour, réalisés pour une étanchéité élevée du joint.

Les connexions filetées sont faites sur des tailles allant jusqu'à 6 ”. Tous les tuyaux de plus grande taille pour la fiabilité du raccordement et empêcher la rupture sont fixés par soudure.

Symbole dans la norme internationale

Indique la lettre G et le diamètre de l'alésage (Ø intérieur) du tuyau en pouces. Le diamètre extérieur du filetage lui-même n'est pas présent dans la désignation.

Exemple:

G 1/2 - filetage cylindrique extérieur, diamètre intérieur du tuyau 1/2 ". Le diamètre extérieur du tuyau sera de 20,995 mm, le nombre de marches sur une longueur de 25,4 mm sera de 14.

La classe de précision (A, B) et la direction des bobines (LH) peuvent également être indiquées.

Par exemple:

G 1 ½ - B - Filetage de tuyau cylindrique, Ø intérieur 1 ½ pouce, classe de précision B.

G1 ½ LH- B - Filetage de tuyau cylindrique, Ø interne 1 ½ pouce, classe de précision B, gauche.

La longueur de fixation est indiquée en dernier en mm: G 1 ½ -В-40.

Pour un filetage cylindrique interne, seul le Ø du tuyau pour lequel le trou est prévu sera indiqué.

Différence entre les métriques et les filetages et leurs paramètres

Les connexions filetées sont l’une des principales méthodes de jonction des éléments des lignes de pipeline. Parfois, lorsqu’on installe des lignes avec des tuyaux avec leurs propres mains, il est possible de rencontrer leurs différents types. Par conséquent, lors du choix des matériaux et des composants pour la tuyauterie indépendante des appareils, il est utile de connaître la différence entre les filetages métriques et les tubes.

Selon les normes reconnues, les filetages des tuyaux sont mesurés en pouces spéciaux et ordinaires, il en a de plusieurs types qui, en fonction du but, diffèrent de certains paramètres. Avec la coupe manuelle ou mécanique indépendante sur les tours, ces différences doivent être prises en compte afin de choisir les bonnes dimensions offrant les meilleurs joints de qualité pour certaines conditions de fonctionnement.

Fig.1 Dimensions du profil des filets coniques

Pourquoi en pouces

Bien que le système de mesure métrique soit omniprésent dans le monde et que le pas de filetage soit lié au millimètre, tous les équipements modernes de plomberie, de pompage, de chauffage et autres systèmes utilisant des conduites sont conçus pour un système de mesure en pouces.

Cela est dû au fait que le système non métrique ainsi que tous les équipements nous sont parvenus des pays développés du monde, où toute l'industrie du XVe siècle était centrée sur le pouce anglais, approximativement égale à la largeur du pouce de 25,4 mm. Le système avec l’unité dimensionnelle principale de 1 mètre, apparue beaucoup plus tard au 19ème siècle, est utilisé partout, mais n’a jamais été en mesure de déplacer des pouces des mesures d’éléments d’équipement, de conduites d’eau et de gaz.

Cela est dû en partie au fait qu'il est trop peu pratique de compter les dixièmes de millimètres et en même temps que la précision en souffre, tandis que les éléments filetés sont plus faciles à désigner et à produire. Dans la fabrication de la plomberie domestique, le pas standard est de 1/4 ″ - 6 fois plus que le millimètre et vous permet de réduire considérablement le nombre de tailles de raccords de raccordement pour robinetterie sanitaire.

Fig.2 Profil cylindrique et ses dimensions

Paramètres de fil

Tout fil est déterminé par les indicateurs:

  • Diamètre extérieur Correspond à la distance entre les sommets des arêtes de différents côtés et est égale à la circonférence du cylindre utilisé pour la coupe.
  • Diamètre intérieur La distance entre les vallées des arêtes profilées diamétralement situées.
  • Pas ou bouger. La distance entre les sommets du profil du filetage. Dans les molettes tubulaires, il est mesuré en tours par pouce.
  • Angle de profil. L'angle de l'arête conique mesuré en degrés.
  • Profondeur La hauteur de la crête du sommet à la base.

Filetage domestique

Domestic GOST régule deux types principaux de filetage de tuyau: conique et cylindrique, dont la principale différence réside dans le profil de la pièce. Dans le premier cas, il est de forme conique (conicité 1 à 16), dans le second type, la base est une billette cylindrique.

On connaît également les versions américaines des normes NPSM et NPT relatives au moletage en tube, la principale différence est l’angle de profilé de 60 degrés. Analogue domestique de la norme américaine NPT - GOST 6111-52 pour les filetages coniques avec un angle de crête de 60 degrés.

Fig. 3 table de filetage conique

Filetage conique selon GOST 6211-81 et son marquage

Les raccords filetés de ce type sont conçus pour fonctionner dans des conditions de haute pression. Ils sont utilisés dans les systèmes hydrauliques d'un outil mobile, entraînant de la machinerie lourde (stations hydrauliques), pour connecter des flexibles et des raccords conçus pour une pression de 700 bars ou plus. Ce type de connexion filetée présente les caractéristiques suivantes:

  • GOST régule non seulement le diamètre extérieur maximal de 6 ″, mais également la longueur de la coupe, qui est divisée en pleine longueur et la partie travaillante.
  • La pente du cône a un rapport de 1:16 sur toute la longueur, le tracé de l'encoche filetée comprend quatre positions et est attaché au diamètre extérieur.
  • Le marquage comprend le diamètre nominal du filetage en pouces et le type de produit, indiqué par la lettre latine R avec les caractères supplémentaires C et P, qui signifie coupe interne conique ou cylindrique interne. La direction est indiquée pour une exécution à gauche et porte le symbole LH.

Fig.4: Tuyau cylindrique en pouces

Filetage cylindrique selon GOST 6357-81 et sa désignation

Les filetages en pouces de forme cylindrique sont utilisés pour raccorder les canalisations métalliques des systèmes d’eau et de gaz. Le moletage interne est compatible avec le cône extérieur conformément à GOST 6211-81. Dans sa fabrication, la base a été adoptée par le petit fil de Whitworth (marquage européen BSW), il est compatible avec une autre norme européenne BSP, ses principaux paramètres sont les suivants:

  • Comme dans le cône, la taille maximale de la découpe des flans filetés est de 6 pouces de tuyau.
  • Le pas a 4 tailles standard avec le nombre de filets 11, 14, 19, 29 par pouce standard, il est lié au diamètre extérieur.
  • Les diamètres extérieurs sont divisés en deux lignes qui, lorsqu'elles sont mesurées, sont généralement désignées par des chiffres. Lors du choix des tailles, la préférence est donnée à la première ligne. Contrairement au cône, la longueur cylindrique n’est pas réglée.
  • La désignation d'un filetage cylindrique comprend le symbole G, la taille et la classe de précision, la version de gauche est complétée par les caractères LH. La désignation peut être renseignée sur la longueur de vissage L en millimètres, qui sont ajoutés à la fin. Par exemple, la désignation G1 1/2 LH - B - 50 indique un filetage à gauche cylindrique de classe de précision B avec un diamètre de 1/2 ″ et une longueur de 50 mm.

Fig. 5 Tableau des normes pour les filetages coniques en pouces NPT et GOST 6111-52

Différence entre les métriques et les filetages

Les principaux indicateurs du moletage fileté sont leur diamètre et leur pas, qui sont régis par les réglementations en vigueur.

Le filetage métrique répandu utilisé dans toutes les sphères de l'industrie diffère de celui de la canalisation en ce qui concerne les paramètres suivants:

Dimensions Le diamètre du tuyau a un diamètre extérieur qui est un multiple du diamètre du tuyau fixé spécial (33,24 mm). Et ses dixièmes, tandis qu'un pouce n'est pas un multiple de l'unité de mesure en millimètres. Il est clair que l'élément avec découpe en pouces ne peut pas convenir en termes de dimensions au produit, fabriqué selon les normes métriques. Dans le filetage de tuyau, le pas est mesuré en nombre de filets par pouce - il en résulte que le pas de filetage en millimètres ne coïncide pas avec celui en pouces.

Tout ce qui précède signifie qu'en pratique, vous ne pouvez pas visser l'écrou métrique sur un boulon, les détails ne concordant pas le long du parcours et du diamètre.

Angle de profil. La coupe de tuyau, réglementée par les normes domestiques GOST 6211-81, 6357-81, a un profil en triangle équilatéral avec un angle de cône-arête de 55 degrés, alors qu'en métrique ce chiffre est de 60 degrés. Il est clair qu’outre le diamètre et le pas différents, ces assemblages filetés ne pourront pas fonctionner par paires en raison de l’angle différent des arêtes coniques.

Fig. 6 fils NTPS

Moletage. Le moletage par filetage de tuyau est effectué sur les pièces à usiner, en tenant compte de l'épaisseur de leurs parois et de leurs dimensions extérieures. Ceci vous permet d'obtenir l'assemblage le plus résistant des produits, en fonction de leurs caractéristiques physiques et mécaniques. Le filetage du tuyau diffère de la mesure en ce que, conformément à la norme, un pas distinct est défini pour chaque diamètre - ceci permet, tout en respectant les normes, de garantir un joint fileté avec une résistance élevée et calculée précédemment.

Marquage et désignation. Dans les normes nationales, les dimensions filetées du tuyau principal sont liées à un pouce (indiqué par une ou deux barres obliques), tandis que les dimensions métriques sont exprimées en millimètres. La principale différence des espèces dans l'indication du parcours - dans la version en pouces indique le nombre de fils par 1 ″.

Fig. 7 Table de filetage métrique conique

Coupe de tuyaux à faire soi-même

Comme métrique, le filetage du tuyau est externe et interne, est réalisé par des moyens manuels ou mécaniques. Pour créer une coupe manuelle, utilisez des tarauds (pour les entailles internes) et des matrices (pour couper des surfaces externes).

Le filetage indépendant sur le tuyau à l'intérieur et à l'extérieur est effectué dans l'ordre suivant:

  1. Avant de couper, ils rectifient les bords extérieurs ou intérieurs, formant ainsi un petit chanfrein - ceci aide à installer l'outil de coupe sans déformation. Il est également nécessaire de disposer d’huile moteur à la main, qui lubrifiera la surface du tuyau et l’outil de coupe pendant les travaux.
  2. Le tube est solidement fixé dans un étau et lubrifié avec de l'huile moteur, la matrice est fixée dans le porte-matrice et le taraud dans la roue motrice, après quoi l'outil est mis ou inséré dans le tube.
  3. En tournant la matrice ou le taraud, vissez-les dans la pièce à la profondeur requise. Le mouvement de rotation s'effectue dans l'un et l'autre côté, avec une grande profondeur de coupe de la plaque ou du taraud périodiquement enlevé et nettoyé des copeaux avec la surface de la pièce.

Fig.8 Manière manuelle de créer un fil

Pour une exécution de haute qualité du fil coupé, deux types de matrices et de tarauds sont utilisés: le brouillon et la finition, le premier, plus développé, passe le passage au début, après quoi la finition est terminée.

S'il y a un tour dans le ménage, une méthode de coupe mécanique est utilisée et le travail effectué comprend les opérations suivantes:

  1. Le tuyau est fixé dans le mandrin d'une machine à tourner, un couteau spécial est installé dans son étrier.
  2. Incluez la machine, définissez les modes spécifiés de vitesse de broche et de déplacement de l’étrier avec une fraise, ainsi que la profondeur de la fraise. La coupe de la surface extérieure du tuyau est réalisée avec de l'huile de lubrification ou du liquide de refroidissement.
  3. Au début, le chanfrein est coupé, puis des passes sont effectuées, chacune augmentant progressivement la profondeur de la fraise. Le dernier passage est effectué avec une élimination de métal minimale à bas régime.

Fig. 9 Faire des fils sur un tour

Dimensionnement du fil

La détermination du diamètre et de la course du filetage en pouces peut être nécessaire dans le cas du choix des pièces pour leurs paramètres, similaires à ceux utilisés.

Pour établir ces valeurs en utilisant des outils similaires aux jauges métriques, aux pinces à filetage en peigne, aux compas d'épaisseur. L’utilisation de produits aux caractéristiques connues est une autre option à la disposition des ménages pour obtenir les informations nécessaires. Dans ce cas, le serrage de l'écrou avec un diamètre connu et un pas sur le boulon ou inversement, si le processus se déroule sans heurts et que la connexion est fermement fixée, cela aide à déterminer les dimensions souhaitées.

Le processus de détermination du diamètre avec un pied à coulisse ne posera pas de problème, même pour l’étudiant, ainsi que de mesurer les progrès à l’aide d’un calibre à peigne. Afin de déterminer le pas, des plaques en forme de peigne avec un profil coupé sont appliquées sur la surface rayée et, si elles coïncident, le pas est déterminé par marquage sur les peignes.

Des calibres spéciaux sont utilisés pour déterminer avec précision le diamètre interne, le pas et le contrôle de qualité du produit dans l'industrie. Déterminer le filetage sur le tuyau avec leur aide peut être vissé dans les parois intérieures ou extérieures du produit.

Fig.10 Outil pour déterminer le pas et le diamètre du filetage

Il existe de nombreux paramètres pour lesquels les filetages de tuyaux diffèrent métriques: outre le fait que le premier angle de virage est de 55 degrés, ses dimensions sont interconnectées (chaque diamètre correspond à un nombre de tours correspondant) et est lié à des pouces. En même temps, le GOST indique des pouces de tuyau spéciaux pour mesurer le diamètre (correspond à 33,24 mm). Le pas est déterminé par le nombre de tours par pouce ordinaire (25,4 mm). Il comprend quatre tailles standard.

Filetage de tuyaux: principaux paramètres et désignations, techniques spéciales

À première vue, il ne semble pas difficile de créer un tuyau. Il vous suffit de connecter et de tordre les différentes pièces.

Toutefois, dans le cas où vous ne possédez pas de formation technique et technique spécifique avec une spécialité de profil, certaines questions se poseront nécessairement lorsque vous travaillerez et vous devrez vous adresser à un professionnel pour obtenir des réponses. Mais dans la plupart des cas, les utilisateurs regardent immédiatement les informations sur Internet.

Il a déjà été indiqué qu'il existe différents diamètres de tuyaux métalliques. Aujourd’hui, il est utile d’essayer d’apporter une plus grande clarté aux raccords filetés des tuyaux d’applications diverses. Nous devons essayer de ne pas encombrer l'article d'un grand nombre de définitions. La terminologie de base peut être considérée dans GOST 11708−82, qui peut être trouvée indépendamment.

Tuyau Fil Cylindrique

  1. L'unité de mesure paramètres - pouces.
  2. La direction sera laissée.
  3. Classe de précision: La classe A est augmentée dans ce cas et la classe B est moyenne.

Pourquoi la mesure se fait en pouces

Les tailles en pouces nous sont parvenues chez les fabricants occidentaux, car les exigences du GOST agissant dans l'espace post-soviétique sont formulées sur la base d'un filetage BSW spécial (filetage britannique Standart Whitworth ou Whitworth). Joseph Fitworth (1803–1887), ingénieur concepteur, a inventé dans le lointain 1841 et a démontré le même profil de vis pour les connexions enfichables, tout en le montrant comme universel, fiable et confortable à utiliser.

Ce type de filetage est utilisé à la fois dans les tuyaux simples et dans leurs éléments et joints: écrous de blocage, raccords, coudes, tés.

Dans la section transversale du profil, on peut voir un triangle isocèle avec un angle total de 55 degrés et des courbures aux sommets et dans les creux mêmes du contour, qui sont utilisés pour une connexion hermétique supérieure.

Les raccords filetés doivent être coupés à la taille maximale de 6. Tous les tuyaux sont créés de grande taille, pour une fiabilité particulière et pour éviter le processus de rupture du tuyau dans les raccords, il est préférable de les fixer avec une soudure supplémentaire.

Conventions dans la norme.

Les indications de la lettre G, ainsi que le diamètre du trou dans le passage, seront indiquées en pouces. Le diamètre extérieur du filetage lui-même dans la désignation est introuvable.

Tailles de filetage en pouces

G ½ - tuyaux en forme de cylindre extérieur, le diamètre intérieur du trou est de ½. Le diamètre extérieur d'un tel tuyau sera égal à 20,995 mm, le nombre de pas en longueur - 25,4 mm, soit environ 14 pas.

  1. G ½ -B - filetage de tuyau cylindrique, diamètre intérieur du trou ½ pouce, la classe de précision du tuyau coïncide avec la marque B.
  2. G1 ½ LH-B - tube cylindrique, diamètre intérieur d'alésage ½, classe de précision B, gauche.

Pour un tuyau cylindrique interne, il est conseillé d'utiliser un trou qui respectera pleinement les paramètres.

Comment trouver rapidement une étape dans le tube

Vous pouvez envisager des photos supplémentaires de sites en langue anglaise qui peuvent clairement démontrer la méthode d'utilisation et de construction de la structure. La taille de la pipe est caractérisée dans la plupart des cas non pas par la taille totale entre les pics du profil, mais par le nombre de tours total par pouce sur tout l’axe de la surface. À l'aide d'un simple ruban à mesurer et d'une règle, nous appliquons, mesurons un pouce (25,4 mm) et calculons visuellement le nombre de pas.

Ce sera beaucoup plus facile si votre boîte à outils a une jauge de filetage pour un mètre de pouce. Un tel dispositif est assez facile à effectuer pour toutes les mesures, mais il convient de rappeler que le fil peut avoir des angles différents dans les angles des pics - 55 et 60 degrés.

Filetage conique GOST 6211081

Dans ce cas, l'unité de mesure pour tous les paramètres est en.

La forme d'un tel tuyau correspondra au profil d'une coupe cylindrique tubulaire avec un angle total de 55 degrés Celsius.

Désignations principales:

  1. International - R
  2. Japon - PT.
  3. UK BSPT.

Pour ce faire, il est nécessaire d'indiquer la lettre R et le diamètre nominal total Dy. La désignation de la lettre caractérise le type de filetage externe, Rc est interne et Rp est interne cylindrique. Pour le même analogue avec un tuyau cylindrique pour le filetage à gauche, il convient d'utiliser LH.

R1½ est le tube externe de l'entaille conique dont le diamètre nominal est Dy ½ pouce.

R1 ½ LH est un tube conique externe dont le diamètre nominal Dy sera ½ pouce.

  1. Forme conique coupante en pouces selon GOST 6111−52.
  2. L'unité de mesure dans ce cas est également un pouce.
  3. Il est fabriqué sur une surface avec une conicité de 1:16.

Il a un angle de profil total d'environ 60 degrés. Utilisé dans la fabrication de machines de canalisation (eau, air et carburant) et de machines à basse pression pendant leur fonctionnement. L'utilisation de ce type de connexion comprend une étanchéité spéciale et un blocage du fil sans l'impact de moyens improvisés supplémentaires (fil de lin, ainsi que fil à mine rouge).

Notation principale

La première dans le titre est la lettre K, suivie du mot GOST.

Exemple: K: ½ GOST 6111–52.

Une telle inscription est interprétée comme suit: un filetage effilé en pouce avec un diamètre externe et un diamètre interne dans le plan principal, approximativement égal au connecteur externe ou interne d'un tuyau cylindrique de type G ½.

Coupe métrique conique. Selon GOSt à 25229 -82.

L'unité de mesure à ce moment est mm.

Le processus de création d'un tuyau se produit sur des surfaces présentant une conicité commune à 1:16.

Il est utilisé lors de la connexion des pipelines. L'angle tout en haut du virage atteindra 60. Le plan principal est déplacé, si vous regardez les fesses.

Paramètres principaux pour le tuyau

Le document réglementaire, qui décrit les exigences obligatoires relatives aux dimensions d'un filetage cylindrique, est considéré comme étant le GOST 6111 à 522. À l'instar d'autres variétés, la coupe en pouces comprend deux caractéristiques principales: le diamètre et le brai. Ce dernier doit comprendre les caractéristiques suivantes:

  1. Le diamètre extérieur, mesuré entre le point le plus haut d’une arête filetée située du côté opposé du tuyau.
  2. Le diamètre interne est une quantité qui caractérise la distance totale entre le point le plus bas de la dépression entre les arêtes filetées et le second, également situé à l'extrémité opposée du tuyau.

Si vous vous souvenez des diamètres extérieur et intérieur du filetage en pouces, vous pouvez facilement calculer la hauteur de son profil. Pour calculer un tel paramètre, il suffit de déterminer la différence totale entre deux de ces diamètres.

Le deuxième paramètre important sera l’étape caractérisant la distance à laquelle deux crêtes adjacentes ou deux dépressions adjacentes se séparent. Dans toute la zone d'un tel produit, sur lequel des filetages sont fabriqués, son pas ne commence pas à changer et a la même signification générale. Si une telle exigence n'est pas remplie, elle deviendra inopérante, il lui sera impossible de saisir le deuxième élément de la structure en cours de création.

Les principales différences par rapport au fil métrique

En ce qui concerne leurs caractéristiques et caractéristiques externes, les filetages en pouces et en métrique ne présentent pas un nombre aussi important de différences, les plus importantes étant:

  1. comment calculer les paramètres de l'étape;
  2. la forme générale de la crête (son profil).

Lorsque vous comparez le type de nervures filetées, il est facile de voir que le type en pouces comporte plus d’éléments tranchants que d’éléments métriques. Si nous considérons les dimensions exactes, un angle égal à 55 degrés apparaîtra au sommet du filetage en pouces.

Les paramètres de coupes métriques et en pouces sont décrits par divers indicateurs de mesure. Ainsi, le diamètre et le pas du premier sont mesurés en millimètres et le second, respectivement, en pouces. Il convient de noter qu’en ce qui concerne la coupe en pouces, ce n’est pas un tuyau commun (2,54 cm) qui est utilisé, mais un pouce spécial qui atteindra 3,324 cm. Ainsi, dans le cas où son diamètre hors tout est sera égal à pouce, puis en termes de millimètres, il sera égal à la valeur 25.

Pour calculer les principaux paramètres de la coupe en pouces dans n’importe quelle taille, fixée par le responsable officiel GOST, il suffit de consulter le tableau spécialisé. Dans les tableaux dans lesquels il existe des filets de pouce, on donne à la fois des indicateurs entiers et fractionnaires. Il convient de rappeler que l’étape dans de telles tables est utilisée sous la forme de rainures coupées (fils), qui comprennent un pouce de la longueur de l’ensemble du produit.

Afin de comprendre si le pas correspond au fil obtenu dans ses dimensions, qui sont spécifiées par le GOST lui-même, ce paramètre doit être mesuré qualitativement. Pour ce type de mesure, qui peut être effectué à la fois en métrique et en pouce, le filetage est effectué selon le même principe, des outils standard sont utilisés: jauge, compteurs mécaniques, ainsi qu'un peigne.

La manière la plus simple de mesurer le fil de pouce est la suivante:

  1. En tant que technique simple, il est intéressant d’utiliser un couplage ou un raccord dont le paramètre de coupe interne est parfaitement conforme à toutes les normes, réductible par le GOST lui-même.
  2. Boulon dont les paramètres généraux du filetage extérieur sont entièrement mesurés, un raccord ou raccord supplémentaire est vissé.
  3. Si le boulon lui-même a créé un joint entièrement fileté avec un raccord ou un raccord, le diamètre total et le pas du filetage appliqué à ses pièces respecteront pleinement tous les paramètres du gabarit utilisé.
  4. Le pas du filetage en pouce est le nombre de tours par pouce.

Dans le cas où le boulon n'est pas vissé dans un gabarit simple ou est vissé. Mais en même temps, cela crée une connexion de mauvaise qualité, vous devez alors prendre des mesures en utilisant un simple couplage ou un autre type de raccord. Selon la même méthode, il est utile de mesurer le filetage interne du tuyau. En tant que modèle spécial, il est alors préférable d’utiliser un produit avec un type de filetage externe.

Pour déterminer les exigences de taille requises, vous devez utiliser un rezbomer, qui ressemble à une plaque avec des encoches spéciales, dont la forme et d'autres caractéristiques respecteront pleinement tous les paramètres du fil avec une mesure de pas. Ce type de plaque, qui sert de gabarit spécial, vous devez simplement attacher le fil d’essai avec un côté dentelé. Le fait que la découpe sur l'élément corresponde à tous les paramètres et soit effectué correctement sera indiqué par un ajustement serré au profil de la partie dentelée de la plaque.

Pour mesurer le diamètre extérieur du pouce ou du filetage métrique, utilisez un simple micromètre ou un pied à coulisse.

Techniques de coupe spéciales

Le type cylindrique de filetage de tuyau, qui fait référence à un caractère en pouces (à la fois interne et externe), peut être coupé de manière mécanique ou manuelle.

Le processus d'enfilage avec un outil à main, qui consiste à utiliser un taraud (pour l'intérieur) ou une matrice (pour l'extérieur), est utilisé en plusieurs étapes à la fois.

  1. Le tube à usiner doit être serré dans un étau et l'outil utilisé doit être fixé dans le porte-outil ou le porte-outil (outil).
  2. La plaque doit être placée sur une extrémité du tuyau et le robinet inséré à l'intérieur.
  3. L'outil appliqué est vissé dans le tuyau ou vissé sur celui-ci avec une extrémité à l'aide d'une rotation spéciale du tournevis ou du support.
  4. Pour que le résultat du travail soit le plus propre et le plus qualitatif possible, il est utile de procéder à la découpe en plusieurs parties.

Conventions de type en pouces

Dans ce marquage, vous pouvez trouver des informations sur le fil telles que:

  1. Groupe
  2. Classification de précision.
  3. La taille nominale (c'est-à-dire le diamètre extérieur du tuyau) correspond aux premiers chiffres.
  4. Le nombre de tours d'un pouce de long.

Les fils. Différences d'un pouce découpant de métrique

Un petit fil d'histoire

Des détails qui ont une sorte de fil sont connus depuis l'époque de l'ancien philosophe et mathématicien grec Archimède (Ἀρχιμήδης - de l'ancien «conseiller principal» grec), qui vivait à Syracuse, sur l'île grecque de Sicile. Très rares, les verrous simples, semblables aux modernes, se retrouvent dans la conception des charnières de porte des maisons attribuées par l'histoire officielle moderne à la Rome antique. Cela semble compréhensible, selon les historiens et archéologues-reconstitueurs modernes: il est extrêmement difficile et fastidieux de forger ou d’appliquer manuellement un filetage à une pièce - il est plus pratique d’utiliser des rivets ou de coller / souder / souder. En fait, on trouve des boulons et des vis à filetage, identiques aux modernes, dans les montres mécaniques antiques au design complexe et élégant et dans les presses à imprimer dont l'origine est inconnue, mais datées des scientifiques officiels du XVe siècle, ce qui est douteux, car de nombreuses très petites vis peuvent être fabriquées il est presque impossible de le faire manuellement, et la première machine à couper le fil, selon la version des mêmes historiens officiels, a été inventée par l'artisan français Jacques Besson environ 100 ans plus tard - en 1568. La machine était actionnée par une pédale. Un filetage a été coupé dans la pièce à l'aide d'un ciseau se déplaçant avec une vis mère. La machine a été mise en place pour coordonner le mouvement de translation de la fraise et la rotation de la pièce à usiner, ce qui a été réalisé à l'aide d'un système de poulies. C’est seulement avec son apparence qu’il est devenu pratique et possible d’utiliser largement les assemblages détachables boulon + écrou, dont la commodité consiste en un montage et un démontage multiples sans perte de qualités fonctionnelles.

À partir de la fin du XVIIIe siècle (comme il était encore plus tôt, ce n’est pas clair), des fils de grande taille ont été appliqués sur des pièces par forgeage à chaud: les forgerons ont frappé le flan brûlant du boulon avec un outil spécial de formage, un outil spécial de formage. La coupe de fils plus petits a été réalisée sur des tours primitifs. Les outils de coupe dans le même temps, le maître devait tenir manuellement, donc obtenir le même profil de fil permanent ne pouvait pas. En conséquence, le boulon et l’écrou ont été fabriqués par paires et cet écrou ne s’ajuste pas à l’autre boulon - ces joints filetés ont été maintenus dans un état vissé jusqu’à leur utilisation.

Cette avancée dans la fabrication et l'utilisation de fixations filetées associées à la révolution industrielle, qui a débuté au même dernier tiers du XVIIIe siècle en Grande-Bretagne. Un trait caractéristique de la révolution industrielle est la croissance rapide des forces productives sur la base d'une industrie de la machine à grande échelle. Un grand nombre de machines nécessitait une énorme quantité de fixations pour leur production. De nombreuses inventions techniques connues de l’époque reposent sur l’utilisation de fixations filetées. Parmi eux, inventé par Eli Whitney, machine à filer et à égrener le coton de James Hargreaves. De plus, d’énormes consommateurs de fixations filetées sont devenus des chemins de fer qui se développent à une vitesse incroyable.

Depuis le développement et la distribution importants de pièces filetées en Grande-Bretagne au début, la dimension des paramètres de fil, ingénieurs et inventeurs du monde entier devait utiliser un anglais plutôt étrange, et il semble que cela ait été emprunté à certains ingénieurs plus anciens, dont l’existence est évidente les cathédrales sont encore aujourd'hui), mais gardées secrètes. Ils appellent le système anthropomérique: la mesure qui s'y trouve est une personne, ses jambes, ses mains - ce qui semble ridicule: après tout, tous les hommes sont différents - comment utiliser un tel système en l'absence de production établie d'un instrument de mesure? Il semble que les auteurs de l'explication de la signification du système de mesures anglais aient tenté de lier le fameux dicton à l'explication suivante: "L'homme est la mesure de tout" - l'une des inscriptions sur la façade située à l'entrée du temple d'Apollo-Soleil à Delphes.

Jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, les États-Unis d'Amérique du Nord étaient sous la domination coloniale de la Grande-Bretagne et utilisaient donc également le système de mesures anglais.

L'unité de base du système de mesures anglais est le pouce. La version officielle de l'origine de cette unité de mesure et de son nom indique que le pouce (du mot néerlandais duim est le pouce) est la largeur du pouce d'un homme adulte - là encore, c'est amusant: les doigts de chacun sont différents, et le nom et le prénom du paysan de référence ne sont pas signalés.

(illustration officielle - il doit y avoir une main, pour le dire gentiment, un homme plutôt grand)

Selon une autre version, un pouce provient d'une unité de mesure romaine (uncia), qui était à la fois une unité de longueur, de surface, de volume et de poids. C'est très étrange, mais les «scientifiques» disent qu'il y avait une telle unité de mesure universelle - oui! Dans chacune de ces variantes, une once représentait 1/12 d'une unité plus grande: longueur (1/12 de pied), surface (1/12 de pouce), volume (1/12 de sextarium), poids (1/12 de libra). Il s'avère que si un pouce correspond à 1/12 de pied (traduit par "pied"), alors, sur la base de la valeur actuelle d'un pouce, le pied doit mesurer environ 30 cm de long, puis un pouce correspond à environ 2,5 cm. un gars de référence avec un pied "standard"? L'histoire est silencieuse.

À un moment donné, le pouce anglais a été reconnu comme le principal. Étant donné que de nombreux pays du monde ont été forcés de se soumettre au gouvernement mondial anglo-néerlandais à la fin du 18ème et au début du 19ème siècle, de nombreux pays se sont vu imposer des «pouces» locaux dont la taille était légèrement différente de celle de l'anglais (viennois, bavarois, prussien, kurde)., Riga, français, etc.). Cependant, le plus commun a toujours été le pouce anglais, qui a finalement presque complètement remplacé tous les autres de la vie quotidienne. Pour sa désignation, un double trait (parfois même simple) est également utilisé, comme pour la désignation des secondes angulaires (″), sans espace derrière une valeur numérique, par exemple: 2 ″ (2 pouces).

Aujourd'hui 1 pouce anglais (plus simplement un pouce) = 25,4 mm.

Le problème critique qui ne pouvait pas être résolu dans les fixations avant le début du 19ème siècle était le manque d'uniformité parmi les fils coupés sur les boulons et les écrous dans différents pays et même dans différentes usines d'un même pays.

Eli Whitney, l'inventeur américain susmentionné de la machine à égrener le coton, a exprimé une autre idée importante: l'interchangeabilité des pièces dans les machines. La nécessité vitale pour la réalisation de cette idée, il a démontré en 1801 à Washington. Sous les yeux des participants, parmi lesquels se trouvaient le président John Adams et le vice-président Thomas Jefferson, Whitney étala sur la table dix piles identiques de détails de mousquets. Dans chaque pile, il y avait dix détails. Prenant au hasard une pièce différente de chaque tas, Whitney assembla rapidement un mousquet prêt à l'emploi. L'idée était si simple et pratique qu'elle a rapidement été empruntée par de nombreux ingénieurs et inventeurs du monde entier. Sur cette idée de l'interchangeabilité de E. Whitney, en fait, toutes les normes techniques actuelles GOST, DSTU, DIN, ISO et autres sont élaborées.

Dans le même temps, en Angleterre (Grande-Bretagne), où régnait une rivalité technique et technologique constante avec la France, directement et sur le territoire de leurs colonies, l’idée était longtemps née de toute entrave au développement de la production et à la progression de l’armée française en cas d’attaque éventuelle contre l’Angleterre ou les Britanniques. la colonie. L'imposition des Français et de tous les autres ennemis de la couronne britannique, un autre système de mesures (différent d'un pouce) dans la fabrication de pièces de machines et de mécanismes, y compris des éléments de fixation, permettrait à l'Angleterre "d'insérer des bâtons dans les roues" du système nouvellement adopté d'interchangeabilité en pouces et freiner de manière significative le développement technique et technologique de la France et de ses autres concurrents mondiaux; rendre impossible la réparation et l’assemblage d’équipements et d’armes anglais avec des pièces françaises ou non anglaises. La mise en œuvre de ce plan est devenue possible après l'organisation de la Grande Révolution française sous la supervision directe de la résidence anglaise en France. L’un des résultats de la Grande Révolution française a été l’introduction imminente d’un nouveau système de mesures métriques, qui s’est généralisé à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle en France. En Russie, le système de mesures métriques a été introduit par les efforts de Dmitri Ivanovich Mendeleev, qui a remplacé le "Dépôt de poids et balances exemplaires de l'Empire russe" par la "Chambre principale des mesures et balances", supprimant ainsi les anciennes mesures russes de la circulation générale. Et le système métrique en Russie s'est généralisé - et on peut le considérer comme une simple coïncidence - comme en France, après la révolution d'Octobre.

Le système métrique est basé sur le mètre (on pense que le grec «métrique» est une mesure). Dans les dessins, dans la documentation et dans la désignation des produits filetés, il est habituel d'indiquer toutes les dimensions en millimètres (mm).

Les auteurs du nouveau système de mesures ont convenu que 1 mètre = 1000 mm.

Par la suite, Napoléon, qui a uni presque toute l’Europe, a réussi à étendre le système métrique dans les pays subordonnés. Napoléon n'a pas capturé la Grande-Bretagne, et les Britanniques continuent à utiliser le système de mesures pouces étranger au reste des Européens, divisant ainsi les sphères d'influence et de protection dans la structure technique et technologique de la communauté mondiale. La même position est occupée par les Américains (également anciens Britanniques). Les Américains eux-mêmes et les Britanniques appellent leur système de mesures "impérial" (impérial), et pas du tout le "pouce", comme nous l'appelons. Avec les Américains, les autres "États coloniaux britanniques" utilisent le système de mesures "impérial": Japon, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, etc. Ainsi, l'empire britannique n'a disparu que géographiquement et aujourd'hui, ses provinces continuent à utiliser le système de mesures "impérial". Les cryptocolonies impériales utilisent le système de mesures métrique.

Le système de mesures métriques a été créé par les esprits avancés de cette époque, rassemblés sous le drapeau de la Grande Révolution française (nous avions tous des scientifiques de renom issus de l'école de l'Académie des sciences: Charles Augustin de Coulon, Joseph Louis Lagrange, Pierre-Simon Laplace, Gaspard Monge, Jean-Charles de Bord, etc..), par conséquent, tout dans ce système est simple, logique, pratique et subordonné aux nombres arrondis. Eh bien, sauf que la décomposition du temps en secondes, minutes et heures - provenant des anciens Sumériens avec leur soixantième système de nombres décimaux - introduit une incohérence dans le système de mesures métrique. Ou, par exemple, la division d'un cercle par 360 degrés. Les échos du système de numération sumérien sont conservés dans la division du jour en 24 heures, de l'année en 12 mois et dans l'existence d'une douzaine en tant que mesure de la quantité, ainsi que dans la division d'un pied en 12 pouces, car le système de mesures en pouces reposait sur un système sumérien beaucoup plus ancien.

Quelle que soit la façon dont le mathématicien Jean-Charles de Bord s'est battu avec d'autres universitaires pour la beauté logique des chiffres, il y avait 100 secondes en une minute, 100 minutes en une heure, 10 heures en jours (même un nouveau calcul pouvait être mis en circulation), mais finalement donc rien n'en est sorti. Des montres étonnantes avec un cadran de transition à deux standards sont montrées sur la photo.

Il semble assez logique de créer la gamme de tailles la plus simple de filetage métrique avec un pas de, disons, 5 mm :. M5; M10; M15; M20 M40. M50. et ainsi de suite Mais! Les machines et mécanismes existants au moment de la création du système de mesures métriques étant liés par leurs dimensions et leur configuration aux dimensions en pouces, il était nécessaire de s’adapter aux dimensions de raccordement existantes. De là, à première vue, des filets "étranges": M12 (pratiquement 1/2 "- un demi-pouce), M24 (remplace le fil 1"), M36 (c’est 1 1/2 "- un pouce et demi), etc. d.

Classification internationale des fils

À ce jour, les principales normes internationales relatives aux threads suivantes ont été adoptées (la liste est loin d'être exhaustive - il existe également un grand nombre de normes de thread non spéciales et spéciales qui sont acceptées au niveau international):

Actuellement, dans la technologie étrangère, la norme de sculpture la plus courante est la norme métrique ISO DIN 13: 1988 (première rangée du tableau) - nous utilisons cette norme en Ukraine (GOST 24705-81 pour la sculpture métrique est son propre fils). Cependant, d'autres normes sont utilisées dans le monde entier.

Les raisons pour lesquelles les normes de filetage internationales diffèrent sont déjà décrites ci-dessus. Vous pouvez également ajouter que certaines normes de filetage sont spéciales et que l'utilisation de tels filets est limitée au nombre de pièces comportant ce filetage (par exemple, le filetage de tuyau, inventé par l'ingénieur-inventeur anglais Whitworth, BSP n'est utilisé que dans des parties de raccordements de pipeline).

Filetage cylindrique métrique

Les filetages métriques utilisés pour les fixations sont différents, mais les plus courants sont les filetages cylindriques métriques (c'est-à-dire que la partie filetée a une forme cylindrique et que le diamètre du filetage ne change pas sur la longueur de la pièce) avec un profil triangulaire avec un angle de 60 0

La discussion qui suit se concentre uniquement sur le filetage métrique le plus commun - cylindrique. Dans un filetage métrique cylindrique, le diamètre extérieur du filetage du boulon est déterminé pour déterminer la taille du filetage des pièces vissées. Il est difficile de mesurer le filetage exact de l'écrou. Pour connaître le diamètre du filetage de l'écrou, il est nécessaire de mesurer le diamètre extérieur du boulon correspondant à cet écrou (sur lequel il est vissé).

M - diamètre extérieur du filetage du boulon (écrou) - désignation de la taille du filetage

H - la hauteur du profil du filetage métrique du filetage, H = 0,866025404 × P

P - Pas du filetage (distance entre les sommets du profil du filetage)

dCP - diamètre moyen du fil

dVN - diamètre du filetage intérieur de l'écrou

dDans - diamètre du filetage intérieur du boulon

Indiqué par métrique gravé lettre latine M. Sculpture peut être grand, petit et très petit. Pour les gros fils normaux adoptés:

  • si le pas du fil est grand, la taille du pas n'est pas écrite: M2; M16 - pour les noix; M24x90; M90x850 - pour le boulon;
  • si le pas du fil est petit, la taille du pas est écrite dans la notation par le symbole x: M8x1; M16x1,5 - pour la noix; M20x1,5x65; M42x2x330 - pour le boulon;

Le filetage cylindrique métrique peut avoir les directions droite et gauche. La direction de base est considérée comme la bonne direction: elle n’est pas indiquée par défaut. Si la direction du fil est laissée, alors après la désignation, le symbole LH est placé: М16LH; M22x1,5LH - pour les noix; M27x2LHx400; M36LHx220 - pour le boulon;

Filetage métrique de précision et de tolérance

Le filetage cylindrique métrique varie en précision de fabrication et est divisé en classes de précision. Les classes d'exactitude et les champs de tolérance d'un filetage métrique sont donnés dans le tableau: